Les albums

5574 albums triés par Date: du plus récent au moins récent et filtrés par Musique symphonique
29,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 octobre 2015 | Ultimate Classical Records

18,00 €
11,99 €

Musique symphonique - Paru le 16 octobre 2015 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
5,99 €

Musique symphonique - Paru le 16 octobre 2015 | All That Music

8,99 €

Musique symphonique - Paru le 11 octobre 2015 | Querstand

Livret
14,99 €
12,99 €

Ballets - Paru le 9 octobre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
Loin des Sacre du printemps souvent trop proprets, polis, presque trop parfaits, Teodor Currentzis a choisi d’en souligner, d’en magnifier même, la sauvagerie, l’outrance, l’implacable frénésie vitale : voilà un Stravinski tel qu’on ne peut que le rêver, à la fois spontané et travaillé jusque sur le bout des doigts. Bien des enregistrements habituels réalisés jusqu’ici risquent de passer à la trappe des auditeurs qui, soudain, entendront des détails, des couleurs, des rythmes pourtant contenus dans la partition que bien peu de chefs se fatiguent à en faire ressortir. Si d’aucuns ont pu être éventuellement irrités des partis pris de Currentzis dans Mozart, ils ne pourront qu’être hypnotisés par sa lecture de ce Sacre qui en redevient vraiment une œuvre de danse, de mouvement irrésistible. © SM/Qobuz « [...] C'est un diamant noir, sauvage, inquiétant. La pulsation fulgurante, le mordant rythmique (âpre, tendu, obsessionnel), l'accomplissement instrumental, tout cela est enivrant et rauque, immémorial et survitaminé. Les timbres déchirent l'espace, les bois éclatent. [...] Pour certains, Currentzis sera cet éclaireur génial qui ouvre une nouvelle étape de la lecture du Sacre. Pour d'autres, la torsion imprimée à l'œuvre paraîtra décidément artificielle [...] Nul doute que ce disque possédé et addictif engendre des débats passionnés, pardon, fasse le buzz...» (Diapason, décembre 2015 / Rémy Louis)
5,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2015 | Naxos

Livret
« Joachim Nikolas Eggert était jusqu'ici absent des catalogues CD sauf en Suède. [...] En 1807, il devint maître de chapelle et membre de l'Académie royale à Stockholm. [...] Plus substantielles apparaissent les deux symphonies. [...] La Symhonie n° 1 avec percussion turque, sort tout droit de Haydn tout en parvenant à s'élever au-dessus du tout-venant de l'époque, notamment dans les deux derniers de ses quatre mouvements. L'orchestre de la ville de Gälve, un des plus anciens de Suède, contribue à l'intérêt de cette réalisation.» (Classica, décembre 2015 / Marc Vignal)
32,99 €

Symphonies - Paru le 2 octobre 2015 | Naxos

Livret Distinctions 5 de Diapason
9,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2015 | LPO

Livret Distinctions 5 de Diapason
Ainsi que ne l’indique nulle part le livret de ce disque pourtant consacré à des enregistrements en public – dont on pourrait imaginer que la date de captation a quelque importance –, ces deux concerts furent donnés respectivement en février 1992 (Coriolan) et en août 1990 (Cinquième symphonie). Tennstedt n’a jamais enregistré «commercialement» la Cinquième, et l’on peut sans doute s’en réjouir, car nulle part autant qu’en concert son dynamisme et sa spontanéité ne se font jour. Sa conception de Beethoven se situe dans la lignée de chefs de la tradition du milieu du siècle, tels que Furtwängler, Klemperer ou Karajan, mais Tennstedt sait qu’il a affaire à un orchestre britannique auquel il peut ajouter une touche de ressort, d’énergie et de liberté rythmique, toujours dans la plus grande intensité sonore qui soit. Voilà un enregistrement de cette Cinquième digne des plus grands prédécesseurs de Tennstedt. © SM/Qobuz « [...] Une puissance parfois ravageuse — quel autre chef, au début des années 1990, osait une telle approche ? Echo lointain à la manière de Furtwängler, l'énergie quasi tellurique se double d'une urgence dramatique. La ligne est soutenue sans répit par la ferveur collective, presque religieuse de l'orchestre. La Symphonie n° 5 vaut pour sa liberté sauvage — la saisissante violence des timbales dans le deuxième thème du Scherzo précède un finale dévastateur. L'élan est tel que les innombrables problèmes de mise en place et de justesse ne suffisent pas à nous éloigner du propos.» (Diapason, février 2016 / Thierry Soveaux)
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 2 octobre 2015 | Wiener Symphoniker

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
8,99 €
5,99 €

Symphonies - Paru le 2 octobre 2015 | Gustavo Dudamel

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 2 octobre 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique
La Sixième symphonie, « Tragique » a été ici enregistrée en public lors d’un concert en mars 2014, par l’Orchestre de la Radio Bavaroise que dirige le futur Directeur musical de l’Orchestre de Paris, Daniel Harding. Gustav Mahler a toujours été un des piliers du répertoire de ce chef, gageons que Paris sera bientôt le théâtre d’intenses mahlérisations. Rappelons que le titre « Symphonie tragique » a bien été avalisé Mahler, mais uniquement dans le programme de la création viennoise de 1907 – la création tout court eut lieu l’année précédente, sans titre, et l’édition n’en porte pas non plus. Bruno Walter rapporte que le compositeur l’appelait « ma symphonie tragique » mais on sait qu’il n’aimait pas trop les titres littéraires… Reste aux chefs à décider combien de tragique ils doivent ou peuvent insuffler à leur lecture, sachant que si le dernier mouvement est en effet une éprouvante demi-heure de désespoir, le mouvement lent est l’une des choses les plus angéliques que Mahler ait jamais écrites, tandis que le Scherzo alterne entre le grand-paternel et le railleur féroce. © SM/Qobuz « Fuayant le pathos, Harding attise la palette héroïque et flamboyante de l'œuvre, et dévoile la dimension tragique qui, derrière le bruit et la fureur, accomplit la singularité, l'inaltérable modernité d'un orchestre apoplectique.» (Diapason, février 2016 / Jean-Charles Hoffelé)
5,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2015 | All That Music

12,99 €

Musique symphonique - Paru le 25 septembre 2015 | Universal Music GmbH

Distinctions 5 de Diapason
12,99 €

Musique symphonique - Paru le 25 septembre 2015 | Universal Music GmbH

Distinctions 5 de Diapason

Le genre

Musique symphonique dans le magazine