Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

NuPrime uDSD : un petit DAC portable avec les capacités d'un grand !

Référence, apparence, compacité, conception, tout dans le DAC portable avec ampli casque NuPrime uDSD rappelle les DAC qui étaient auparavant commercialisés sous la marque NuForce. Mais si le nom a changé, la force devenant l'excellence, les performances ont suivi le même chemin puisque le uDSD est capable de lire les fichiers audio numérique PCM jusque 24 bits à 384 kHz ainsi que les fichiers DSD à 2,8, 5,6 et 11,2 MHz.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 25 mai 2015
Réagir
Qobuz

Intégrée depuis quelque temps au géant du vidéo projecteur Optoma, la marque américaine NuPrime née de la séparation de NuForce en deux entités revient se positionner sur l'un des terrains de prédilection de l'ancienne marque NuForce, à savoir celui des DAC portables.

Et pour un retour, c'est un retour puisque le modèle uDSD, dont le nom annonce déjà partiellement la couleur, est un DAC miniaturisé à l'extrême aux capacités de décodage impressionnantes puisqu'il prend en charge les fichiers audio numérique PCM jusqu'à 24 bits à 384 kHz, ainsi que les fichiers DSD à 2,8, 5,6 et 11,2 MHz.

S'ajoute à cela la possibilité de brancher ce uDSD sur une chaîne Hi-Fi via sa sortie ligne à niveau fixe ou de l'écouter au casque grâce à son amplificateur intégré.


Présentation

Marchant dans les pas de NuForce, le boîtier du NuPrime uDSD opte pour des formes géométriques anguleuses, mais le mariage entre la couleur noire des faces avant et arrière et les deux tons de gris et les aspects satinés et brossé de l'aluminium du boîtier nous semble plutôt agréable à l??il.


Gros bouton de volume avec arrêt en fin de course, deux LED témoin du type de fichier lu, PCM ou DSD, et prise casque au standard Jack 3,5 mm suffisent à occuper la face avant.

En face arrière on trouve trois prises Cinch dorées de bonne facture. Deux sont destinées à la sortie ligne à niveau fixe et la troisième permet de récupérer en S/PDIF les signaux lus en USB dans la mesure où ceux-ci sont de type PCM sur 24 bits à 192 kHz au maximum. Faute de place pour elle en face arrière, la prise USB s'est vu reléguée sur le côté du boîtier.

Réalisation

Héritage encore de NuForce, le petit boîtier en aluminium se voit bien rempli par l'électronique et la connectique du uDSD et le constructeur a même dû mettre la prise USB sur l'un des côtés !


Il est certain que si l'on veut obtenir un appareil compact, il faut opter pour des solutions radicales comme la superposition de deux circuits montés tête-bêche et reliés par des connecteurs multipoint.

Le circuit qui occupe la partie haute du montage comporte l'interface USB. Celle-ci est assurée par un puissant processeur multi c?ur XMOS 8U6C5 prenant en charge les fichiers audio numérique jusque 32 bits à 384 kHz et aussi les fichiers DSD.

Entre le XMOS et le connecteur six points prend place un petit circuit (U8) que nous n'avons pas pu identifier et qui est très certainement un buffer boostant le bus I2S destiné au DAC se trouvant sur l'autre circuit imprimé.


On peut aussi remarquer un circuit (U7) à côté duquel se trouve un quartz et qui est très probablement destiné à générer les différentes fréquences d'horloge nécessaires au décodage de tous les formats acceptés par le processeur XMOS puisque l'on trouve pas les habituels quartz à 22,579 MHz et 24,576 MHz, ainsi qu'une mémoire Flash 25F40 (U5) fabriquée par STMicroelectronics.


La conversion numérique analogique est réalisée par un circuit ES9010K2M du fabricant américain ESS. Ce circuit, qui accepte les signaux audio numérique sur 32 bits à 384 kHz et DSD, fonctionne selon la technologie propriétaire Hyperstream de ré-échantillonnage sur 32 bits de tous les signaux entrants afin, selon le constructeur, de minimiser le jitter et d'augmenter les performances. A noter également que ce circuit possède des sorties audio différentielles qui peuvent être choisies en tension ou en courant selon les besoins du designer.


Il semble plus que probable, vu l'utilisation à la suite de cet ES9010K2M de deux amplificateurs opérationnels à hautes performances L4562 de National Semiconductor montés en convertisseur courant tension (repères U4 et U5), que les sorties audio de ce DAC se font en courant, ce qui permet d'obtenir des signaux en tension de meilleure qualité que ceux que délivrerait en tension la puce ESS.

