Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Dimanche matin avec Sandrine Piau et les Paladins

La soprano et l’ensemble dirigé par Jérôme Correas seront au Théâtre du Châtelet le 21 octobre pour un concert Grétry, Haydn et Mozart.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 19 octobre 2007
Réagir
Qobuz

L’ensemble Les Paladins dirigé par Jérôme Correas et la soprano Sandrine Piau se produiront sur la scène du Théâtre du Châtelet à Paris, dimanche 21 octobre, à 11h00, dans le cadre des Concerts du Dimanche Matin. Au programme de cette matinée, des œuvres signées André Grétry, Joseph Haydn et un certain Wolfgang Amadeus Mozart…

Ils ont dix ans d’existence et encore bien des beaux jours devant eux. Sous la baguette de leur claveciniste et chanteur de chef, Les Paladins se sont forgés un nom de preux chevaliers du baroque vocal. D’Ambronay à Auvers-sur-Oise et La Chaise-Dieu, leurs lectures tout en finesse et en sensibilité, aussi souples et légères que chantantes et colorées, leur ont déjà valu le suffrage du gotha des festivals français. Avec ce chapelet de perles rares de l’opéra des Lumières, ils s’offrent enfin à Paris un concert à leur image. Sandrine Piau

D’abord connue pour ses interprétations dans l’univers de la musique baroque, Sandrine Piau aborde depuis quelques années d’autres pans du répertoire, à la scène comme en récital ou en concert. À l’opéra, si elle continue à chanter Haendel ou Scarlatti, elle s’est fait une spécialité de Mozart tout en s’aventurant dans les XIXe et XXe siècles.

En concert, Piau apparaît notamment dans L’Enfant et les sortilèges à Florence avec Myung-Whun Chung, Jeanne au bûcher à Berlin avec Kurt Masur, La Création de Haydn à Pleyel avec Frans Brüggen… ses récitals (lieder et mélodies françaises) la conduisant de Paris à New York en passant par Monte-Carlo.

Au disque, Sandrine Piau a notamment enregistré Les Indes galantes, Castor et Pollux et Pigmalion de Rameau, Scipione, Rodrigo et Riccardo Primo de Haendel, Mitridate de Mozart, Cendrillon de Pauline Viardot, ainsi que des airs de Mozart, des mélodies de Delage et Debussy et des airs d’opéras de Haendel.

Le site officiel des Paladins

Le site officiel du Théâtre du Châtelet

 Lire aussi

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.