Les albums

160 albums triés par Date : du plus récent au moins récent
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 26 mai 2017 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
10,99 €

Blues - Paru le 12 mai 2017 | Dixiefrog

Livret
10,99 €

Blues - Paru le 28 avril 2017 | Dixiefrog

Livret
1,81 €
1,29 €

Blues - Paru le 14 avril 2017 | Dixiefrog

Hi-Res
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 31 mars 2017 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Musique d’enracinement et de déracinement, le blues est sans doute le genre le plus d’actualité face au drame que vivent des milliers de migrants aux quatre coins du monde. Eric Bibb le sait bien lui qui a toujours fait en sorte de faire grandir cette musique, un pied dans sa tradition et l’autre dans le présent. Avec le bien nommé Migration Blues, il prend plus que la parole. « Ce que je ressens aujourd’hui, c'est que les idées négatives parfois exprimées envers nos frères et sœurs appelés « réfugiés » constituent une mauvaise perception de la réalité. En fait, la peur et l’ignorance sont des problèmes bien plus que les étrangers. Les réfugiés sont le plus souvent des êtres humains courageux qui tentent d’échapper à l’horreur. Fuir la guerre et à d’atroces souffrances n’est pas un phénomène nouveau, cela a toujours existé dans le monde entier au cours des siècles. Chaque culture recèle des histoires et des chansons sur ce thème. Tout cela m’a fait penser à la grande migration durant laquelle des millions d’Africain-Américains ont fui la ségrégation brutale et la misère économique du Sud rural pour les villes industrielles du Nord. » En faisant ce rapprochement, Eric Bibb a ainsi imaginé les chansons de ce superbe et dépouillé Migration Blues. « Qu’il s'agisse d’un ex-métayer qui fait du stop entre Clarksdale et Chicago en 1923 ou d’un orphelin d’Alep dans un esquif rempli de réfugiés, c’est toujours le blues de l’émigration. Avec cet album je souhaite nous encourager tous à garder nos esprits et nos cœurs grands ouverts quant à la détresse des réfugiés où qu’ils soient. L’histoire le prouve : chacun de nous descend de gens qui à un moment ou un autre ont été forcés de partir. » A l’arrivée, le bluesman new-yorkais accouche d’une œuvre forte, aussi bien poignante qu’habitée. Réussir à être aussi intense dans un contexte aussi épuré n’était pas à la portée de tous, mais Bibb passe l’épreuve du feu haut la main. Impressionnant. © MD/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 4 novembre 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
6,49 €

