Artistes similaires

Les albums

16,49 €
10,99 €

Classique - Paru le 14 avril 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Cet opéra créé en 1717 à Venise représente l'apothéose du succès de Vivaldi dans sa ville natale. Il remet au goût du jour une œuvre dramatique pourtant passée de mode à cause d'une esthétique devenue totalement obsolète. C'est un feu d'artifice vocal avec une profusion d'airs et d'ensembles, dans une action qui se faufile sans relâche à travers le labyrinthe compliqué de l'histoire. Subtilité de l'orchestration (le concerto n'est pas loin), alchimie des couleurs font de ce Couronnement de Darius un chef-d'œuvre dans lequel chaque détail psychologique et chaque donnée dramatique sont minutieusement analysées par le compositeur et traduites de manière très vivante et théâtrale par Ottavio Dantone et ses nombreux solistes. FH
17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
14,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 novembre 2006 | Arts Productions Ltd

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Ottavio Dantone et son Accademia Bizantina élaborent ici une grande et magnifique "symphonie" imaginaire, purement orchestrale, élaborée d'après les plus belles pages orchestrales des Cantates de J. S. Bach — une occasion en or d'approfondir l'univers instrumental du Cantor de Leipzig. Les interprétations de cet excellent ensemble transalpin se distinguent une nouvelle fois par la finesse de leurs phrasés imaginatifs.
17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 5 février 2016 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Dans le cadre de l'intégrale des Symphonies de Haydn sur instruments anciens chez Decca dont le coffret futur réunira le cycle inachevé d'Hogwood et une partie de celui de Brüggen, Ottavio Dantone et son Accademia Bizantina – basée non pas à Byzance mais à Ravenne… – nous offrent ici les Symphonies n° 78 à 81 qu'ils n'avaient pu graver, des chefs-d’œuvre de la toute fin de l’époque Sturm und Drang, 1782 à 1784. C’est là le Haydn de la grande maturité, un moment de sa vie où il avait compris que sa carrière n’était pas nécessairement limitée à la cour des Esterházy, mais qu’elle pouvait s’étendre à travers l’Europe. Les prochaines symphonies seraient d’ailleurs les « Parisiennes », suivies des fameuses « Londoniennes », c’est dire que les présentes symphonies nous montrent un Haydn en pleine possession de sa fantaisie et de ses capacités d’écriture orchestrale. Dantone et l’Accademia Bizantina, avec un effectif modéré et équilibré, nous en donnent une lecture tout en vigueur et en couleurs, les cordes ne couvrant jamais la fine dentelle développée aux bois et aux cuivres par le compositeur. Enregistrement réalisé en juin, juillet et septembre 2015 à Bagnacavallo (Italie). © SM/Qobuz « [...] une merveille ! [...] Avec ses instrumentistes dans une forme étincelante (cordes tranchantes, bois lyriques, cors rugueux, [...] Dantone sait à la fois cultiver une décontraction rhétorique chère à Hogwood et accuser les tensions des tutti, les formules saccadées, les changements de tempos. Ce Haydn coloré, toujours prompt à chanter, prendra dignement place entre Hogwood et Brüggen.» (Diapason, mai 2016 / Jean-Luc Macia)
14,29 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Decca

6 concertos pour orgue op. 4, HWV 289 à 294 / Accademia Bizantina - Ottavio Dantone, orgue et direction
1,68 €

Classique - Paru le 20 octobre 2017 | Decca

1,68 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | Decca

12,99 €

Classique - Paru le 5 février 2016 | Decca

Livret
19,99 €

Opéra - Paru le 3 juillet 2012 | Arts Music

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 27 janvier 2010 | Denon

12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca

Certes, de Ravenne à Byzance, il y a quelque 1280 milles romains de distance, mais cela n’a pas empêché l’ensemble Accademia Bizantina d’être basé à Ravenne et non à Istanbul… Fondé en 1983, le groupe s’est rapidement spécialisé dans l’exécution, sur instruments anciens et selon les enseignements musicologiques les plus récents, du répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est actuellement sous la direction du claveciniste Ottavio Dantone, qui signe donc ici les parties solistes des concertos (dont il a reconstitué les parties orchestrales) ainsi que le continuo des pièces orchestrales de Scarlatti. Scarlatti Alessandro, s’entend, pas son fils Scarlatti Antonio qui, lui, ne nous a transmis « que » ses 555 sonates et strictement rien d’autre. Alessandro, célébrissime compositeur en son temps, semble quelque peu tombé dans l’ombre de son fiston, ce qui est bien dommage, ainsi que l’on peut se rendre compte en (ré)écoutant ces six concertos pour clavecin, entrecoupés d’ouvertures de quelques-uns de ses meilleurs oratorios sacrés. (MT)

L'interprète

Accademia Bizantina dans le magazine
  • Ottavio barroco
    Ottavio barroco Discret et génial, le claveciniste Ottavio Dantone est un acteur clef de la scène baroque actuelle. Un véritable créateur doté d’une classe innée et d’une profondeur de lecture rare…