Artistes similaires

Les albums

10,39 €

Classique - Paru le 4 mars 2003 | Sony Classical

16,89 €

Classique - Paru le 17 septembre 2002 | Sony Classical

12,99 €

Jazz - Paru le 5 août 2002 | RCA Red Seal

16,89 €

Classique - Paru le 5 août 2002 | RCA Red Seal

10,39 €

Classique - Paru le 4 mars 2002 | RCA Red Seal

10,39 €

Classique - Paru le 1 octobre 2001 | RCA Red Seal

9,09 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

Carl Ruggles était connu pour ses sorties insultantes, ses opinions racistes en tout genre, et son mépris pour pratiquement tous les autres compositeurs – hormis son ami Charles Ives, soit dit en passant. Mais ses jugements les plus féroces, il les réservait à lui-même. De sorte qu’en quelque quatre-vingt-quinze ans de vie, il ne termina qu’une douzaine d’œuvres, dont la plus longue et la plus connue est le poème symphonique Sun-Treader écrit entre 1926 et 1931. Car en plus d’être autocritique, il était d’une lenteur exaspérante, pesant chaque note au milligramme avant de la confier au papier. Dommage, car Ruggles était un type génial, quels que furent ses défauts humains, et ce Sun-Treader est vraiment un chef-d’œuvre de l’époque. Curieusement, c’est à Paris que l’ouvrage fut créé en 1932, et ne fut donné aux États-Unis qu’en 1966, sous la baguette de Jean Martinon à la tête de l’Orchestre de Boston. Très tôt dans sa carrière, Michael Tilson Thomas se fit le champion de Ruggles dont il enregistra même l’intégrale des œuvres pour orchestre ; voici donc Sun-Treader par MTT. L’album commence par le plus grand chef-d’œuvre de Charles Ives – encore un compositeur états-unien férocement défendu par Tilson Thomas : le phénoménal triptyque Three Places in New England, écrit vers 1911-1914 et révisé quinze ans plus tard (Ives aussi n’était pas des plus rapides !). Des trésors d’ingéniosité orchestrale, de multi-tonalités, de rythmes superposés, de thèmes entrant en collision les uns avec les autres, pour un tout pourtant d’une fantastique cohésion. L’album se referme avec la Deuxième symphonie de Walter Piston, écrite et 1944 et rapidement devenue l’un des ouvrages états-uniens les plus prisés à son époque. Beaucoup moins « moderne » qu’Ives ou Ruggles, Piston se situe plutôt dans la lignée du Copland le plus connu ou Howard Hanson. © SM/Qobuz
10,39 €

Classique - Paru le 31 juillet 2000 | RCA Red Seal

10,39 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | RCA Red Seal

12,99 €

Classique - Paru le 27 décembre 1999 | RCA Red Seal

12,99 €

Classique - Paru le 27 décembre 1999 | RCA Red Seal

17,89 €

Classique - Paru le 8 novembre 1999 | RCA Red Seal

16,89 €

Classique - Paru le 1 novembre 1999 | RCA Red Seal

22,09 €

Musique symphonique - Paru le 4 janvier 1999 | RCA Red Seal

L'interprète

Michael Tilson Thomas dans le magazine
  • Le Mahler qui vient de San Francisco
    Le Mahler qui vient de San Francisco L'Orchestre Symphonique de San Francisco a enregistré quasiment tout Mahler ces dernières années, une éclatante réussite ; et vous pourrez même déguster la monumentale Troisième symphonie en concer...
  • Absolute Jest de John Adams enfin à Paris le 17 mars
    Absolute Jest de John Adams enfin à Paris le 17 mars Eh oui ! Première française pour le dernier chef-d'œuvre de l'Etats-Unien John Adams : Absolute Jest, mais ne cherchez pas l'enregistrement même sur Qobuz où il y a pourtant tout : il est encore so...
  • Ives en Concord pour San Francisco
    Ives en Concord pour San Francisco Il n'y a pas que John Adams qui a emprunté des tournures à Beethoven ; Charles Ives lui-même cite la Cinquième ! Ives et Adams à déguster "en vrai" lundi 17 mars à la Salle Pleyel avec l'Orchestre ...
  • San Francisco s’invite à Pleyel les 17 et 18 Mars 2014
    San Francisco s’invite à Pleyel les 17 et 18 Mars 2014 L’Orchestre Symphonique de San Francisco, sous la baguette de Michael Tilson Thomas, est en tournée européenne, avec passage à Paris : musique états-unienne - Ives et Adams - ainsi que Beethoven et...
  • QIBUZ / Lundi 4 juillet 2011
    QIBUZ / Lundi 4 juillet 2011 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Michael Tilson Thomas, un Californien à Paris
    Michael Tilson Thomas, un Californien à Paris A la tête du San Francisco Symphony, le chef californien Michael Tilson Thomas dirigera des œuvres de Henry Cowell, Félix Mendelssohn, Ludwig van Beethoven et Gustav Mahler, les 30 et 31 mai à la S...
  • YouTube Symphony Orchestra, l’édition 2011
    YouTube Symphony Orchestra, l’édition 2011 Sous la direction de Michael Tilson Thomas, le YouTube Symphony Orchestra dévoile son casting pour 2011.
  • Le YouTube Symphony Orchestra is back !
    Le YouTube Symphony Orchestra is back ! Après un concert au Carnegie Hall l’an passé, le premier orchestre symphonique virtuel monté par le site YouTube revient sur le devant de la scène à l’Opéra de Sydney.
  • Obama cultive la culture
    Obama cultive la culture Le président Barack Obama a décoré de nombreuses personnalités de la culture américaine dont de nombreux musiciens parmi lesquels Bob Dylan, Michael Tilson Thomas, John Williams et Jessye Norman.
  • YTSO, késako ?
    YTSO, késako ? Vous n’étiez pas à Carnegie Hall le 15 avril pour la première du YouTube Symphony Orchestra (YTSO) ? Nous non plus… En même temps, les caméras de YouTube, elles, ne pouvaient qu’y être…