Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Des clopes, du sexe...

Le premier album ultra-sensuel de Cigarettes After Sex...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 14 juin 2017
Réagir
Qobuz

La voix androgyne de Greg Gonzalez. Des guitares éthérées voire floutées. Une rythmique en apesanteur. Des mélodies sensuelles. Finalement, Cigarettes After Sex porte assez bien son nom… Entre dream pop et shoegaze, le groupe formé au Texas est une invitation à la nonchalance, une apologie du lâcher prise. En effaçant le chant de son premier album éponyme, on obtiendrait même aisément la vraie-fausse B.O. la plus érotique du moment. Comme un long ralenti évanescent, comme une délicieuse courbe musicale langoureuse un brin vintage. L’esprit d’Angelo Badalamenti, le compositeur attitré de David Lynch, n’est pas très loin… Une cigarette ?





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters