Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2016 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
Amateurs de flûte à bec, à vos clics ! Car sur les vingt pistes que compte cet album, seize sont consacrées à cet instrument – tel que joué par le virtuose Giovanni Antonini, dans des œuvres concertantes de Telemann, avec une courte introduction pour la flûte seule, une véritable improvisation notée, de Hotteterre. On y découvre donc un Telemann enjoué, lyrique, et dont la compréhension de l’instrument est des plus évidentes puisqu’il lui confie des lignes hautement idiomatiques. On découvrira aussi, sans doute avec grande surprise, un concerto pour deux chalumeaux du même Telemann ; pour mémoire, le chalumeau – l’ancêtre de la clarinette – s’était déjà répandu en Europe dès le début du XVIIIe siècle et des compositeurs de la trempe de Vivaldi, Telemann, Hasse ou Graupner lui avaient consacré maintes pages. On ne peut d’ailleurs que regretter que Bach n’en ait pas fait autant… La sonorité du chalumeau s’apparente au registre grave de la clarinette moderne (registre qui porte encore de nos jours le nom de « chalumeau », justement), avec une sonorité d’une grande douceur et d’un douloureux lyrisme, dont Telemann sait merveilleusement jouer. Chose singulière, l’impression de « clarinette » confère à cet ouvrage un caractère quasiment non-baroque, tirant plutôt vers le premier classique. Comme quoi l’oreille est trompeuse ! © SM/Qobuz « Giovanni Antonini, s’il passe désormais le plus clair de son temps à diriger, n’a rien perdu de l’agilité et de l’imagination de phrasé qui l’ont rendu célèbre il y a déjà vingt-cinq ans, [...] il reste un flûtiste hors pair, bien trop rare au disque, et capable dans Telemann d’un raffinement... spectaculaire. [...] Un grand Telemann.» (Diapason, janvier 2017 / Jean-Luc Macia)
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 21 avril 2015 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica
« Il reste, certes, du chemin à parcourir d'ici 2032 où cette intégrale des symphonies de Haydn devrait parvenir à son terme, mais ce deuxième volume augure à certains signes qu'elle nous réservera encore de grands moments. [...] Saluons l'intelligence du programme qui écarte la chronologie pour un thématisme intelligent jetant les ponts avec la philosophie des Lumières et avec des œuvres contemporaines, en l'occurence une symphonie de Wilhelm Friedemann à laquelle Antonini imprime une fantaisie et un humour corrosif. Plus à son aise que dans "La Passione", le chef excelle à souligner la luminosité de l'orchestration à travers les nombreux jeux de timbres dont Haydn est si prodigue. On est frappé par sa direction affûtée qui ne bride jamais la poésie des bois, la variété des phrasés et du nuancier. [...] Les cors, surtout, pétillent d'une allégresse inédite en s'émancipant totalement du rôle de liant entre les pupitres de cordes et de bois. [...] Une interprétation [...] d'une jubilation contagieuse, le tout servi par une prise de son superlative.» (Classica, juin 2015 / Jérémie Bigorie)
16,79 €

Intégrales d'opéra - Paru le 8 novembre 2010 | Naive

Livret Distinctions Diapason d'or
A la tête de sa Rolls baroque qu’est Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini dirige Ottone in villa de Vivaldi. Surtout, le maestro transalpin et ses troupes signent ici le premier enregistrement complet de cet opéra qui marqua, le 17 mai 1713, le point de départ officiel de la carrière lyrique du Prêtre Roux. Porté par les voix de Julia Lezhneva et Topi Lehtipuu, voilà un nouvel essentiel de la non moins essentielle Edition Vivaldi.
10,39 €

Musique symphonique - Paru le 8 mars 2010 | Sony Classical

Distinctions 4F de Télérama
Ca va ruer dans les brancards ! Le surprenant Giovanni Antonini, directeur musical d’Il Giardino Armonico, poursuit son exploration beethovénienne avec les Symphonies n° 5 & 6. Toujours aussi coruscant, d’une vitalité dionysiaque à couper le souffle. L'orchestre de Chambre de Bâle se révèle un orchestre d'une plasticité étonnante.
13,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 1992 | Warner Classics International

12,99 €

Classique - Paru le 31 janvier 2014 | Sony Classical

Livret
12,99 €

Classique - Paru le 31 janvier 2014 | Sony Classical

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
Le quatrième volume du projet Haydn2032 rend hommage à un des types les plus importants du théâtre des mots et des sons : le Kapellmeister - le maître de chapelle. Ce sont trois symphonies du « Shakespeare de la musique ». Derrière l’une d’entre elles se dissimule une véritable pièce de théâtre. Elle consiste en une ouverture, quatre entr’actes et un final pour conclure la représentation et porte le titre de « Sinfonia in C. per la commedia intitolata Il distratto » (titre sous lequel elle allait bientôt être connue et jouée). À cela s’ajoute une grande scène bouffe de son collègue Cimarosa éclairant certains moments brillants ou glorieux (et d’autres moins glorieux) de l’activité du Kapellmeister Haydn. (…) Il maestro di cappella (scène composée par Cimarosa pour baryton-basse et orchestre) est une parodie spirituelle et ironique dans laquelle un représentant de l’« ancienne école » essaie d’améliorer le jeu d’ensemble de son orchestre. À son grand déplaisir, ses instrumentistes réagissent avec une complète absence de discipline : ils ne sont pas concentrés, se trompent dans leurs entrées et se querellent en musique… (Alpha Classics)
22,49 €

Classique - Paru le 21 août 2007 | Warner Classics International

9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2005 | Oehms Classics

Orchestre de Chambre de Basel - Giovanni Antonini, direction
33,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 1991 | Warner Classics International

L'interprète

Giovanni Antonini dans le magazine
  • Le kaléidoscope de Haydn
    Le kaléidoscope de Haydn Giovanni Antonini au cœur des symphonies de Joseph Haydn...
  • La passion selon Patricia Petibon
    La passion selon Patricia Petibon Le 13 décembre, la soprano Patricia Petibon chantera Mozart, Haydn et Gluck au Théâtre des Champs-Elysées pour un voyage au coeur de la Passion et des sentiments.
  • C’est un jardin extraordinaire…
    C’est un jardin extraordinaire… Il avait installé sa végétation baroque flamboyante et colorée au Théâtre des Champs-Elysées il y a quelques jours : le Giardino Armonico de Giovanni Antonini était à Paris pour y dépoussiérer à sa...