Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Paris Jazz Festival, un week-end en chanson

Les 16 et 17 juillet, le Paris Jazz Festival proposera un week-end spécial Jazz et Chanson.

Par Caroline Augé | Concerts et tournées | 13 juillet 2011
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Dates: du 11 juin 2011 au 31 juillet 2011

Région: Île-de-France

Département: Paris (75)

Ville: Paris – Parc Floral de Paris (Bois de Vincennes)

L’édition 2011 du Paris Jazz Festival, qui a débuté le 11 juin dernier, décline chaque week-end un nouveau thème. Place ici au chant, initialement imaginé comme un prolongement naturel au cri de libération de toute une communauté, à qui le jazz a donné la part belle.

AU PROGRAMME :

- Samedi 16 juillet à 15h, Grande Scène :

Yves ROUSSEAU (contrebasse), Maria LAURA BACCARINI (voix), Claudia SOLAL (voix), Régis HUBY (violon), Jean-Marc LARCHE (saxophones), Christophe MARGUET (batterie).

Edité en 1956, « Poète, vos papiers » est le premier des deux recueils de poèmes publiés par Léo Ferré. Le second recueil « Testament Phonographe » a été publié en 1980. Yves Rousseau fait cohabiter ses propres mélodies avec celles de Ferré et met en lumière le modernisme des strophes du poète, interprétées par Claudia Solal et Maria Laura Baccarini.

- Samedi 16 juillet à 16h30, Grande Scène :

Isabelle OLIVIER (harpe), Norma WINSTONE (voix), David VENITUCCI (accordéon), Michel BENITA (contrebasse), Peter ERSKINE (batterie).

C’est à l’occasion du vingtième anniversaire de sa rencontre avec le jazz que la harpiste Isabelle Olivier a décidé de retrouver la chanteuse et poétesse Norma Winstone autour de ce projet ambitieux. Au programme, douze compositions originales (d’où le titre Dodécasongs) écrites sur des textes de paroliers contemporains (Winstone, David Linx) ou classique (Shakespeare, Aragon).

- Dimanche 17 juillet à 15h, Grande Scène :

Tania MARIA (claviers, voix), Marc BERTAUX (guitare, basse), Edmundo CARNEIRO (percussions), Hubert COLAU (batterie).

Chanteuse et pianiste, la brésilienne Tania Maria a commencé à sa carrière à tout juste treize ans. Claude Nougaro la fait venir en France quand il l’a découverte au début des années 1970. Son premier album Via Brazil est paru 1974. Avec vingt-cinq albums à son actif, Tania Maria s’est imposée comme l’une des références de la scène musicale brésilienne avec sa musique, savant mélange de bossa, blues, samba et soul.

- Dimanche 17 juillet à 16h30, Grande Scène :

Youn SUN NAH (voix), Louis WINSBERG (guitare), Simon TALLIEUX (contrebasse), Vincent PEIRANI (accordéon).

Cette étonnante chanteuse coréenne aura été LA révélation de l’édition 2010 du Paris Jazz Festival. Suite à son récital de l’an dernier avec le guitariste Ulf Wakenius, elle revient pour cette saison au Parc Floral à la demande générale, armée d’un projet chanson imaginé sur la requête des programmateurs du festival. Elle entend ainsi revisiter ses racines personnelles, ainsi que des standards, ou encore quelques unes des chansons françaises dont elle est tombée amoureuse à son arrivée à Paris il y a quelques années.

Site du festival

Détail de la programmation

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.