Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Cypher Labs Theorem 720 DAC : Qobuzissime pour ce DAC à la restitution précise et dynamique !

Si de nombreux DAC jouent le charme de la présentation pour commencer en séduisant le regard de l'amateur, il en va tout autrement du Cypher Labs Theorem 720 DAC. Mais il serait dommage de détourner son regard, et surtout ses organes auditifs, de cet appareil qui cache derrière une présentation qu'on peut trouver un peu brute des performances sonores qui lui ont valu un Qobuzissime de notre part !

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 13 novembre 2014
Réagir
Qobuz

Les rumeurs ont cours dans tous les domaines, y compris celui de la Haute Fidélité et c'est en ayant entendu parler du Theorem 720 DAC de Cypher Labs que nous avons eu envie de le tester.

Bien nous en a pris car nous n'avons pas été déçu par ce DAC en provenance des USA.

Le fabricant américain Cypher Labs possède actuellement à son catalogue plusieurs amplificateurs pour pour casque, The Prautes, un modèle sédentaire utilisant une amplification à tubes, l'AlgoRythm Piccolo et l'AlgoRythm Duo, deux modèles portables, l'AlgoRythm Piccolo, un DAC avec amplificateur pour casque, les AlgoRythm Solo-R et AlgoRythm Solo-dB, le premier étant un Apple Digital Transport (récupération des données audio numérique sans décodage) et le second intégrant en plus un DAC et permettant aussi l'interface avec un ordinateur Apple, et enfin, le Theorem 720 DAC, qui peut fonctionner avec un ordinateur et aussi un smartphone et possédant un amplificateur pour casque et des sorties ligne.

C'est le banc d'essai de ce Theorem 720 DAC que nous allons maintenant vous inviter à lire.

Présentation

Sans que cela ne remette le moins du monde en cause sa qualité, nous ne pouvons pas dire que l'aspect du Theorem 720 DAC nous ait semblé bouleverser les canons de beauté dans sa catégorie.

La présentation est fonctionnelle et respire le sérieux et la solidité, c'est un parti pris que l'on trouve parfois chez certains fabricants américains, tandis que la sérigraphie n'est pas prise à la légère !

La face avant rassemble la prise casque au standard Jack 3,5 mm, un connecteur à quatre contacts permettant le branchement d'un casque symétrique (balanced ou balancé, comme on dit en anglais), la prise mini USB pour raccorder un ordinateur ou un smartphone, et le bouton de volume avec interrupteur marche-arrêt en fin de course.


Le bloc secteur se branchera à l'arrière de l'appareil pour recharger sa batterie ou pour l'alimenter en utilisation sédentaire, une sortie ligne sur prise Jack 3,5 mm donne la possibilité de brancher le Theorem 720 DAC à sa chaîne Hi-Fi, tandis qu'un interrupteur à bascule à trois positions permet de choisir un gain faible (Low), moyen (Middle), ou élevé (High) en fonction du casque utilisé.


Fabrication

Insérée dans un boîtier en aluminium anodisé noir, l'unique carte du Theorem 720 DAC, de qualité professionnelle, accueille, côté connecteurs, interrupteurs et potentiomètre, une batterie d'une capacité de 8700 mAh sous 3,7V (c'est très sérieux !), solidement fixée par de l'adhésif double face.


Sur l'autre l'autre face du circuit prennent place tous les composants de l'électronique, ceinturés par une bande de masse munie de quatre languettes conductrices entrant en contact avec le fond du boîtier afin de mettre celui-ci à la masse, sauf que... l'anodisation de l'aluminium forme une couche isolante d'alumine.


L'interface USB est constituée d'un circuit Microchip (SMSC) USB3318 asynchrone supportant le protocole "On The Go" (OTG) lui permettant d'entrer en communication avec certains smartphones.


C'est un processeur XMOS XS1?L8A?64?LQ64?C5 qui se charge d'extraire le bus I2S qui est ensuite exploité par la puce de conversion numérique analogique, en l'occurrence un Asahi Kasei AK4396 (24 bits à 192 kHz) pour reconstituer les signaux audio analogiques qui sont disponibles en mode différentiel en sortie de cette puce.


Le filtrage des signaux est construit autour d'un amplificateur opérationnel double à très faible bruit Analog Devices ADA4075-2.

Puis vient l'amplification pour le casque construite avec quatre amplificateurs opérationnels ADA4897 afin de réaliser deux montages en pont par canal, l'un des amplificateurs gardant la phase des signaux et l'autre inversant cette phase.

Chaque ADA4997 peut délivrer un courant de 70 mA et est alimenté en tensions symétriques de + ou - 5V, cette dernière tension étant obtenue à partir d'un convertisseur continu continu Analog Devices ADP1612 (repère U11, en bas à droite).

Des commutateurs analogiques ADG1612 Analog Devices servent au changement de gain de l'ampli casque en mettant en service plus ou moins de résistances.

Ecoute

Dès les premières secondes d'écoute de l'Introduzione al Dixit RV 635: Sternite, Angeli de l'album Dixit Dominus par le Concerto Italiano dirigé par Rinaldo Alessandrini, notre oreille a accroché de manière indéfectible à la restitution sonore du Cypher Labs Theorem 720 DAC.

C'est une restitution comme nous les aimons, précise, dynamique, fouillée qui ne laisse rien dans l'ombre et convenant à merveille au Vivaldi de Rinaldo Alessandrini où le mordant des cordes n'a d'égal que leur vivacité et qui fait apprécier pleinement cette interprétation hors du commun.

C'est bien simple, nous avons écouté cette Introduzione al Dixit RV 635 et intégralement le Dixit Dominus RV594 qui vient à la suite sur l'album à un volume sonore très confortable : quand on aime on ne compte pas ! Ah, les cordes de l'introduction du Dominus a dextris tuis (track 23) !

Même bonheur musical intense à l'écoute d'extraits de l'album Racine Carrée du prodigieux Stromae où les titres s'enchaînent avec leurs spécificités musicales totalement révélées et mises en valeur par les capacités d'analyse du Theorem 720 DAC. Mais restitution analytique ne veut pas dire froide, loin s'en faut et on se régale avec ce DAC qui n'oublie jamais l'émotion, le titre aux ambiances latino ave cesaria étant particulièrement prenant !

Le très percutant Roar de l'album Prism de Katy Perry est quant à lui restitué avec punch et ampleur et si la voix de la chanteuse reste incisive, l'ensemble ne donne pas envie de baisser le son.

En conclusion, nous décernons notre récompense Qobuzissime à ce DAC Cypher Labs Theorem 720 dont la restitution sonore précise, dynamique, fouillée et délivrant tout le potentiel émotif de la musique nous a beaucoup plu, de même que le soin porté à sa réalisation électronique et sa compatibilité avec les sources nomades.

Spécifications
Theorem Product Booklet
Theorem 720 sur site Cypher Labs
Site AV Distibution>Importateur
Contact

Capacités de lecture

***


Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters