Les albums

15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2014 | Jazz Village

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Elu par Citizen Jazz
Moondog, compositeur épris de musique médiévale, clochard céleste proche de Charlie Parker, pionnier des samples et du minimalisme, a fait partie des génies méconnus du XXe siècle. Ce Viking de la sixième avenue a hanté l’asphalte jungle new-yorkaise et les esprits de l’époque, transcendant les chapelles musicales : Arturo Toscanini, Leonard Bernstein, Janis Joplin, Allen Ginsberg, Philip Glass ou encore Terry Riley l’ont ainsi fréquenté. Si le surréaliste personnage a quitté le monde des vivants, son âme habite toujours nombre de musiciens. C’est sur ce terrain que se place « Perpetual Motion », la création-événement conçue par Sylvain Rifflet avec son confrère saxophoniste américain Jon Irabagon, qui convie son brillant quartet Alphabet, la pianiste Eve Risser, et même deux chorales de collégiens de Bobigny. L’enjeu : réinvestir la musique de Moondog. Un pari passionnant et totalement abouti. JMP©Qobuz
15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 13 janvier 2014 | Jazz Village

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Ce dernier album de l’ONJ sous la direction de Daniel Yvinec annonce donc une fin de Party pour le producteur-bassiste-chef d’orchestre après plus de 200 concerts et huit programmes différents sous sa direction depuis 2008. Le répertoire de ce 4e opus est résolument pop et funky, clin d'œil nostalgique aux années 70 et 80, les synthétiseurs grignotant doucement le terrain pour se fondre à l'orchestre. Le flûtiste Joce Mienniel se partage avec son MS80 analogique, le saxophoniste Matthieu Metzger souffle dans sa vocodeuse SysTalk Box, le saxophoniste-clarinettiste Antonin-Tri Hoang pianote sur son Roland SH101, la pianiste (bien préparée) Ève Risser s'est offert un clavecin électrique Baldwin et Vincent Lafont perpétue naturellement ses virtuosités claviéristes. Ajoutez un power trio formé de Pierre Perchaud à la guitare, Sylvain Daniel à la basse et Yoann Serra à la batterie, plus le ténor véloce de Rémi Dumoulin et la trompette avec ou sans coulisse de Sylvain Bardiau et l'orchestre est au complet ! Michael Leonhart, co-concepteur de répertoire, joue, entre autres, de la trompette, aux côtés du leader-producteur-metteur en scène Yvinec. On ne coupe heureusement pas à la musique éponyme de Mancini pour le film The Party, et hormis nombre de pièces originales "à la manière de", on a droit à des versions punchy de Requiem pour un con de Gainsbourg et Colombier, Everybody's Got To Learn Sometime de James Warren, Je m'appelle Géraldine de Jean-Claude Vannier, Once In A Lifetime des Talking Heads et le Strawberry Letter 23, écrit par Shuggie Otis et devenu en 1977 un méga tube de la période disco.
15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 4 octobre 2013 | Jazz Village

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - Qobuz Référence - Hi-Res Audio
A tout juste trente ans, Harold Lopez Nussa impressionne par sa maturité, peaufinant son style et ajoutant des couleurs à sa palette artistique cultivées à l'ombre des grands maîtres comme Keith Jarrett et Wayne Shorter, mais aussi Ravel et Villa-Lobos. Marqué par ses ainés, Peruchin, Bebo et Chucho Valdes, Gozalo Rubalcaba, Danilo Perez, Michel Camillo, Harold Lopez Nussa se hisse au niveau de ces virtuoses ancestraux. Il les prolonge, les transcende, faisant bénéficier son jeu de sa double nationalité cubaines et européennes.

Le label

Jazz Village dans le magazine