Artistes similaires

Les albums

16,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 février 2017 | City Slang

Distinctions 4F de Télérama
Les poseurs d’étiquettes ont eu du mal à s’attaquer à Ahmad Gallad, cerveau de Sinkane, lorsque celui-ci publia son premier album, Mars, début 2013. Connu du public indie pour avoir été le batteur de Caribou, Of Montreal et Yeasayer, le musicien d’origine soudanaise ayant émigré avec sa famille aux États-Unis alors qu’il n’avait que six ans, signait un disque totalement ovni, belle passerelle entre musique soudanaise et ce qui se faisait alors de mieux dans l'électro-indie made in Brooklyn. L’année suivante, l’âme de Mean Love, son deuxième album, était surtout soul. Une soul vintage et moderne reliant les continents et qui sonnait comme un Curtis Mayfield accompagné d’un groupe afro psyché nigérian le tout produit par LCD Soundsystem ! Ahmad Gallad réussissait le tour de force de piocher dans la musique africaine, dans la soul et les sons blaxpoitation et la musique brésilienne sans jamais tomber dans le pastiche. Parallèlement à ses travaux solo, le multi-instrumentiste s’est lancé dans le projet de l’Atomic Bomb Band, formation exclusivement consacrée à l’interprétation de la musique du maître de l’électro-funk nigérian William Onyeabor, au sein de laquelle on croisait David Byrne, Damon Albarn, des membres de Hot Chip, LCD Soundsystem, The Rapture, Jamie Lidell et les saxophonistes de jazz Pharoah Sanders et Charles Lloyd. Une expérience qui lui a donné le goût du travail collectif et l’a poussé à penser Life & Livin’ It en groupe. Les complices de base de Sinkane sont tous là (le bassiste Ish Montgomery, le batteur Jason Trammell et le guitariste Jonny Lam) ainsi que Jas Walton et Jordan MacLean du grand groupe afrobeat Antibalas pour les parties de cuivres. Surtout, ce troisième album possède une fraicheur et une joie intérieure supérieure à ses prédécesseurs. L’alchimie folle de Sinkane est toujours bien là, le grain de folie groovy en plus. © MZ/Qobuz
11,99 €

Electro - Paru le 23 octobre 2012 | DFA

Les poseurs d’étiquette auront grand mal à s’attaquer à Ahmad Gallad alias Sinkane. Bien connu du public indie pour avoir été le batteur de Caribou, Of Montreal et Yeasayer, le musicien d’origine soudanaise ayant émigré avec sa famille aux États-Unis alors qu’il n’avait que six ans, signe ici un premier album solo totalement ovni, belle passerelle entre musique soudanaise et ce qui se fait de mieux dans l'électro-indie made in Brooklyn. Les influences défilent, qu’elles soient pop, electro, jazz, soul, funk, rock, world, etc. Étonnant. © MZ/Qobuz
2,29 €

Dance - Paru le 1 septembre 2017 | City Slang

12,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 septembre 2017 | City Slang

14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 septembre 2017 | City Slang

2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 septembre 2017 | City Slang

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 juin 2015 | O Genesis

12,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 novembre 2012 | City Slang

L'interprète

Sinkane dans le magazine