Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Audio-gd NFB-15 : Qobuzissime pour ce DAC avec amplificateur pour casque aux qualités sonores de premier ordre !

Pour quelques centaines d'euros, avec un bon casque et avec un DAC avec amplificateur pour casque de qualité, on peut atteindre des cimes de reproduction musicale plus que respectables. Parmi les prétendants à ce challenge figure assurément le DAC avec amplificateur pour casque NFB-15 de la marque chinoise Audio-gd, celle-ci raflant, pour la seconde fois, notre récompense Qobuzissime.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 3 septembre 2015
Réagir
Qobuz

Nous avons découvert les appareils Audio-gd au travers du DAC NFB-2, récompensé par un Qobuzissime pour ses qualités sonores qui nous ont séduits au plus haut point, jusqu'à nous demander si ce n'est pas ce que nous avons entendu de mieux parmi les très nombreux DAC que nous avons testés.

Moins conquis par l'amplificateur pour casque SA-31SE de la marque au son plus typé, nous avons décidé de doubler le tir pour ce banc d'essai en choisissant un DAC intégrant un puissant amplificateur pour casque, en l'occurrence le modèle NFB-15, qui, comme le NFB-2, ne fait usage d'aucune contre réaction (NFB : No FeedBack) afin d'offrir aux oreilles le haut niveau de musicalité que ne parviennent pas à offrir, selon le constructeur (opinion à laquelle nous adhérons), les appareils usant de contre réaction, bien que ceux-ci affichent de meilleurs chiffres aux mesures.

Dans sa conception, la partie DAC du NFB-15 est quasiment identique à celle du NFB-2, utilisant les mêmes puces de conversion numérique analogique, tandis que la partie amplification pour casque utilise la technologie baptisée ACSS (Audio-gd Current Signal System) offrant de meilleures performances que le transport sous forme de tension et que l'on trouvait aussi dans les étages de sortie du NFB-2.

Précisons que cette technologie n'est pas propre à Audio-gd et porte comme nom générique Current Conveyor Technology (Technologie de Convoyeur de Courant) et, comme avec le NFB-2, nous avons été ravis par les résultats sonores procurés par cette dernière.

Le NFB-15 dispose d'un sélecteur de gain d'amplification permettant d'adapter celui-ci à la sensibilité du casque utilisé et peut fonctionner comme un DAC classique en mettant à disposition les signaux stéréo à niveau fixe sur prises Cinch ou encore à niveau variable pour pouvoir attaquer directement des éléments de puissance, blocs d'amplification ou enceintes amplifiées.


Présentation

Simplicité, fonctionnalité et solidité caractérisent la présentation du DAC avec amplificateur pour casque Audio-gd NFB-15. Sur la façade en aluminium massif brossé anodisée noir (comme le reste du boîtier), un gros bouton de volume en aluminium trône dans la partie droite à côté du sélecteur d'entrée, un solide interrupteur à bascule à trois positions permettant de choisir entre les entrées USB, S/PDIF coaxiale ou S/PDIF optique.


Deux autres interrupteurs du même type occupent la partie gauche de la façade, l'un agit sur le gain de l'amplificateur (bas ou élevé) et l'autre sélectionne la sortie du signal, sur le casque (HP) ou sur la sortie ligne, à niveau variable ou à niveau fixe. Enfin, on trouve la prise pour casque au standard Jack 6,35 mm.


La connectique du NFB-15 est conforme à celle d'un appareil de ce type, à savoir une entrée USB B pour relier à un ordinateur, deux entrées S/PDIF (coaxiale et optique), toutes trois compatibles 24 bit à 192 kHz, et une sortie stéréo analogique à niveau fixe ou variable sur prises Cinch pour attaquer un amplificateur de puissance.


Réalisation

Comme les deux autres appareils de la marque que nous avons testés et ouverts, le NFB-15 Audio-gd présente un intérieur totalement occupé par l'électronique dont l'aspect artisanal ne remet aucunement en cause la réalisation très sérieuse.


