Artistes similaires

Les albums

12,99 €

Musique de chambre - Paru le 31 mai 2011 | Nonesuch Records - Nonesuch

Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception - Stereophile: Recording of the Month
14,99 €
12,99 €

Classique - Paru le 16 avril 2002 | Nonesuch

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
25,39 €

Opéra - Paru le 1 novembre 1996 | Nonesuch Records - Nonesuch

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Présenté par Renaud Machart, le biographe français de John Adams, comme étant un avatar parfait du genre "docu-opéra", parce qu'il prélève les mythologies éternelles dans l'histoire contemporaine, l'opéra relate le voyage historique du président Richard Nixon en Chine sur un livret d'Alice Goodman, dont les vers qui semblent être "un condensé incantatoire de l'expérience américaine, et son Richard Nixon est le président "Monsieur Tout-le-monde" : banal, pathétique, sentimental, paranoïaque." Lors de la création française en 1990, la presse est partagée entre les contre (C'est le degré zéro de la musique. Une sorte de produit typiquement américain, comme le Coca-Cola) ou dithyrambique (John Adams vu comme "sauveur de la musique contemporaine"). Cet enregistrement dirigé par Edo de Wart a reçu l'aval de John Adams et Peter Sellars, les deux créateurs d'une œuvre devenue classique. FH
11,99 €
9,99 €

Classique - À paraître le 12 août 2015 | San Francisco Symphony

Hi-Res Livret Distinctions Qobuzissime
Absolute Jest, créé en 2012 par l’Orchestre de San Francisco et le présent Michael Tilson Thomas, peut se traduire par "Bouffonnerie absolue" mais également par "Geste absolue", la geste et non point le geste. L'auditeur peut se demander s'il s'agit là de lard, de cochon ou plutôt de dynamite. Pendant quelque vingt minutes, Adams déroule un invraisemblable scherzo chargé d'une énergie folle, confié à l'orchestre et à un quatuor à cordes solo qui s'amuse à reprendre et tordre quelques inflexions des plus féroces quatuors de Beethoven. Autre révérence au grand Ludwig van, le rythme pointé obstiné qui caractérise le premier mouvement de la Septième symphonie mais également le scherzo de la Neuvième, auquel Adams emprunte d'ailleurs la signature de timbales. L'audition de Absolute Jest donnerait quasiment une sensation de "musique carrée", alors que la partition d'Adams déborde de recoins rythmiques d'une complication du diable. Beaucoup plus ancien, Grand Pianola Music de 1982 fait appel à deux pianos (en non pas des Pianolas malgré le titre, il s’agit d’une facétie adamsienne), vents, trois voix de femmes chantant sans paroles, et percussion. Le compositeur y développe son monde personnel du minimalisme, qui n’a de minimaliste que le nom, car la partition explose dans tous les sens, les cellules ne cessent de se mouvoir, les ruptures viennent décontenancer l’auditeur sans lui laisser le temps de souffler. Le présent enregistrement est dirigé par Adams lui-même, avec au piano Marc-André Hamelin et Orli Shaham. (SM)
11,99 €
9,99 €

Classique - À paraître le 12 août 2015 | San Francisco Symphony

Hi-Res Livret Distinctions Qobuzissime
Absolute Jest, créé en 2012 par l’Orchestre de San Francisco et le présent Michael Tilson Thomas, peut se traduire par "Bouffonnerie absolue" mais également par "Geste absolue", la geste et non point le geste. L'auditeur peut se demander s'il s'agit là de lard, de cochon ou plutôt de dynamite. Pendant quelque vingt minutes, Adams déroule un invraisemblable scherzo chargé d'une énergie folle, confié à l'orchestre et à un quatuor à cordes solo qui s'amuse à reprendre et tordre quelques inflexions des plus féroces quatuors de Beethoven. Autre révérence au grand Ludwig van, le rythme pointé obstiné qui caractérise le premier mouvement de la Septième symphonie mais également le scherzo de la Neuvième, auquel Adams emprunte d'ailleurs la signature de timbales. L'audition de Absolute Jest donnerait quasiment une sensation de "musique carrée", alors que la partition d'Adams déborde de recoins rythmiques d'une complication du diable. Beaucoup plus ancien, Grand Pianola Music de 1982 fait appel à deux pianos (en non pas des Pianolas malgré le titre, il s’agit d’une facétie adamsienne), vents, trois voix de femmes chantant sans paroles, et percussion. Le compositeur y développe son monde personnel du minimalisme, qui n’a de minimaliste que le nom, car la partition explose dans tous les sens, les cellules ne cessent de se mouvoir, les ruptures viennent décontenancer l’auditeur sans lui laisser le temps de souffler. Le présent enregistrement est dirigé par Adams lui-même, avec au piano Marc-André Hamelin et Orli Shaham. (SM)
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 4 février 2014 | Canary Classics

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
2,85 €

Classique - Paru le 25 décembre 2006 | Rhino Records - Rhino - Warner Bros.

4,67 €

Musique symphonique - Paru le 25 septembre 2006 | Nonesuch Records - Nonesuch

"The Dharma at Big Sur" pour violon électrique & orchestre - My Father Knew Charles Ives / BBC Symphony Orchestra - Direction John Adams
4,67 €

Classique - Paru le 1 novembre 2005 | Rhino Records - Nonesuch - WBR

12,99 €

Musique symphonique - Paru le 22 novembre 2005 | Rhino Records - Nonesuch

Ives : The Unanswered Question - Five Songs (orchestration J. Adams) - Marshall : Fog Tropes - Feldman : Madame Press died last week - Adams : Eros piano - Diamond : Elegy in memory of Ravel / Dawn Upshaw, soprano - Orchestra of St Luke's, dir. John Adams
12,99 €

Musiques du monde - Paru le 17 mai 2005 | Rhino Records - Rhino - Warner Bros.

12,99 €

Classique - Paru le 3 octobre 2008 | Nonesuch

12,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2008 | Nonesuch Records - Nonesuch

Livret
12,99 €

Musique symphonique - Paru le 8 janvier 2007 | Rhino Records - Nonesuch

Gnarly Buttons, concerto pour clarinette & petit orchestre - John's Book Of Alleged Dances, pour quatuor à cordes / Michael Collins (clarinette) - London Sinfonietta, dir. John Adams - Kronos Quartet
12,99 €

Musiques du monde - Paru le 8 janvier 2007 | Rhino Records - Nonesuch - WBR