Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Pierre Boulez : 70 ans de carrière

Il n'y a que de bonnes raisons d'aimer Boulez, le compositeur ou l'interprète. Le Parrain de la musique française depuis les années 60 fête son 90e anniversaire. Se pencher sur sa discographie, depuis les années du Domaine Musical jusqu'aux somptueux bijoux sonores de ses enregistrements DG en passant par la création de l'Ensemble InterContemporain, c'est visiter 60 années d'histoire du disque et un parcours artistique somptueux.

Par Julien Boudry | Chers disparus | 20 mars 2015
Réagir
Qobuz

? Retrouvez les impressions de Qobuz à l'exposition Boulez. Philharmonie de Paris

? L'intégrale Qobuz des disques du compositeur Boulez →

? Notre sélection des enregistrements du chef Pierre Boulez →

Le compositeur, une sélection Qobuz :

Partant de l'avant-gardisme de l'école de Darsmtadt, dans les années 40 et 50. Pierre Boulez a su faire évoluer son ?uvre bien au-delà des clichés du sérialisme.

Il en résulte un parcours étonnant, que Qobuz vous propose de (re)découvrir, via une sélection de disques suivant l'ensemble de son parcours créatif.

Enregistrements dirigés par lui-même ou les plus grands chefs (Abbado, Gielen, Barenboim...) avec des solistes d'exception (David Fray, Jean-Guihen Queyras, Idil Biret, Maurizio Pollini...).




L'intégrale discographique sélectionnée par Qobuz →

Dont 4 Disques incontournables :

Inlassable défenseur et ambassadeur de la création contemporaine, aussi bien des ?uvres du XXe que du XXIe siècle, l'Ensemble Orchestral Contemporain a inscrit à son répertoire depuis plus de dix ans l'?uvre de Pierre Boulez, très prisée par son chef Daniel Kawka. Il est aujourd'hui l'un des seuls ensembles à pouvoir interpréter Dérive 2, pièce d'une difficulté redoutable, composée en 1988 et achevée par Pierre Boulez en 2006 seulement... Forcément, une parution à ne pas manquer.


Trois ?uvres emblématiques du Boulez « dernière façon ». Et paradoxalement, sans doute créations les plus accessibles et libres du maître. Partant de matériaux pourtant plus anciens, Sur Incises et Anthèmes II reprennent et étendent directement des idées musicales d??uvres éponymes plus anciennes. Parfaites démonstrations d?un travail de composition toujours en progrès et évolution, marque de fabrique du compositeur.

MessageEsquisse est une énième commande du violoncelliste Msitslav Rostropovitch, créateur de l??uvre ici reprise avec brio par Jean-Guihen Queyras. Plus ancienne que ses deux comparses (1976), elle marque cependant un tournant dans l?esthétisme boulézien.


Pli selon Pli est une ?uvre centrale du compositeur et chef d?orchestre Pierre Boulez. Centrale de par ses dimensions tant orchestrales que musicales : Portrait de Mallarmé en 5 mouvements de l??uvre de Stéphane Mallarmé pour grand orchestre et soprano. Mais aussi charnière car symbolisant à elle seule l?évolution du compositeur entre ce que l?on pourrait qualifier de « première période », dont certains mouvements sont à l'évidence issus, et un futur cycle de compositions qui refermera clairement la phase dite « orthodoxe » du théoricien Pierre Boulez.

On y contemple un Boulez résolument maître des sonorités et textures, capable de servir des tensions soudaines mais toujours sous-jacentes au sein d?une structure logique et sensible implacable.

Ce dernier enregistrement de studio (2001) par Boulez lui-même est sans conteste le plus abouti que l?on puisse aujourd?hui trouver.


Sans doute l??uvre la plus emblématique de Pierre Boulez. Créée en 1955 au Festival de la SIMC à Baden-Baden, elle symbolisera longtemps à elle seule la révolution de la musique contemporaine à l?aube des années 60.

Proposant une formation instrumentale très caractérisée, dosant et flutant les ambiances et textures au sein de chaque pièce, avec une couleur sonore qui n?est pas sans fortes références à la musique asiatique, Boulez se libère de sa rigidité combattante d?alors et atteint un point d?équilibre qu'il aura du mal à reproduire pleinement avant quelques décennies !

Parallèlement, on trouvera dans cet enregistrement la plus austère Dérive 1. Pas ici présentée en son ultime révision (version 2002, ultime en 2006 ?), mais qui sous la main du maître, apparaît sous une forme dure, directe et incisive.

Cet enregistrement de 2002, dirigé par Pierre Boulez lui-même, atteint un niveau de souplesse et de couleurs qui n'a jamais été aussi abouti. Signe d?une véritable maturité de la capacité des interprètes à appréhender cette musique, ce qui n?était pas aussi évident dans les enregistrements d?époque !


Le chef, une discographie idéale :

Retrouvez le meilleur des enregistrements de Boulez chef d?orchestre, sélectionnés par Qobuz.


L?aventure du Domaine musical : avec le recul, on peut considérer qu?elle fut une nécessité. Encore fallait-il qu?un homme s?en charge, qu?au-delà de la conscience de cette nécessité, il trace les contours de l?action nouvelle et mette tout autant d?énergie que de conviction pour que les idées s?incarnent dans des réalisations clairement identifiables. Pierre Boulez était désigné, ou s?auto-désigna, pour cette mission. Quoique les manifestations se soient poursuivies après son départ, il est évident que les choix et les exigences du Domaine musical correspondaient très précisément aux choix et aux exigences de son fondateur, avec une remarquable constance pendant les douze années d?un inébranlable militantisme.

Le chef, une discographie inédite :

Vous ne les auriez pas crus possibles ? Qobuz déterre les enregistrements d?un Pierre en terres inconnues.

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters