Artistes similaires

Les albums

6,75 €13,49 €
4,50 €8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Répertoire - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 5 mai 2017 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
21,99 €
14,99 €

Oratorios sacrés - Paru le 31 mars 2015 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
14,99 €
9,99 €

Concertos pour violon - Paru le 24 février 2015 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Ciao Venezia… en mai 1740, Vivaldi quittait Venise pour Vienne où l’empereur Charles VI lui avait laissé espérer une vie musicale bien plus satisfaisante que la pâle vie que lui offrait Venise depuis des années, où l’opéra à la napolitaine avait supplanté les œuvres de Vivaldi, tandis que ses pièces instrumentales n’intéressaient plus personne. Or, Vivaldi à peine arrivé à Vienne, l’empereur passait de vie à trépas et pof ! Vivaldi se trouva pour ainsi dire à la rue, toute musique interdite pendant tout le temps du deuil, surtout la musique « légère » ou du moins virtuose et aérienne qu’affectionnait l’empereur, et pour laquelle il avait fait venir le compositeur. Rapidement Vivaldi n’eut d’autre choix que de vendre ses manuscrits à qui voudrait bien les acheter ; or il se trouvait là un collectionneur qui, pour une somme ridicule, le débarrassa en juin 1741 de nombre des dernières pièces qu’il avait composées. Et voilà donc conservés dans une belle bibliothèque privée une sérieuse portion d’œuvres du tout dernier Vivaldi, qui auraient risqué de passer à la poubelle si elles avaient suivi le sort du compositeur, mort dans la pauvreté et l’oubli à Vienne un mois à peine après avoir vendu ses précieux manuscrits. Bonheur dans le malheur, car nous connaissons donc le tout dernier Vivaldi, et force est de constater l’étonnante évolution du style, de l’écriture, de l’atmosphère même de ces concertos de l’adieu – admettons que le titre inventé par Fabio Biondi est un chouïa racoleur, mais après tout, s’il s’agit de vendre de la belle musique, bien jouée et bien enregistrée… © SM/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2012 | Stradivarius

Distinctions 10 de Classica-Répertoire
Sonates en trio pour flûte, violon et basse continue / Fabio Biondi, violon - Ensemble Tripla Concordia (L. Cavasanti, flûte - C. Boersma, violoncelle - S. Ciomei, clavecin)
14,99 €

Classique - Paru le 23 mai 2011 | Opus 111 naïve

21,99 €
14,99 €

Oratorios sacrés - Paru le 1 mars 2011 | BIS

Hi-Res Livret
Cette captation de Jephté de Haendel au Stavanger Concert Hall en 2008 bénéficie d'une distribution exceptionnelle, à commencer par le ténor James Gilchrist dans le rôle titre. Le dernier oratorio de Haendel prend ici toute sa dimension de drame sacré, puissant et épique, sous la direction souple et lyrique de Fabio Biondi.
4,50 €8,99 €

Musique concertante - Paru le 3 septembre 2007 | naïve classique

13,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2012 | Warner Classics

14,99 €

Classique - Paru le 5 mars 2010 | Warner Classics

Livret
4,50 €8,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2007 | naïve classique

4,00 €7,99 €

Classique - Paru le 30 décembre 2016 | naïve classique

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2016 | Glossa

Hi-Res Livret
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 29 octobre 2013 | Dynamic

4,00 €7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | naïve classique

L'interprète

Fabio Biondi dans le magazine