Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

QIBUZ / Lundi 18 septembre 2017

Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 18 septembre 2017
Réagir
Qobuz







Björk, le retour

Attendu en novembre, le nouvel album de Björk prend de plus en plus forme avec la publication du nouveau clip de l’Islandaise. Réalisée avec son vieux complice Andrew Thomas Huang et Alessandro Michele de chez Gucci, la vidéo de The Gate donne le ton d’Utopia qui sera le neuvième album de la chanteuse, son premier depuis Vulnicura en 2015. On sait peu de choses de ce disque si ce n’est que Björk l’aurait réalisé avec le jeune Vénézuélien Alejandro Ghersi alias Arca.






Leonard Cohen est vivant !

Un an après sa disparition, sa ville natale de Montréal s’apprète à célébrer la musique de Leonard Cohen. Le 6 novembre, veille du premier anniversaire de sa mort, le Bell Center accueillera en effet Lana Del Rey, Elvis Costello, Sting, Philip Glass, Feist, k.d. lang, Damien Rice, Patrick Watson ainsi que Wesley Schultz et Jeremiah Fraites des Lumineers pour un grand concert-hommage. L’événement est organisé par Adam Cohen, le fils du défunt, qui a révélé la liste des consignes que son père lui avait laissées avant de mourir. « Mets mes cendres dans une urne en pin près de ma mère et mon père. Organise une petite cérémonie avec les amis proches et la famille à Los Angeles et, si tu veux organiser un événement public, fais-le à Montréal. » Le grand producteur Hal Willner supervisera ce concert qui sera suivi, trois jours plus tard, par l’inauguration d’une exposition, au MAC (Musée d’Art Contemporain) de Montréal, entièrement dédiée au chanteur : Leonard Cohen : Une brèche en toute chose / A Crack in Everything. Véritable exposition multidisciplinaire où se mélangeront arts visuels, réalité virtuelle, installations, performances, musique et écriture, elle proposera au public un corpus d’œuvres inédites expressément commandées et conçues par des artistes locaux et internationaux qui s’inspireront de l’esthétique et des thèmes récurrents dans l’œuvre de Leonard Cohen. En plus des œuvres qui seront créées spécialement l’occasion, l’exposition qui se tiendra jusqu'au 9 avril 2018 comprendra des environnements multimédias novateurs dans lesquels seront reprises et interprétées les chansons de Cohen, et seront examinés ses documents d’archives (écrits, dessins et enregistrements produits sur une période de cinquante ans).






Un opéra d’orgasmes

Que ceux qui trouvent l’opéra on ne peut plus orgasmique se réjouisse ! Le Folkoperan de Stockholm fait monter la pression en livrant une bande-annonce assez délirante pour promouvoir sa production de Turandot de Puccini mise en scène par Mellika Melouani Melani et qui débute ce lundi 18 septembre. La maison d’art lyrique suédoise s’est amusée à recréer l’air Nessun dorma en compilant des scènes d’orgasme !






Grant Hart casse ses baguettes

Plus culte que populaire de ce côté-ci de l’Atlantique, Hüsker Dü est en deuil : Grant Hart, son batteur, a perdu son combat contre le cancer à l’âge de 56 ans. Né au cœur du mouvement hardcore le trio composé de Bob Mould au chant et à la guitare, de Greg Norton à la basse et de Hart à la batterie a su s’en extirper progressivement pour étoffer son univers musical, ses compositions, son son et son style et devenir l’une des formations américaines les plus passionnantes des années 80. Après le split du groupe en 1988, chacun traça sa route. Mould lancera Sugar puis se produira et enregistrera sous son nom et Norton changea radicalement en lançant son restaurant. Pour sa part, Grant Hart forma Nova Mob, groupe avec lequel il enregistrera deux albums. Il enchaînera avec quatre disques solos : Intolerance (1989), Good News For Modern Man (1999), Hot Wax (2009) et The Argument (2013). Un coffret blindé en raretés et intitulé Savage Young Dü paraîtra chez Numero Group Records en novembre.