Blues - Paru le 28 octobre 2016 | Dixiefrog

15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 21 octobre 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 9 septembre 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Considéré par certains comme l’un des plus grands guitaristes de blues encore en activité, Duke Robillard ne semble pas être en panne d’inspiration. En effet, toutes les chansons apparaissant dans Blues Full Circle sont des compositions originales et aucune n’est en deçà des autres. Tous les styles de blues sont abordés et on sent une envie de faire swinguer l’auditoire. Pour ajouter un grain de folie à l’ensemble, Duke Robillard a convié des invités de marque à le rejoindre : Jimmy Vaughan à la guitare, Sugar Ray Narcia, Gordon Beadle au saxophone ou encore Kelley Hunt. D’ailleurs, cette dernière a composé le boogie de The Mood Room pendant les sessions d’enregistrement de l’album. Mourning Dove est plus classique, dans la pure tradition des complaintes du blues. Dotée d’une orchestration minimaliste, la chanson laisse une grande place à la voix et aux solos affûtés des différents musiciens. Produit par Robillard, Blues Full Circle rappelle que, malgré les âges, le blues trouve toujours moyen de se renouveler. © AR/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 3 juin 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
En voilà un bluesman atypique ! Car Guy Verlinde n’a rien de Mississippi, ne ressemble pas non plus à l’Alabama et n’est pas originaire du Tennessee mais bien du plat pays. Le belge démontre que le blues n’a pas de frontière et produit un ensemble bercé par les sonorités traditionnelles du Delta. Aller à la racine du style n’offre pas une grande originalité mais lui assure une production de bonne facture. Enregistré dans des conditions live avec des musiciens belges et néerlandais en seulement deux jours, Rooted In The Blues prolonge le mythe du blues sur les contrés européennes. © AR/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 29 avril 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Le blues du Chapellier est électrique, ciselé, romancé. Construit autour des piliers que sont le rock et la soul, il est rempli de solos volcaniques chauds comme l’été en Louisiane. Conclu sans aucun invité, It Never Comes Easy voit tout de même la participation du réputé Steve Forward (Ray Charles, Paul McCartney) en tant qu’ingénieur son est tout de même à noter. De la bouche de Fred Chapellier, c’est tout simplement son meilleur album. Amateurs de guitare et de notes qui pleurent, vous venez de trouver la bonne auberge. © AR/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 29 avril 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
L’homme le plus heureux du monde, c’est bien Eric Bibb ! L’Américain ayant élu résidence en Angleterre s’est entouré de musiciens expérimentés et talentueux pour prouver encore une fois que l’étiquette du « fils de » ne lui sied pas. Même s’il a grandi avec des artistes gravitant autour de lui (Bob Dylan lui a même donné des conseils pour jouer de la guitare), Eric Bibb ne doit son talent qu’à lui-même. Pour The Happiest Man In The World, il réunit le groupe North Country Far et y joint le bassiste anglais Danny Thompson (parfois contrebassiste, ayant accompagné Tim Buckley, Tom Paxton, Tubby Hayes…) afin de produire une musique entièrement acoustique. Les sessions ayant été enregistrées dans des conditions live, énergie et spontanéité se dégagent de cette musique des étendus fermières de l’Amérique rurale. © AR/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 1 avril 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
La lignée Bibb est décidément pétrie de talent… Le grand-père, le père, la fille… Afternoon In Paris est un témoignage fort de la relation particulière qu’entretient Yana Bibb avec la Ville lumière. Rencontré pendant une tournée qu’elle a faite avec son père, le guitariste Staffan Astner s’est retrouvé à porter le rôle de producteur pour l’album. Jamais bien loin, Eric Bibb a lui aussi participé à la composition et à certains arrangements. Maniant une palette variée d’influences, Yana Bibb condense le blues traditionnel dans des courants plus jazz, plus Nouvelle-Orléans (contrebasse, piano, cuivres…). D’ailleurs, elle y pose même sa première composition en langue suédoise avec Syster Min. Voluptueux en toutes circonstances, le chant de Yana Bibb est classieux et envoûtant. © AR/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 18 mars 2016 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Coupables, les deux bluesmen le sont sûrement au moins un petit peu. Alors qu’ils ne se connaissaient pas, les deux musiciens se sont lancés dans une collaboration au ton blues où ils se répartissent de manière égale la création et le travail artistique (tous deux composent, chantent et ils se partagent les solos de guitare). Venant d’horizons différents, les deux musiciens font de Guilty Saints une sorte d’alliance entre la Nouvelle-Orléans et San Antonio. C’est dans un dialogue de guitares constant que se forge leur musique, alternant entre l’americana et le blues plus traditionnel. © RB/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Blues - Paru le 12 novembre 2015 | Dixiefrog

Hi-Res Livret
Chez Buzztown, on n’a que faire des frontières musicales ! Evidemment, le blues est la racine de la musique du groupe, il sert de repère. Cependant, le quintet n’hésite pas à y mêler de la soul, du jazz moderne, du swing ou encore du funk. Jamais pris à défaut, Buzztown est capable de dégager une grosse énergie sur scène au service des notes bleues. Enregistré au So blues festival du Mans en 2014, cet album se destine à tous ceux qui aiment vendre leur âme au diable une fois minuit passé. © RB/Qobuz

Le label

Dixiefrog dans le magazine