Ce sont ensuite deux classiques (et performants) N5532 de Texas Instruments (U6 et U7) qui font la sommation des signaux différentiels en tension puis les filtrent, les résistances et condensateurs se trouvant sur l'autre face du circuit.


Les signaux sont ensuite dosés par le potentiomètre avant de subir un gain en tension par des amplificateurs N5532 (U10 et U1) puis de rejoindre l'amplificateur pour casque qui est un modèle Texas Instruments TPA6130A2 (repère U12) dont le gain est fixé par construction à 4 dB (x 1,6) et sur lequel on ne peut donc intervenir.

Le TPA6130A2 peut délivrer 138 mW dans 16 ?, c'est la puissance par canal donnée par Texas Instruments (tableau 7.6, page 6 du datasheet) et non dans 32 ? comme cela est spécifié dans les données NuPrime, et nous avons réalisé notre propre mesure et trouvé environ 70 mW par canal dans 32 ?.

Cet amplificateur ne nécessite pas de condensateurs de liaison en sortie car il intègre sa pompe de charge générant une tension négative permettant un référencement du signal au zéro volt.

Les signaux S/PDIF sont générés par le circuit XMOS et sont transmis vers la prise coaxiale au travers d'un transformateur d'isolement et d'adaptation d'impédance de marque Pulse.

L'écoute

Pour l'écoute depuis les sorties ligne, nous avons raccordé le NuPrime uDSD à un amplificateur Sony UDA-1, pas un monstre de puissance, mais très neutre, pilotant nos enceintes Triangle Antal Esprit EZ.

A l'écoute de l'Allegro de la Fantaisie Ecossaise de Max Bruch par la violoniste Kyung Wha Chung accompagnée par le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Rudolf Kempe, on est charmé par la restitution ample et chantante du uDSD même si l'on note un peu d'insistance sur les notes les plus aigües du violon, ESS est passé par là !

Très bel espace sonore et restitution très aérée, pleine de vie et de détails, de la première pièce, The Saucy Arethusa , de la Fantasia on British Sea Songs de Henry Wood, tandis que le trépidant Jack's the Lad délivre son punch et sa bonne humeur avec entrain et vivacité, les cymbales intervenant dans les mesures finales se montrant particulièrement étincelantes.

Avec le tube des 70's My Sweet Lord de l'album My Sweet Lord de l'album Let It Roll de George Harrison, la restitution est assez brillante avec une guitare bien présente, de même que le chanteur et les ch?urs.

Nous avons choisi d'écouter le uDSD avec des fichiers... DSD sur sa sortie casque. Celle-ci n'étant pas très puissante, un casque offrant un assez bon rendement ne sera pas inutile si l'on veut obtenir des niveaux sonores assez élevés.

Avec notre casque orthodynamique cela n'a pas posé de problème dans un bureau, mais le potentiomètre de volume était déjà bien poussé.

Nous avons téléchargé un fichier de test DSD à 11,2 MHz chez 2L.no/hires (Arnesen: Magnificat 4. Et misericordia, Nidarosdomens jentekor & TrondheimSolistene) et c'est assez bluffant (et impressionnant) d'écouter celui-ci sur un petit DAC comme ça, même si on passe par une conversion PCM, que nous avions paramétrée à 352,8 kHz sur Foobar2000.

Il ne nous a pas été possible d'entendre de différences à l'écoute du même extrait téléchargé en DXD 24 bits à 352,8 kHz. Encore bluffant ce uDSD NuPrime !

Pour conclure, ce premier DAC estampillé NuPrime uDSD est en mesure de décoder tous les types de fichier audio numérique que l'on peut rencontrer aujourd'hui, même si certains de ceux-ci le sont de manière très homéopathique, et ceci avec des résultats sonores parfois un peu brillants, mais très bons. Sa sortie casque n'est pas d'une puissance renversante mais fait bien son job.

Spécifications
Manuel d'utilisation
uDSD sur site NuPrime
Contact

Tutoriel DSD Playback on Foobar2000 (remplacer NuForceUSBAudio par NuPrime ASIO Driver)
Tutoriel pour envoyer uniquement la musique vers le DAC avec Foobar2000 et non tous les sons générés par l'ordi

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters