Artistes similaires

Les albums

29,99 €
19,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 septembre 2013 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Le jeune prodige canadien James Ehnes s'est attaqué cette fois à l'intégrale (2 CD) de la musique pour violon de Prokofiev ! Non seulement la musique de chambre (Sonates n°1 & n°2, Sonate pour violon seul, 5 mélodies) avec son fameux complice le pianiste Andrew Armstrong et l'américaine Amy Schwartz Moretti dans la Sonate pour deux violons, mais aussi les deux concertos en compagnie du BBC Philharmonic dirigé par Gianandrea Noseda. Un répertoire d'une sidérante beauté expressive que James Ehnes aborde avec une bravoure et une force de séduction rares.
14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2013 | Chandos Records

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
James Ehnes poursuit chez Chandos l'enregistrement des œuvres pour violon et piano de Bartok ! Dans ce deuxième volume, il joue la redoutable Sonate pour violon seul écrite pour Yehudi Menuhin, la Sonate pour violon et piano en mi mineur qui fut considérée à la Liszt Academy comme l'œuvre d'un "génie", la Sonatina pour piano arrangée pour violon et piano par l'élève de Bartok André Gertler, et enfin une série de 3 pièces folkloriques roumaines et hongroises arrangées par Bartok. On retrouve la technique éblouissante et l'expressivité confondante de James Ehnes.
9,99 €

Classique - Paru le 3 janvier 2012 | Chandos Records

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - La Clef RESMUSICA
Après les Concertos pour violon et alto, le violoniste star James Ehnes revient à la musique de Bela Bartok chez Chandos, avec les Sonates pour violon, les Rhapsodies et l'Andante en la majeur. Ehnes excelle à faire émerger le côté exalté, parfois turbulent mais toujours virtuose de ces pièces au caractère subtilement improvisé, inspirées par la danse et la tradition folklorique hongroise, et dans lesquelles Bartok développe sans cesse de nouveaux modes de jeu et d'expressions. Renversant !
15,39 €
10,99 €

Duos - Paru le 24 février 2017 | PM Classics - Onyx

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
15,39 €
10,99 €

Duos - Paru le 4 mai 2015 | Onyx Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Les sonates pour violon et piano de César Franck et Richard Strauss n’ont véritablement en commun que leurs dates de conception – 1886 et 1888 – et le classicisme formel de leur architecture. Au-delà… Franck était un grand musicien, honoré et célèbre, du haut de ses soixante-trois ans, tandis que Strauss âgé de vingt-quatre printemps sortait à peine de sa chrysalide et fleurait encore le romantisme tardif. Le violoniste canadien James Ehnes (« le Jasha Heifetz de notre temps », d’après un grand journal nord-américain) et son comparse Andrew Armstrong au piano nous livrent une lecture enflammée de l’une et l’autre, offrant à chacune la sonorité et la profondeur qu’exigent leurs langages respectifs. Et pour faire bonne mesure, ils rendent justice à Strauss en présentant aussi quelques Lieder transcrits pour violon et piano, des œuvres bien plus tardives – années 1900 – et donc plus straussiennes aussi. © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Concertos pour violon - Paru le 6 septembre 2011 | Chandos Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
James Ehnes est un habitué des concertos pour violon, ayant déjà à son actif les concertos de Mozart, Hummel, Dvorak, Korngold, Elgar ou bien Mendelssohn, et il a reçu Choc de Classica et Diapason d'Or pour son enregistrement des 24 Caprices de Paganini. Il revient chez Onyx, avec les deux premiers Concertos de Bartok, le premier très court composé en 1908 mais créé 50 ans plus tard à Bâle, et le second composé en 1931, l'un des plus difficiles du répertoire mais aussi l'un des plus populaires, et ajoute à ce programme le Concerto pour alto. James Ehnes livre une interprétation hors-pair de ces deux concertos, par sa virtuosité sans faille et son imagination en constant renouvellement.
21,99 €
14,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Chandos Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
10,99 €

Classique - Paru le 20 mai 2013 | PM Classics - Onyx

Livret Distinctions Choc de Classica
9,99 €

Classique - Paru le 25 janvier 2011 | Analekta

9,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2001 | Analekta

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | CBC

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | CBC

15,39 €
10,99 €

Classique - Paru le 29 septembre 2017 | PM Classics - Onyx

Hi-Res Livret
26,59 €
18,99 €

Classique - Paru le 27 janvier 2017 | PM Classics - Onyx

Hi-Res Livret
On a beau croire qu’on s’habitue, il reste stupéfiant que Mozart ait écrit ses cinq Concertos pour violon avant l’âge de vingt ans ; la maturité, en particulier des deux derniers, est celle de grands chefs-d’œuvre de la maturité. En voici l’intégrale, flanquée des trois mouvements isolés (deux Rondos, un Adagio) dont on est certain qu’ils sont bien de Mozart, d’autres Concertos lui ayant parfois été attribués par erreur ou par facétie, dans le cas de Henri Casadesus... Le violoniste canadien James Ehnes, le « Jasha Heifetz de notre temps » d’après un très sérieux journal nord-américain, s’est ici adjoint un orchestre de circonstance assemblé à Toronto, le Mozart Anniversary Orchestra, qu’il dirige lui-même du violon. Une très sobre interprétation, dans laquelle les cadences elles aussi sont signées de Ehnes. ©SM/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Classique - Paru le 15 octobre 2015 | PM Classics - Onyx

Hi-Res Livret
Pour James Ehnes, dont le répertoire concertant couvre habituellement les grands ouvrages romantiques et postromantiques du XXe siècle, s’aventure pour la première fois dans l’un des cycles majeurs pour violon et orchestre de la période baroque, ainsi que deux célèbres sonates de la même époque : les Quatre saisons de Vivaldi, le Trille du diable de Tartini et le Tambourin de Leclair ! Ehnes a délibérément pris trois risques. Tout d’abord le répertoire en lui-même, qui n’est pas celui où le public a l’habitude de l’attendre. Pari pleinement réussi. Deuxième risque : les deux sonates ne sont pas accompagnées au clavecin, mais au piano, « à la romantique » – il convient de préciser que Ehnes emprunte la version de Fritz Kreisler, qui offre un accompagnement pianistique complet et rajoute des éléments cadentiels. Les puristes de la chose baroque vont bien sûr tiquer, d’autant que le violoniste lui-même ne joue pas non plus selon les principes baroques… Pari pleinement réussi, dans l’optique qu’il s’est fixé. Troisième pari : Ehnes dirige lui-même du violon le Sydney Symphony choisi pour accompagner ce projet. Triple pari pleinement réussi ! © SM/Qobuz

L'interprète

James Ehnes dans le magazine
  • James et les 12 violons...
    James et les 12 violons... L'incroyable Canadien James Ehnes naît en 1976 à Brandon, au Manitoba. Son père est professeur de trompette et sa mère, ballerine. James est lui juste un enfant prodige…