Artistes similaires

Les albums

17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Voilà un album qui vaut beaucoup mieux que son titre nunuche, grâce au timbre juvénile et vaillant de Juan Diego Florez et au répertoire abordé. Cette promenade à travers l'opéra français du 19e siècle est un régal et rappellera bien des souvenirs aux mélomanes ayant connu les récitals d'Alfredo Kraus ou Nicolaï Gedda, comme il permettra aussi de (re)découvrir un répertoire chronologique qui commence sur ce disque avec Boieldieu pour finir avec Massenet. C'est toute une palette de sentiments qui sont évoqués ici, depuis la comédie sentimentale jusqu'au drame romantique. FH
13,98 €
10,39 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Decca

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« J’ai grandi en écoutant le chant joyeux de Caruso et de Pavarotti », déclare le ténor péruvien Juan Diego Flórez. « Par la suite, j’ai eu la chance de passer beaucoup de temps en Italie tout au long de ma carrière, et je me suis produit presque tous les ans au Festival d’opéra Rossini de Pesaro et au Teatro alla Scala de Milan. J’étais donc naturellement ravi de graver mes propres versions de ces mélodies italiennes, en particulier celles de Naples. » Auxquelles, précisons-le, le ténor ajoute, en sorte de référence, des chansons signées de noms prestigieux tels que Donizetti – Amor marinaro –, Rossini – l’incontournable Danza – et même la délicieuse Matinata de Leoncavallo, écrite en 1904 expressément pour la Gramophone Company et dédiée à Caruso. « Qui n’aime pas ces chansons ? », poursuit Flórez (soit dit en passant, le rédacteur de ces lignes connaît quelques personnes qui abominent… peu importe !). « Elles sont fort divertissantes et nous transportent au cœur de l’Italie — on y entend le Soleil ! Je me réjouis que de merveilleux confrères se soient joints à moi sur cet album très personnel. » Les confrères pour l’occasion sont par exemple le mandoliniste Avi Avital ou la délicieuse accordéoniste lettone Ksenija Sidorova, ainsi bien sûr que l’Orchestre Philharmonique Rossini. Arrivederci ! © SM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
14,29 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Decca

18,19 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca

Héros de cette nouvelle version d’Orphée et Eurydice de Gluck, le ténor péruvien Juan Diego Florez séduit par son chant ardent, son enthousiasme dramatique. Le Chœur et l’Orchestre du Teatro Real de Madrid sont dirigés ici par Jesús López-Cobos.
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca

Livret
Dans cet album d'airs sacrés, le ténor péruvien Juan Diego Flórez interprète avec délicatesse d'incontournables standards (Ave Maria, Douce Nuit, Panis Angelicus) mais aussi des airs bien plus rares comme le Qui sedes de la messe de Bellini ou cet Alleluja de Fux qui ouvre l’album. Santo, aux irrésistibles influences latino-américaines, a été composé par Flórez lui-même.
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
15,39 €
11,69 €

Classique - Paru le 6 octobre 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret
14,29 €

Classique - Paru le 1 septembre 2016 | Decca

19,23 €
14,29 €

Classique - Paru le 1 septembre 2016 | Decca

Hi-Res
1,68 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | Decca

12,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | Decca

Livret
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca

Livret
9,09 €

Classique - Paru le 20 mars 2006 | Decca

L'interprète

Juan Diego Flórez dans le magazine