Les albums

11,99 €

Classique - Paru le 13 octobre 2017 | BMC Records

Voici, chantées par le chœur d’hommes Saint-Ephraïm, des chants de Noël des traditions syrienne, bulgare, russe et ukrainienne, ainsi que quelques compositions « savantes » de Noël dont seul le nom de Mikhaïl Glinka rappellera sans doute quoi que ce soit à l’auditeur occidental, car ceux de Lvovszki, Szemenyov, Csesznokov ou Kulikovoj n’évoqueront rien de très précis. Ce sont, pour information, des musiciens d’église de la sphère orthodoxe, du milieu du XIXe siècle jusqu’à notre époque. On entendra, outre le chœur, quelques instruments traditionnels, des cloches rituelles, le simandre – ces « cloches » de bois encore en usage dans bien des liturgies chrétiennes orientales – et des solistes spécifiques de chacune de ces traditions régionales. Une exploration fascinante d’un monde que l’on ne connaît que bien peu dans les sphères catholique romaine, anglicane et protestante d’Europe de l’Ouest et d’une partie de l’Europe centrale. Oui, ce sont des chants de Noël qui ne ressemblent en rien, mais alors en rien de rien, à ce que nous connaissons, et il n’est que justice culturelle et artistique qu’ils figurent aussi en bonne place dans la discographie de la Nativité. © SM/Qobuz
11,99 €

Quatuors - Paru le 13 octobre 2017 | BMC Records

Livret Distinctions Qobuzissime
Homère, Joyce et Kafka, voilà les auteurs des textes que met en musique Peter Eötvös dans The Sirens Cycle de 2016. Il s’agit d’un quatuor à cordes avec soprano colorature, dans une certaine lignée conceptuelle – l’adjonction de la voix – du Second Quatuor de Schönberg, de la Suite lyrique d’Alban Berg (dans sa variante chantée ou, du moins, chantable) ou des Sonnets pour Elisabeth Barrett-Browning d’Egon Wellesz. Eötvös fait appel à trois versions littéraires de l’Ulysse mythologique et de sa rencontre avec les sirènes. Il confie chacune d’elles à la voix de la soprano, chaque partie dans la langue originale – grec, anglais et allemand. La première partie, Joyce, avec ses sept mouvements, est la plus longue de la pièce, et puise dans la trame souple du roman Ulysses, écrit dans la technique « monologue intérieur ». Dans l’Odyssée d’Homère, au contraire, il prend appui sur l’intégralité d’un épisode, et il en va de même dans le Silence des sirènes de Kafka. Sur le plan musical, Eötvös confère à la partie joycienne un caractère d’arioso expressif, Homère est traité sous une forme de lied, tandis que Kafka fait l’objet d’un récitatif. « Chaque langue, par son rythme et ses consonnes propres, par ses accents toniques et ses tournures de phrases implique un caractère musical singulier », rappelle le compositeur. Quant au premier quatuor d’Eötvös, Korrespondenz de 1992, une sorte de « mini-opéra » sans chant, il prend appui sur la correspondance de Mozart et de son père pendant l’année 1778. Dans les trois « scènes », l’alto représente Wolfgang, le violoncelle Leopold ; le compositeur assigne un intervalle précis à chaque voyelle, avec des glissandos pour les diphtongues, et des techniques spécifiques pour nombre de consonnes : une sorte de cahier des charges personnel digne de Perec, avec la richesse inhérente aux limites qu’il impose. Les trois scènes représentent respectivement Leopold en train de dissuader son fils d’épouser Aloysia Weber, Wolfgang se plaignant du peu de cas que les Parisiens font de sa musique, et le même Wolfgang annonçant à son père la mort de son épouse – la mère de Mozart, qui l’avait accompagné à Paris où elle rendit son dernier souffle. Si la partition elle-même comporte le texte des lettres, l’auditeur ne l’entend ni le voit. La musique d’Eötvös, en quelque sorte, se lit entre les lignes… Un fascinant compositeur et deux fascinants ouvrages, joués à la perfection par le Quatuor Calder et la soprano Audrey Luna pour le premier d’entre eux. © SM/Qobuz
11,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | BMC Records

Livret
11,99 €

Classique - Paru le 8 septembre 2017 | BMC Records

Livret
11,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | BMC Records

11,99 €

Jazz - Paru le 26 mai 2017 | BMC Records

11,99 €

Duos - Paru le 17 février 2017 | BMC Records

Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique
« [...] En écoutant cet ultime disque, gravé quelques semaines avant sa mort, on réalise très vite que cet "accompagnateur"-là n'est pas ordinaire, et qu'il a pris un malin plaisir à mettre en lumière le moindre détail des parties de piano, habituellement tenues dans l'ombre de l'archet. Kocsis, après avoir rappelé que Kreisler fut lui-même un maître du clavier, souligne dans son passionnant texte de présentation à quel point ces parties prouvent sa science profonde de l'instrument et combien elles nécessitent de travail pour être dignement servies. [...] À le lire et à l'entendre, on en oublierait presque le violon de Barnabas Kelemen, pourtant divinement maîtrisé. La vivacité de son jeu, la luminosité de ses timbres sont un régal de chaque instant. [...] Kelemen et Kocsis, avec une liberté qui aurait conquis l'auteur, use du juste-ce-qu'il-faut d'effets sans jamais dévier du bon goût. [...] (Diapason, juin 2017 / Jean-Michel Molkhou)
11,99 €

Classique - Paru le 10 février 2017 | BMC Records

Livret
On ne vous cachera pas que cet album s’adresse avant tout aux grands amateurs de chant grégorien. La Schola Hungarica s’est basée sur le manuscrit « Graz 807 » daté du XIIe siècle, avec tout ce que cela implique comme recherche musicologique afin de rendre vie à ces neumes parfois équivoques de sens rythmique et mélismatique, et a rajouté quelques pièces polyphoniques de Heinrich Isaac – sur des textes d’usage équivalent, en l’occurrence la période de l’Avent – afin de diversifier le spectre sonore de l’album. Une très belle réalisation, à la fois historique et très vivante, permettant d’aborder le style grégorien de cette partie de l’Allemagne du Sud et de l’Autriche qui sera, deux ou trois siècles plus tard, une des patries d’élection d’Isaac, justement. © SM/Qobuz
11,99 €

Jazz - Paru le 10 février 2017 | BMC Records

11,99 €

Jazz - Paru le 3 février 2017 | BMC Records

11,99 €

Jazz - Paru le 6 janvier 2017 | BMC Records

11,99 €

Jazz - Paru le 6 janvier 2017 | BMC Records

11,99 €

Jazz - Paru le 16 décembre 2016 | BMC Records

11,99 €
Red

Jazz - Paru le 14 décembre 2016 | BMC Records