Artistes similaires

Les albums

17,99 €
11,99 €

Classique - Paru le 20 octobre 2015 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice
C’est là un véritable passage de témoin, de Bartók à Ligeti. Certes, les deux musiciens ne se sont jamais croisés, mais disons que lorsque Ligeti arriva à Budapest en 1945 pour y reprendre ses études interrompues par la Guerre, il fut accueilli par des drapeaux noirs hissés sur l’Académie Franz Liszt annonçant la mort de son illustre aîné… La filiation, quoi qu’il en soit, reste évidente, moins peut-être dans les premiers ouvrages du jeune Ligeti – attiré par les sirènes de l’avant-garde – que dans sa musique plus tardive dans laquelle il a rompu avec les iconoclastes et renoué avec une bonne partie de son héritage, hongrois ou pas. D’où l’intérêt majeur de ce double album qui présente, d’une part, les Contrastes de Bartók – une œuvre de 1940, l’ultime période – et la somptueuse Sonate pour deux pianos et percussion, écrite trois ans auparavant ; et d’autre part trois concertos de Ligeti : celui pour violoncelle de 1966, encore dans la mouvance de Lux Aeterna, celui pour piano conçu vingt ans plus tard dans un langage déjà tourné vers des éléments tonaux et rythmiques bien plus perceptibles, puis celui pour violon de 1992, d’une immense tendresse et sans doute empreint d’une forte dose de nostalgie. L’Ensemble intercontemporain, son chef Matthias Pintscher et une somptueuse brochette de solistes nous offrent cela sur un plateau en or. © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 14 octobre 2016 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Alpha Classics poursuit sa collaboration avec l’Ensemble Intercontemporain et présente un programme consacré aux compositions de son chef et directeur artistique, Matthias Pintscher : Bereshit, "commencement" en hébreu, est une pièce sur la création divine. L’architecture de l’oeuvre renvoie à l’idée de croissance des éléments depuis le néant jusqu’à leur dimension aboutie : les couleurs, les harmonies étant alors toujours redéfinies par ce qui les précède et ce qui les suit. D’un minimalisme absolu à une explosion sonore de percussions, vents, cuivres et cordes, cette pièce est une véritable expérience sensitive. Songs from Solomon’s Garden explore quant à elle – toujours dans une dimension hautement spirituelle – la passion amoureuse à travers le Shir ha-Shirim (Cantique des cantiques). La densité poétique de ce texte est ici mise à l’honneur, la seule phrase répétée de l’oeuvre prend une signification quasi incantatoire : « ki cholat ahava ani » (« car je suis malade d’amour »).
8,99 €

Classique - Paru le 22 mai 2007 | Warner Classics International

12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

20,79 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

14,29 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Ircam - Ensemble Intercontemporain

17,99 €
11,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
New York, Ensemble Intercontemporain, Matthias Pintscher, voilà qui est certes tout un programme mais quid du programme, sur la couverture de cet album ? Donc, les détails : Varèse, Carter, Reich, Cage et Feldman pour les compositeurs les mieux connus de ce côté de l’Atlantique, Sam Sheperd et David Fulmer pour les deux autres. On commence avec Intégrales de Varèse, écrit entre 1923 et 1925, tandis que les ouvrages les plus conséquents sont WTC 9/11 de Steve Reich – dont on comprend qu’il traite de l’attaque terroriste sur les États-Unis le 11 septembre 2001, et plus précisément sur la destruction des deux tours jumelles du World Trade Center (d’où « WTC ») –, et moins politiquement et humainement chargé, Music for Wind Instruments de John Cage, un ouvrage de jeunesse de 1938 encore très teinté de Schönberg ; et le Concerto pour clarinette d’Elliot Carter, composé en 1996. Pour WTC 9/11, Reich met en œuvre des sonorités pré-enregistrées, plus particulièrement des témoignages de divers corps tels que les pompiers, la défense nationale, des voix de témoins, des religieux lors de services mémoriaux, dont le compositeur a retranscris les rythmes et les hauteurs au titre de matériau de base. Pour cet hommage rendu à un siècle de musique évoluant autour de la ville de New York, l’Ensemble Intercontemporain est mené par son directeur musical, le compositeur Matthias Pintscher. © SM/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Kairos

Élevé au biberon de l’IRCAM, Bruno Mantovani (*1974) a commencé à composer depuis le début du XXIe siècle. Très rapidement, il a su se faire une place majeure dans la sphère des compositeurs les plus joués de France et de Navarre – et au-delà : Chicago, New York, Londres, Amsterdam, Milan, par les plus grands orchestres et interprètes, dans les lieux de grand prestige – avec ses œuvres aussi nombreuses que diversifiées. On lui doit déjà une vingtaine d’œuvres orchestrales majeures, autant dans le domaine de la musique de chambre et des pièces d’ensemble, un opéra qui a été créé à l’Opéra de Paris, des ouvrages solistes, de la musique chorale et vocale… Le présent enregistrement, signé de l’Ensemble Intercontemporain, rassemble trois ouvrages majeurs pour ensemble, écrits entre 2002 et 2007. On y découvre un compositeur amoureux des couleurs, des atmosphères, des sonorités rares, toujours dans un intense lyrisme qui, s’il est puissamment moderne, ne fuit jamais l’émotion ni l’envoûtement. © SM/Qobuz
6,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Ircam - Ensemble Intercontemporain

12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Ircam - Ensemble Intercontemporain

14,29 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Universal Music Division Classique

L'interprète

Ensemble Intercontemporain dans le magazine