Artistes similaires

Les albums

29,99 €
19,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2016 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Non, non, ce n’est absolument pas une intégrale de l’œuvre orchestrale d’Ibert. Mais on y trouve, côte à côte, de célèbres chefs-d’œuvre tels que Escales et la Sinfonietta, et aussi de plus rares ouvrages de circonstance que sont l’Ouverture de fête, commandée par le Japon pour le 2600e anniversaire de la fondation de l’Empire, Bacchanale commandée par la BBC et Hommage à Mozart par la Radiodiffusion française, ou encore des musiques conçues pour le cinéma et la scène comme Sarabande pour Dulcinée, une pièce qu’il avait initialement prévue d’intégrer à la partition du Don Quichotte de Pabst mais retiré à la dernière minute ; ou aussi la suite Paris d’après une musique de scène pour une pièce de Romain Rolland, qui décrit avec truculence tour à tour le métro (et ses bruits aujourd’hui oubliés), la mosquée de Paris avec un amusant orientalisme, les faubourgs louches, un restaurant jazzeux en diable ou une parade foraine débordante de cirque. Tous ces immenses ouvrages de musique française de la première moitié du XXe siècle nous sont donnés par L’Orchestre de la Suisse Romande dirigé par celui qui fut à cette époque son chef attitré, le vieux briscard et grand routier discographique Neeme Järvi. © SM/Qobuz « Des vignettes ensoleillées d'Escales (1922) au chahut jazzy de la Bacchanale (1956), Järvi père brosse un magnifique portrait de Jacques Ibert, génial pince-sans-rire.» (Diapason, juin 2016 / François Laurent)
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 13 novembre 2015 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« C’est encore émoustillé par leur superbe monographie consacrée à Jacques Ibert (Diapason d’or, juin 2016), que l’on accueille ce bouquet ficelé par l’Orchestre de la Suisse romande et son chef Neeme Järvi autour de quelques Ouvertures fameuses d’Offenbach. [...] Järvi allège partout la sonorité de l’orchestre, avive le mordant des phrasés et ménage de superbes arrière-plans. [...] De quoi s’en fourrer jusque-là, sans craindre l’indigestion.» (Diapason, septembre 2016 / François Laurent)
5,99 €
5,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1958 | BNF Collection

Hi-Res Livret
1,69 €
1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BNF Collection

Hi-Res Livret
9,99 €

Classique - Paru le 14 mars 2011 | Aeon

Livret
Cet amour pour l'artisanat compositionnel chez Jarrell, on le retrouve dans sa façon d'utiliser les instruments. Il va de pair avec son souci d'écrire non seulement pour des interprètes particuliers, mais aussi avec eux, dans un véritable travail de collaboration. Une telle approche est inséparable de ses revendications expressives, celles d'une subjectivité qui aurait reconquis sa propre spontanéité, celles d'une musique plus immédiate, plus transparente, à la fois charnelle et sensible.
4,99 €
4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1962 | BNF Collection

Hi-Res Livret
11,99 €

Classique - Paru le 21 décembre 2009 | Aeon

1,98 €

Classique - Paru le 18 novembre 2009 | Denon

14,99 €

Musique symphonique - Paru le 16 février 2010 | Warner Classics International

15,39 €
10,99 €

Classique - Paru le 3 février 2017 | Mirare

Hi-Res Livret
Précisons-le tout de suite, voici la version originale de 1921 du Roi David d’Honegger, et en aucun cas la réorchestration réalisée quelques années plus tard. Par contre – et heureusement – cet album fait appel aux textes de liaison confiés au narrateur, plutôt que de nous infliger les quelque trois heures de drame biblique original pour tout un ensemble de comédiens, puisqu’en réalité la musique de Honegger n’occupait qu’environ un quart du spectacle total. Ladite version originale est conçue pour dix-sept musiciens : cinq bois, trois cuivres, un violoncelle (ou une contrebasse), un claviériste passant du célesta à l’harmonium ou au piano, et sept percussions – autrement dit, l’idéal prôné quelques années plus tôt par cet extraordinaire visionnaire qu’était Jean Cocteau, qui suggérait dans Le Coq et l’Arlequin de développer un « riche orphéon de bois, de cuivres et de batteries », et dont un avantage supplémentaire (et très prosaïque) est qu’il exige moins de répétitions que des cordes solo, avec moins de risque de jouer faux… Tout en s’adaptant à des salles en tout genre ! Ce sont ici les musiciens de l’Orchestre de la Suisse Romande qui accompagnent l’Ensemble vocal de Lausanne sous la baguette de son nouveau directeur musical Daniel Reuss, successeur de Michel Corboz. © SM/Qobuz
3,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 octobre 2016 | RTS Radio Télévision Suisse - Evasion Music

3,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 octobre 2016 | RTS Radio Télévision Suisse - Evasion Music

4,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 octobre 2016 | RTS Radio Télévision Suisse - Evasion Music

2,49 €

Bandes originales de films - Paru le 20 octobre 2016 | RTS Radio Télévision Suisse - Evasion Music

L'interprète

Orchestre De La Suisse Romande dans le magazine