Ainsi, l'alimentation, construite autour d'un sérieux transformateur moulé, utilise pour le filtrage des tensions redressées six condensateurs électrochimiques Nover de 1500 ?F/35V, des composants de qualité offrant une valeur respectable. Deux tensions de +5V ainsi qu'une autre de +3,3V alimentant la partie DAC sont ensuite stabilisées par des régulateurs ajustables LM317 montés sur des refroidisseurs.


Les alimentations symétriques de + ou - 15V fournissant l'énergie à l'électronique d'amplification pour le casque sont de type transistorisé afin de pouvoir fournir des courants plus importants que ceux délivrés par des régulateurs intégrés. Elles utilisent des transistors Toshiba 2SA1930 et 2SC5171, respectivement pour le -15V et pour le +15V, chacun d'eux supportant un courant de 2A et étant monté sur un refroidisseur. Deux condensateurs électrochimiques Nover de 1500 ?F/35V leur servent de réserve de courant.

Dans la partie DAC, l'entrée USB est confiée à un processeur Via Envy VT1731 (milieu à gauche sur la photo) compatible avec les signaux jusque 32 bit à 384 kHz. Il est associé à un oscillateur à 12 MHz ds type TCXO (Temperature Controlled Crystal Oscillator ou oscillateur contrôlé en température), ce qui permet de minimiser le phénomène de jitter.


Juste au-dessus de cet oscillateur se trouve le circuit d'interface avec les entrées numériques S/PDIF, un modèle Wolfson WM8805 compatible avec les signaux jusque 24 bit à 192 kHz.

Sur la droite de ce même oscillateur on peut voir trois circuits intégrés 74VHC125, des buffer trois états (c'est-à-dire dont la sortie peut être à l'état logique "0", à l'état logique "1", ou encore se comporter comme un interrupteur ouvert en passant en "haute impédance, "three states logic").

Ces circuits 74HVC125 permettent de commuter sur les convertisseurs numérique analogique soit le bus I2S en provenance du récepteur S/PDIF, soit celui venant de la puce USB. On peut d'ailleurs voir le connecteur où arrivent les commandes USB-Coax-Opt en provenance de l'interrupteur de la façade, celles-ci se faisant en mode hardware et on ne trouve donc pas de micro contrôleur de gestion.

La conversion numérique analogique fait appel à deux puces Wolfson WM8741 (une pour chaque canal), acceptant les signaux jusqu'à 32 bits à 192 kHz. Le WM8741 intègre des filtres numériques dont certains peuvent être sélectionnés par mode hardware, possibilité mise à profit sur le NFB-15 qui n'utilise pas de micro contrôleur.

On trouve ainsi à proximité des WM8741 une barrette à six contacts sur laquelle prennent place deux cavaliers qui vont déterminer le filtre utilisé dans ces puces de conversion parmi les filtres numériques sélectionnables. Dans le cas du NFB-15, c'est le filtre à phase linéaire à échantillonnage double qui est choisi, comme on peut le voir au positionnement des cavaliers sur la vue ci-dessous.


Les signaux analogiques qui sortent du WM8741 en mode différentiel subissent alors un filtrage passe-bas et une transformation en courant par le circuit d'amplification pour casque utilisant le principe ACSS (Audio-gd Current Signal System) développé par le constructeur et dans lequel il n'est utilisé aucune contre réaction afin d'obtenir la meilleure qualité sonore possible. Audio-gd argumente sur le fait que l'emploi de contre réaction globale donne de meilleurs résultats aux mesures alors que si ceux-ci sont moins bons en absence de contre réaction le son se révèle meilleur aux oreilles humaines.


