Les albums

13,49 €
11,69 €

Rock progressif - À paraître le 26 mai 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

Hi-Res
11,99 €
10,39 €

Rock - À paraître le 5 mai 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

Hi-Res
Un vrai tour de magie ! Les premières mesures de ce Pollinator retentissent et le voyage dans le temps est immédiat ! Oui, Blondie vit toujours, le temps semblant n’avoir aucun effet sur le groupe emmené par sa charismatique chanteuse, Debbie Harry. L’esprit des girls groups façon Phil Spector, une écriture pop digne du Brill Building, de l’énergie punk rock suintant des murs délabrés du CBGB, les boules à facettes disco du Studio 54 et les prémices du rap du Bronx : Blondie avait trouvé à ses débuts, au milieu des années 70, une formule imparable. Un étonnant cocktail qui ravira le grand public comme l'underground new-yorkais à laquelle la bande de Debbie Harry appartenait et qui donnera les tubesques Atomic, Heart of Glass, Sunday Girl, Call Me, Denis, Rapture, Hanging On The Telephone et autres I'm Always Touched By Your) Presence Dear. Boosté par la voix sexy de sa chanteuse désormais âgé de 71 ans tout de même, Blondie retrouve une grâce juvénile et une énergie rock’n’roll renversante. Bluffant. © MD/Qobuz
10,39 €

Rock - À paraître le 5 mai 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

10,39 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 avril 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

1,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 avril 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

1,69 €

Rock - Paru le 26 avril 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

1,69 €

Pop - Paru le 21 avril 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

10,39 €

Rock - Paru le 7 avril 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

10,39 €

Rock - Paru le 31 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

10,39 €

Pop - Paru le 31 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

9,09 €

Ska & Rocksteady - Paru le 24 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

10,39 €

Ska & Rocksteady - Paru le 24 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

9,09 €

Ska & Rocksteady - Paru le 24 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

11,69 €

Rock - Paru le 24 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

Pour ce bien nommé Jethro Tull – The String Quartets, Ian Anderson a ré-imaginé douze classiques de son groupe avec l'aide de John O'Hara et du Carducci Quartet. Les tubesques Aqualung, Living in the Past, Bungle in the Jungle ou encrore A Christmas Song s’offrent une seconde jeunesse sous ses luxuriants habits « classiques ». « Certains titres, comme A Christmas Song, Reasons For Waiting ou Wond'ring Aloud sont particuliers pour moi, raconte Ian Anderson. C'était ma première expérience de travail avec un quartet. John O'Hara est arrivé avec quelques suggestions, qui s'apparentaient à des challenges. Elles avaient toutes une espèce d'intimité que je voulais à tout prix capturer... » De son côté, O’Hara avait une vision précise du projet : « Il ne paraissait pas intéressant de simplement retranscrire les parties du groupe pour chaque musicien. Je me devais d'aller plus loin, et offrir une nouvelle imagerie à chaque morceau. Le boulot d'un orchestrateur, c'est d'arranger et créer de nouvelles versions de pièces qui existent déjà. Cependant, je me sentais responsable vis-à-vis des fans de Jethro Tull, qui adorent ces chansons et n'accepteraient peut-être pas qu'on les transforme radicalement. Mon ambition était de créer un disque qui interpelle, sans pour autant dénaturer les compositions de Ian » Mission accomplie ! © CM/Qobuz
13,49 €
11,69 €

Rock - Paru le 24 mars 2017 | BMG Rights Management (UK) Ltd

Hi-Res
Pour ce bien nommé Jethro Tull – The String Quartets, Ian Anderson a ré-imaginé douze classiques de son groupe avec l'aide de John O'Hara et du Carducci Quartet. Les tubesques Aqualung, Living in the Past, Bungle in the Jungle ou encrore A Christmas Song s’offrent une seconde jeunesse sous ses luxuriants habits « classiques ». « Certains titres, comme A Christmas Song, Reasons For Waiting ou Wond'ring Aloud sont particuliers pour moi, raconte Ian Anderson. C'était ma première expérience de travail avec un quartet. John O'Hara est arrivé avec quelques suggestions, qui s'apparentaient à des challenges. Elles avaient toutes une espèce d'intimité que je voulais à tout prix capturer... » De son côté, O’Hara avait une vision précise du projet : « Il ne paraissait pas intéressant de simplement retranscrire les parties du groupe pour chaque musicien. Je me devais d'aller plus loin, et offrir une nouvelle imagerie à chaque morceau. Le boulot d'un orchestrateur, c'est d'arranger et créer de nouvelles versions de pièces qui existent déjà. Cependant, je me sentais responsable vis-à-vis des fans de Jethro Tull, qui adorent ces chansons et n'accepteraient peut-être pas qu'on les transforme radicalement. Mon ambition était de créer un disque qui interpelle, sans pour autant dénaturer les compositions de Ian » Mission accomplie ! © CM/Qobuz