Artistes similaires

Les albums

10,39 €

Bandes originales de films - Paru le 27 janvier 2017 | Warner Classics

Livret
Comme toujours chez Martin Scorsese, la musique joue un rôle primordial dans Silence. Et pour cette histoire de missionnaires jésuites portugais victimes de persécution religieuse en se rendant sur les traces de leur mentor au Japon, au XVIIe siècle, le cinéaste a confié la partition à Kim Allen Kluge et sa femme Kathryn. Une partition bien singulière car tout en chuchotements et en succession d’ambiances mais aussi de ponctuations empruntées à la nature (vent, pluie, océan…). D’entrée de jeu, Scorsese a voulu éviter la musique symphonique grandiose voire grandiloquente que l’histoire comme les paysages et les décors de son film pouvaient impliquer. De même qu’il a rejeté un éventuel millefeuille mêlant musique traditionnelle japonaise et chants grégoriens, eux aussi trop clichés pour un tel contexte… Compositeur et chef d’orchestre, notamment de l’Alexandria Symphony Orchestra basé en Virginie depuis plus d’un quart de siècle, Kluge et sa femme ont construit un assemblage singulier et unique en son genre dans lequel on entend des violons, un biwa, une viole de gambe, des cloches mais aussi un chœur ou un taiko, bref une armada d’instruments et de sons hétéroclites qui se fond dans les images sublimes de Scorsese. © MD/Qobuz