Les transistors de puissance utilisés dans les étages de sortie de cet amplificateur sont les mêmes que ceux employés dans l'alimentation symétrique + ou - 15V qui est dédiée à cette partie amplification, à savoir des Toshiba 2SA1930 et 2SC5171 supportant un courant de 2A et montés sur des dissipateurs thermiques se trouvant à proximité du potentiomètre de volume d'origine Alps qui est spécialement fabriqué sur cahier des charges Audio-gd.

Ecoute

Commençons par une écoute globale du NFB-15, c'est-à-dire, sur sa sortie casque amplifiant les signaux décodés par son convertisseur numérique analogique, la liaison utilisée étant l'USB (avec le lecteur Foobar2000 en mode KS : audio-gd).

Pour info à l'attention d'éventuels acquéreurs, à notre demande, selon l'importateur, il faut installer les drivers suivants Download the USB32 driver version 2, mais avec Windows 7 pro (ou avec le modèle qui nous a été prêté), ça ne marchait pas, aussi il nous a fallu installer ceux-ci Download the USB32 driver 2014 V3.

Ceci réglé, nous avons pu passer à l'écoute en commençant avec des extraits de l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano.

Mazette ! C'est qu'il en a dans le coffre l'amplificateur qui équipe cet Audio-gd NFB-15 (et nous nous reposons encore la question de la nécessité des amplificateurs pontés pour casque) ! Et, comme on dit, ça envoie, mais la qualité sonore est là, et même qu'elle est très bonne.

On pousse le volume, c'est pas raisonnable, mais on en prend tellement plein les oreilles avec la franchise des attaques sur les cordes et l'orchestre, les solistes et les ch?urs qui se déploient dans un espace sonore d'une telle ampleur qu'on serait vraiment bête de ne pas se faire plaisir !

Et on va continuer avec l'Allegro de la Suite Américaine de Dvorak, en version Hi-Res 24 bits à 192 kHz, interprétée par l'Orchestre du Festival de Budapest sous la direction d'Ivan Fischer avec lequel l'Audio-gd NFB-15 fait encore parler la poudre tandis que la dynamique et les couleurs chatoyantes de ce morceau explosent en un véritable kaléidoscope musical qui n'empêche pas de capter distinctement les tintements cristallins du triangle !

Restitution pleine de vie, fine et aérée où l'on suit tous les instruments, des Contredanses de Beethoven dans l'interprétation d'Andrew Manze à la tête de l'Helsingborg Symphony Orchestra, et l'on se régale particulièrement les oreilles avec la 8ème de ces Contredanses dont les grelots s'égrènent avec délicatesse dans les airs avant une belle envolée de l'orchestre.

Avec le titre Narcissus is Back de l'album Chaleur humaine de Christine and the Queens, c'est à une restitution où règne une intense émotion que nous convie le NFB-15. Tout est net et l'ensemble respire parfaitement malgré la densité du message sonore et celui-ci ne s'embrouille pas lorsqu'on taquine le volume au-delà du nécessaire pour bien entendre. Quant à Ugly-Pretty, on se réjouit à l'écoute de la puissance et de la fermeté des graves tandis que les paroles bénéficient d'une grande transparence. Bref, c'est très très bon.

Même excellentes impressions avec ces titres en reliant les sorties ligne à notre amplificateur Sony UDA-1 et avec lequel nous avons procédé à l'écoute de quelques extraits du Mariage de Figaro par le Hungarian State Opera Orchestra dirigé par Pier Giorgio Morandi, ?uvre que nous apprécions autant musicalement que techniquement, particulièrement pour apprécier les électroniques ne faisant pas usage de contre réaction.

Pour conclure, le DAC avec amplificateur pour casque Audio-gd NFB-15 est un excellent appareil disposant d'une très bonne section de conversion numérique analogique et d'un amplificateur pour casque puissant en mesure de piloter les modèles les plus gourmands et offrant des qualités sonores de premier ordre. Allons-y pour un Qobuzissime bien mérité !

Spécifications
Site Audio-gd
Contact (Contact Audiophonics, importateur)

Capacités de lecture


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du NFB-15.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters