Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Pro-Ject DAC Box DS2 Ultra : une pléthore de décodages, de conversions et de filtrage des signaux audio numériques !

Certains convertisseurs numérique analogique ne se contentent pas de décoder les signaux tels qu'ils leur parviennent mais leur font subir des traitements censés en améliorer les performances. C'est ce que propose le nouveau Pro-Ject DAC Box DS2 Ultra, capable de les traiter nativement ou de les convertir, y compris en DSD, et de leur affecter divers types de filtrage numérique.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 12 juin 2017
Réagir
Qobuz

La marque Pro-Ject est particulièrement active dans le domaine de la musique dématérialisée et propose de longue date des appareils adaptés à la lecture des fichiers audio numérique.

On trouve ainsi parmi les réalisations des différentes gammes de la marque, des docks pour iPhone, un récepteur Bluetooth, des lecteurs réseau ainsi qu'un certain nombre de convertisseurs numérique analogique (DAC), et aussi des amplificateurs et préamplificateurs intégrant une partie DAC, comme le Pre Box DS2 Digital, un appareil hybride entre le Pre Box DS2 Analogue, objet d'un récent banc d'essai et le DAC Box DS2 Ultra.

Cet appareil, capable de décoder tous les types de signaux existant actuellement, en nombre ou en quantités homéopathiques, s'inscrit nettement dans la mouvance des DAC qui rééchantillonnent les signaux audio numériques, en particulier en DSD, grâce aux puces de conversion de taux d'échantillonnage proposées généralement par les mêmes fabricants que les puces de conversion numérique analogique. Mais Pro-Ject a néanmoins eu la bonne idée de conserver un traitement natif des signaux, pour ceux qui préfèrent les originaux.


Présentation

Comme les autres éléments de la DS2 Line, la présentation du DAC Box DS2 Ultra est à la fois sobre et raffinée. La façade et les panneaux supérieur et latéraux de son boîtier sont en aluminium et sont disponibles en finition anodisée naturelle ou noire, tandis que des joues de différentes essences de bois, disponibles en option, peuvent remplacer les panneaux latéraux, lui conférant un aspect luxueux très seventies.


La partie gauche de la façade accueille le bouton de mise en marche, surmonté d'un discret témoin bleu, tandis que celle de droite est plus riche en commandes et en indications, toutes discrètement sérigraphiées.

Dans la partie haute, on trouve deux boutons permettant de choisir l'une des six entrées numériques (USB, 2 x coaxiale, 3 x optiques) par ordre décroissant ou ordre croissant, et est discrètement visualisé par une lumière bleue. C'est également le cas de l'échantillonnage, de 44,1 à 384 kHz en PCM, et 64, 128 ou 256 en DSD, affiché juste en dessous.

Vient ensuite un bouton Sound Mode qui permet de changer ou non l'échantillonnage du signal entrant, trois modes étant disponibles, le Mode 3 étant (de manière paradoxale) celui qui garde les signaux dans leur format natif. Grâce à la touche Filter, différents filtres peuvent être associés à ces modes, selon ce tableau.

Connectique

Assurément, on a déjà vu plus riche et plus varié au niveau des entrées numériques sur un DAC, mais avec une entrée USB B, trois entrées S/PDIF optiques et deux entrées S/PDIF coaxiales, le DAC Pre Box DS2 Ultra est loin de faire pâle figure et nombre d'amateurs auront déjà largement de quoi subvenir à leurs besoins.


Les signaux analogiques décodés sont disponibles à niveau fixe (qui pourra être doublé en enfonçant l'interrupteur marqué Gain) sur une paire de prises Cinch que côtoie une sortie numérique S/PDIF optique. On trouve deux prises trigger, l'une permet la commande d'un autre appareil compatible et l'autre autorise la commande par celui-ci, tandis que la prise d'alimentation sera reliée à un bloc secteur de même type que celui qu'utilise, par exemple, le pré amplificateur Pre Box DS2 Analogue.

Réalisation

En comptant les deux circuits de la façade où sont implantées les touches de commandes et les LED de signalisation, ce n'est pas moins d'une demi-douzaine de circuits qu'embarque la boîtier du DAC DS2 Ultra. L'interface USB occupe deux petites cartes montées perpendiculairement à la carte numérique.


Cette carte numérique vient s'enficher sur la carte où sont regroupées les alimentations et les parties analogique et gestion, et l'ensemble est réalisé avec soin.

Ci-dessous, les deux cartes composant l'interface USB, l'une accueillant un processeur XMOS 8U6C5 compatible avec les signaux PCM jusque 384 kHz et DSD, et l'autre les horloges de synchronisation avec les fichiers audio numériques, celles-ci faisant appel à deux oscillateurs FoxElectronics Xpresso (!) dans une structure visiblement très élaborée.


C'est un récepteur numérique Cirrus Logic CS8416 (24 bits à 192 kHz) qui interface et commute les entrées S/PDIF coaxiales et optiques, tandis qu'un sélecteur/multiplexeur Texas Instruments 74LVC157 aiguille le bus I2S provenant de ce CS8416 ou celui provenant de la section USB vers un convertisseur de taux d'échantillonnage Asahi Kasei AK4137 qui modifie l'échantillonnage des signaux entrants selon l'un des Sound Mode choisi et aussi l'un des filtres qu'il est possible d'associer à ces modes. Un buffer 74HC595 interface les commandes en provenance du micro contrôleur, un SMT32F030 fabriqué par STMicroelectronics, situé sur l'autre carte.


Le bus I2S est ensuite transformé en signaux analogiques par un très performant convertisseur numérique analogique Asahi Kasei AK4490 compatible avec les signaux PCM jusque 768 kHz et DSD jusque 11,2 MHz. C'est sur l'autre carte que se trouvent les filtres actifs parachevant le nettoyage des signaux analogiques issus de ce convertisseur. Ces filtres sont construits autour d'amplificateurs opérationnels à ultra faible bruit Linear Technology LT1028.


Les signaux sont ensuite envoyés tels quels vers le relai de sortie au travers du switch de sélection de gain lorsque celui-ci est en position 0dB, soit après avoir été amplifiés par x2 à l'aide d'un amplificateur opérationnel Burr-Brown OPA2134, un modèle réputé que l'on rencontre dans de nombreux appareils audiophiles, lorsque le switch de sélection de gain est en position +6dB.

On trouve aussi sur cette carte deux alimentations utilisant des convertisseurs à découpage et fabriquant une tension de 3,3V pour le fonctionnement du micro contrôleur SMT32F030 STMicroelectronics et des quelques circuits logiques, ainsi qu'une autre de -15V servant à l'alimentation symétrique des amplificateurs opérationnels en conjugaison avec une tension de +15V fabriquée directement à partir de celle arrivant du bloc secteur.

Ecoute

Le DAC Box DS2 Ultra proposant de nombreuses interventions sur les fichiers audio numérique, nous avons choisi d'écouter divers extraits de la très belle suite de tableaux Une Journée (Hi-Res 24 bits à 44,1 kHz) de Martial Caillebotte interprétée par Michel Piquemal dirigeant le Choeur Régional Vittoria D'ile De France et l'Orchestre Pasdeloup, dans un premier temps avec les fichiers dans leur forme native, puis en utilisant les deux modes de conversion de taux d'échantillonnage et les divers filtres qui leur sont associés.

Nous avons utilisé le nouveau Desktop Qobuz sur PC avec le DAC Box DS2 Ultra en liaison USB, et, afin de percevoir au mieux les différences sonores entre ces trois modes, et aussi avec les filtres numériques qui leur sont associés, nous avons utilisé un amplificateur pour casque en classe A NuForce HA-200 et notre casque Oppo PM-3.


En mode natif (Sound Mode 3), la restitution est bien équilibrée, précise, offre une large bande passante et l'orchestre est reproduit avec ampleur et consistance mais sans compacité. Si c'est avec le filtre 1 que nous avons préféré cette restitution qui se pare alors d'une belle aération, le filtre 2 nous a semblé appuyer un peu trop les fréquences élevées, tandis que le filtre 3 fermait un peu l'espace sonore en densifiant la reproduction, le filtre 4, quant à lui, se montrant assez proche du filtre 3, accentuant assez légèrement le caractère de celui-ci.

Avec le Sound Mode 2 (sur-échantillonnage à 705 kHz), la différence avec le mode natif nous a semblé surtout marquée par un léger éclaircissement des registres haut médium et aigu, surtout avec le filtre 1. Ici on a affaire non pas à de la conversion de taux d'échantillonnage, semble-t-il mais à du sur-échantillonnage, cet éclaircissement étant moins marqué avec le filtre 2.

En Sound Mode 2, c'est-à-dire en transformant le signal PCM en signal DSD, on constate une nette dilution de la restitution sonore, ce n'est pas que celle-ci devienne inaudible, mais on est loin de la restitution que l'on obtient en mode natif, et il est clair que lorsque l'on modifie des fichiers audio numérique (et ce n'est pas une idée fixe), on modifie aussi aussi le résultat sonore. Et même si celui-ci peut plaire et paraître exceptionnel, ce n'est plus l'image numérique de la musique qui a été captée, quoi qu'on en dise. En ce qui nous concerne, ce mode ne nous convient pas du tout, et nous avons déjà eu quelques occasions de le constater par le passé.

A l'écoute de l'album On ne change pas de Céline Dion, en Sound Mode 3 (lecture en mode natif), filtre 1, on se rend très bien compte de la très bonne qualité de la restitution, de sa tenue, de sa finesse et de sa précision.


Avec les deux autres modes, les modifications sonores sont comparables à celles que nous avons décrites précédemment, et nous ne saurions que trop réitérer nos propos quant à la conversion PCM vers DSD.

Pour conclure, le Pro-Ject DAC Box DS2 Ultra est un convertisseur numérique analogique moderne qui pourra satisfaire, avec une très bonne qualité sonore, les partisans de l'écoute des fichiers audio numérique en mode natif, comme les amateurs désirant écouter autrement grâce aux conversions et filtres qu'il propose.

Caractéristiques
Manuel d'utilisation (en anglais)
Site Pro-Ject
Audio Marketing Services (importateur)
Contact

Capacités de lecture

Performances exceptionnelles sous Android avec USB Audio Player Pro, et ceci après un simple branchement, sans la moindre prise de tête. Bravo aux matériels et aux logiciels en dialogue ! Si seulement Windows et Foobar2000 pouvaient s'en inspirer...

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters