Artistes similaires

Les albums

11,99 €

Folk - Paru le 27 octobre 2017 | Rough Trade

Distinctions Songlines Five-star review
Piercings et tatouages apparents, les musiciens de Lankum ressemblent davantage à des fans de musiques électriques qu’à des praticiens du folk irlandais acoustique. Et pourtant ces quatre Dublinois flirtent bien avec les traditions. Reel, complaintes et polkas sont au rendez-vous, mais le son du groupe est loin de l’orthodoxie qui souvent prédomine dans ces musiques. Pour se convaincre de l’originalité de leur démarche, il suffit d’écouter le What Will We Do When We Have No Money ? d’ouverture. Dès les premières secondes, un bourdon profond, crée à partir d’accords tenus d’harmonium, se développe, tel un écran sonore mystérieux, sur lequel la voix poignante de Radie Peat s’élève et happe l’attention pour ne plus la relâcher. A plusieurs reprises, ce bourdon saisissant sert de base à l’envol d’une ou quatre des voix bien timbrées de Lankum. Les frères Lynch, Ian, cornemuse et concertina et Daragh à la guitare, ont fondé cet ensemble, d’abord nommé Lynched, avant d’accueillir le violoniste Cormac MacDiarmada et la joueuse de concertina et d’harmonium Radie Peat. Outre la particularité de comprendre quatre chanteurs, leur association se distingue par la précision sonore de leur jeu, le soin qu’ils apportent à souligner les harmoniques de leurs instruments et à en laisser les résonances s’épanouir. Cette approche contemplative fait ressortir l’aspect spirituel de ces chants souvent anciens et apporte une touche résolument moderne aux traditions irlandaises, sans le moindre effet électronique. © BM/Qobuz