Ben Glassberg sacré à Besançon

A seulement 23 ans, Ben Glassberg est reparti de Besançon en héros ! Le jeune chef britannique a en effet remporté les trois prix du 55e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de la ville : Grand prix de Direction, Coup de cœur du public et Coup de cœur de l’orchestre ! Le jury était présidé par Leonard Slatkin. « C’est le plus beau jour de ma vie, a déclaré Glassberg après avoir affronté en finale le Français de 28 ans Jordan Gudefin, et le Russe de 26 ans Ivan Demidov. Les candidats ont dirigé l’Orchestre National de Lyon dans Nuages et Fêtes, extrait des Nocturnes de Debussy, La Chauve-Souris de Strauss et Le Jardin étoilé création mondiale de Philippe Hersant, commandée par le Festival de Besançon. Diplômé en musique de l'Université de Cambridge, Ben Glassberg a étudié la direction d'orchestre à la Royal Academy of Music de Londres. Il a déjà été le directeur musical de plusieurs productions, dont Le Viol de Lucrèce de Britten et Les Noces de Figaro de Mozart. Chef assistant pour une nouvelle production de Béatrice et Bénédict de Berlioz au Festival de Glyndebourne en 2016, il y a reçu le prix de Lefever Glyndebourne. Dès janvier 2018, Glassberg fera ses débuts en Allemagne avec le Kammeracademie Potsdam. Le Grand prix de Direction du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon est doté de 12.000 euros, de possibles engagements avec des phalanges partenaires du concours, ainsi que d'un accompagnement artistique de trois mois pour débuter sa carrière.






Les dernières heures de Chester Bennington

Non, la dépression n’a pas de visage ou d’humeur ! Ainsi s’est exprimée la veuve de Chester Bennington, le chanteur de Linkin Park qui a mis fin à ses jours le 20 juillet 2017 à l’âge de 41 ans. Une tirade pour illustrer la vidéo qu’elle a postée sur Twitter, montrant son mari, seulement 36 heures avant qu’il ne se pende ! On y voit un Bennington d’excellente humeur en compagnie de son fils notamment avec qui il mange des bonbons. « Ce tweet est le plus personnel que j’ai posté. Je montre cette vidéo pour que vous sachiez que la dépression n’a pas de visage ou d’humeur. Voilà à quoi elle ressemble cette dépression seulement 36 heures avant sa mort. Il nous aimait tellement et nous l’aimions. #FuckDepression #MakeChesterProud »






Flying Lotus sur la planète Blade Runner

Flying Lotus a composé la musique d’un film d’animation lié au film Blade Runner 2049. Intitulé Blade Runner 2022, le court-métrage qui a été écrit et réalisé par Shinichiro Watanabe (Cowboy Bebop) et comprend aussi de la musique de Miguel Atwood Ferguson et de Kuedo, se déroule entre le Blade Runner de Ridley Scott sorti en 1982 (et dont l’action se déroulait dans le futur, en 2019) et cette suite Blade Runner 2049 avec Harrison Ford (qui reprend son rôle de Rick Deckard) et Ryan Gosling.






Kiri Te Kanawa prend sa retraite

Elle l’a annoncé sur l’antenne de la BBC : Kiri Te Kanawa prend sa retraite. A 73 ans, la grande soprano néo-zélandaise a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention de monter à nouveau sur scène. « Je ne veux pas entendre ma voix, elle fait partie du passé… Lorsque j'enseigne à de jeunes chanteurs et que j'entends leurs belles, jeunes et fraîches voix, je ne veux pas placer ma voix à côté des leurs ». C’est notamment avec son interprétation de la Comtesse Almaviva dansLes Noces de Figaro de Mozart au Royal Opera House de Londres, en 1971, que Kiri Te Kanawa a commencé à rencontrer un immense succès. En 1981 elle avait été suivie par 600 millions de téléspectateurs, en chantant Let The Bright Seraphim de Haendel à l’occasion du mariage du Prince Charles et de Lady Diana. Anoblie en 1982, elle avait commencé à se faire plus rare sur les scènes d’opéra à partir de 2004, se concentrant sur une fondation qui encourage les jeunes chanteurs et musiciens d'opéra néo-zélandais. En 2013, elle avait touché une nouvelle génération de fans en interprétant la soprano australienne Dame Nellie Melba dans la série télé Downton Abbey.






George Michael, presque papa

9000 dollars ! C’est la somme qu’avait offert George Michael, neuf jours avant sa mort, à Lynette Gillard pour qu'elle puisse réaliser une fécondation in vitro. Prénommé Seth, l’enfant vient de naître. Décédé le 29 mars 2017, George Michael avait déjà par le passé aidé une autre femme pour qu'elle donne la vie elle aussi…





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

À lire dans la rubrique Pop/Rock

À lire dans la rubrique Chanson française

À lire dans la rubrique Electro

À lire dans la rubrique Soul/Funk/R&B

À lire dans la rubrique Rap

À lire dans la rubrique Blues/Country/Folk

À lire dans la rubrique Film

À lire dans la rubrique Classique

À lire dans la rubrique Jazz

À lire dans la rubrique Musiques du monde

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters