Artistes similaires

Les albums

13,49 €
8,99 €

Musique concertante - Paru le 28 janvier 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
13,49 €
8,99 €

Classique - Paru le 6 octobre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret
C’est sous la triple casquette de violoniste, chef d’orchestre (jusque-là, rien d’extravagant) et aussi de contre-ténor que Dmitri Sinkovsky se présente à nous dans cet album Bach. Lorsqu’il commença à se produire non plus seulement comme instrumentiste mais aussi comme contre-ténor, la chose semblait n’être qu’une curiosité charmante ou une « extravagance » typiquement baroque, surtout lorsqu’il passait du violon au chant dans une même œuvre. Mais le développement rapide de son talent – tout à fait considérable, il faut bien le dire – de chanteur lui permit de conquérir les publics les plus exigeants. Son désir de jouer les deux rôles répond à l’une des idées clefs de l’époque baroque : celle de traiter l’instrument comme une voix chantante, et, inversement, la voix humaine comme un instrument impeccable. C’est donc sans aucun de ces affects souvent un chouïa dégoulinants que Sinkovsky chante, dans un discours tiré à quatre épingles, des attaques vocales précises en diable, aucun glissando de facilité ou de mauvais goût, bref, un exemple que feraient bien de suivre nombre de contre-ténors plus connus aujourd’hui. Quant à ses qualités de violoniste, elles ne font depuis longtemps plus le moindre doute. Notez que pour la déchirante aria Erbarme dich de la Passion selon saint Matthieu, il chante à la fois la partie d’alto et joue celle, tout aussi importante puisque les deux lignes se mêlent dans un immense ruban du début à la fin ; petit clin d’œil à la modernité puisque la chose est réalisée selon le principe du re-recording ! © SM/Qobuz
1,69 €

Classique - Paru le 14 décembre 2016 | naïve classique

1,69 €

Classique - Paru le 12 décembre 2016 | naïve classique

1,69 €

Classique - Paru le 12 décembre 2016 | naïve classique

1,69 €

Classique - Paru le 12 décembre 2016 | naïve classique