Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 février 2012 | Laborie Jazz

Livret Distinctions TSF - Choc de Classica - Elu par Citizen Jazz - Découverte JAZZ NEWS - Qobuzissime - Qobuz Référence
A 19 ans, Shai Maestro accompagnait déjà Avishai Cohen aux quatre coins du monde. Six ans plus tard, l’heure de l’indépendance a sonné pour le jeune homme. Avec ce magnifique premier album, le pianiste israélien impose ses envoûtantes créations et une esthétique totalement personnelle, portée haut par un trio virtuose et bluffant. Nourri de culture traditionnelle, classique et jazz, Maestro y affirme son jeu et son riche talent de compositeur. Avec Ziv Ravitz à la batterie (Lee Konitz, Esperanza Spalding…) et Jorge Roeder à la contrebasse (Roy Haynes, Gary Burton…), il offre son profil le plus lyrique comme le plus fiévreux. Un vrai choc, une vraie révélation, un vrai Qobuzissime, quoi !
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 février 2013 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Sélection FIP - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
A la suite de son 1er album éponyme qui s'est révélé être l'un des plus gros succès jazz France et en Europe en 2012, Shai Maestro nous propose une série de nouvelles compositions illustrant un univers des plus riches et des plus enthousiasmants, fruit d'un travail en profondeur où l'émotion demeure le vecteur essentiel de la musique. Entouré, soudé, lié avec Jorge Roeder et Ziv Ravitz, Shai Maestro Trio se révèle à chaque concert comme l'un des plus étonnants et des plus généreux pianistes sur scène, associant un public toujours plus nombreux en attente d'un pur moment de bonheur partagé. Depuis 2012, cette formation aura effectué plus d'une centaine de concerts dont les festivals de Nice, Marciac, La Villette... et traversé plus de 25 pays.
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 11 novembre 2016 | Sound Surveyor Music

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Avec The Stone Skipper, Shai Maestro et ses complices Jorge Roeder et Ziv Ravitz signent une pure merveille ! Se jouant des frontières de ce que l’on appelle communément le jazz, le trio du pianiste israélien n’hésite plus à s’aventurer sur des territoires autres, mariant les touches électroniques élégantes et l’apparition de voix en osmose avec son univers singulier. Depuis ses débuts en trio en 2011, la trajectoire musicale de ce bien nommé Maestro semble accompagner la recherche d’une humanité pleine et entière. Enregistré à Nilento au milieu de la campagne suédoise, The Stone Skipper, quatrième album de ce trio plus soudé que jamais, est construit comme un récit qui se déploie et s’appuie sur un motif musical central, fil rouge garant d’une unité scénaristique prégnante connectant les morceaux entre eux. « Cet album est, de loin, le plus personnel que nous ayons fait. Nous n’avons pas cherché à jouer les virtuoses sur nos instruments mais plutôt à se mettre au service de ce récit du mieux possible. » Un disque qui accueille quatre voix habitées et envoûtantes. Celles de Gretchen Parlato, Theo Bleckmann, Neli et Kalina Andreeva, comme quatre respirations, amples, qui ne prennent jamais le dessus sur le récit musical qui mélange instruments acoustiques et électroniques. A l’arrivée, avec un tel outil, Shai Maestro et ses complices viennent de franchir un nouveau cap, humain sans aucun doute, artistique assurément... © CM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 27 avril 2015 | Sound Surveyor

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Pour ce troisième album Untold Stories, l’arme fatale de Shai Maestro au service de la musique reste son fidèle trio servi par le son énorme du contrebassiste péruvien Jorge Roeder et le talent d’un surdoué de la polyrythmie, le batteur Ziv Ravitz. Un album qui signe la fin d’une trilogie de mélodies imparables saluées par la critique, fêtées par le public et reconnues par ses pairs. Implacable accoucheur de mélodies aux lignes déliées libres et faussement légères, il livre ici un univers profond et poétique. Un jazz d’urgence teinté d’une pop instantanée, d’un rock introspectif et explosé de lyrisme dont la prise de risque et l'exploration sont devenues l’antienne. Il s’agit bien là d’un trio d’une réelle et solide complicité jusqu’au-boutiste dans la fusion, intransigeant dans l’abnégation et l’offrande. Il affiche ici plus que jamais une introspection sur l’essence même d’être musicien avec When You Stop Seeing et Looking Back. Un album tout en retenue dont la star du disque est le trio lui-même avec Elusive, morceau essentiel par sa rythmique rock froide au son si particulier ou encore Maya’s Song et son enchevêtrement de mesures impaires utilisées sur solo de contrebasse splendide. Sans oublier Painting morceau fétiche, ici en live, et à l’origine en version studio sur son premier album, comme pour signer une trilogie sur quatre années de musique murie sur la route. Le pianiste israélien ne déçoit pas après le premier album éponyme Shai Maestro Trio en 2012 et The Road To Ithaca l'année suivante. © LR/Qobuz

L'interprète

Shai Maestro Trio dans le magazine