Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !
Vidéos

Nikolai Lugansky, une rencontre-podcast

Il n’y portait guère attention et pourtant Nikolai Lugansky lui consacre aujourd’hui un album entier. Rencontre avec le grand pianiste russe pour évoquer ce coup de foudre tardif pour un certain Franz Liszt

Par Marc Zisman | Vidéos | 20 octobre 2011
Réagir
Qobuz
Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

« Cette musique était assez étrange pour moi… » La musique en question est celle de Franz Liszt. Celui qui tenait ses propos pour Qobuz il y a un an est l’un des très grands pianistes contemporains, Nikolai Lugansky. Non pas que la rencontre entre l’ancien élève de Tatiana Nikolaïeva et le père de la technique pianistique moderne et du récital était inévitable, juste qu’à l’écoute de son album Liszt qui parait ces jours-ci, chez Naïve, il eut été fort dommage qu’elle n’ait jamais lieu… Un disque de pièces simplement chéries par l’intéressé et non un quelconque concept-album comme Lugansky les méprise tant. De Chasse-Neige à la Valse oubliée n°1 chère au vieux Rachmaninov, en passant par l’hallucinante transcription de La Mort d’Isolde de Wagner, le pianiste moscovite apporte sa vision géniale d’apprenti lisztien ! Le temps d’un podcast, Nikolai Lugansky raconte cette passionnante histoire d’amour naissante.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters