Les albums

5737 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Musique symphonique
4,99 €

Musique symphonique - Paru le 13 mars 2017 | Alpharecord - Fonotil

4,99 €

Musique symphonique - Paru le 13 mars 2017 | Alpharecord - Fonotil

7,99 €

Musique symphonique - Paru le 13 mars 2017 | Alpharecord - Fonotil

4,99 €

Musique symphonique - Paru le 10 mars 2017 | Alpharecord - Fonotil

7,99 €

Musique symphonique - Paru le 10 mars 2017 | Salzburg Masterpieces

4,99 €

Musique symphonique - Paru le 9 mars 2017 | Alpharecord - Fonotil

4,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Platinum Masterpieces

7,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Musical Concepts

14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 3 mars 2017 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’est à partir des années cinquante que le compositeur suédois Allan Petterson (1911-1980) étudia à Paris avec René Leibowitz, Arthur Honegger, Olivier Messiaen et Darius Milhaud, pour s’en retourner par la suite en Suède où il se taillerait une solide réputation de personnage majeur de la scène musicale du pays. Pourtant, les choses n’avaient pas très bien commencé pour Petterson : un père forgeron et alcoolique, des débuts dans la vie à taper sur des bouts de fer en fusion, avant que la vocation (et une mère plus compréhensive) ne le poussent à étudier le violon et l’alto au Conservatoire. De là, il put gagner son existence comme instrumentiste à l’Orchestre de Stockholm, mais l’appel de la composition était trop fort, d’où ses explorations parisiennes. Sa Quatorzième Symphonie, écrite en 1978, démontre ses énormes talents de polyphoniste, d’orchestrateur aussi, de forgeron (on ne se refait pas !) d’amples constructions d’une puissante originalité. Un lyrisme extrêmement âpre, qu’il partage avec Chostakovitch (même si les langages des deux musiciens, contemporains, diffèrent par ailleurs : il serait plus juste de tirer d’éventuels parallèles avec Charles Ives), des moments d’intense violence alternant avec une tendresse désolée, des instants d’éclair de joie, voilà une symphonie – en un mouvement, mais quel monument – qu’il faut sans doute découvrir tout au long de plusieurs écoutes pour en découvrir les nombreux, nombreux détails tout à fait géniaux. L’ouvrage ne fut créé qu’en 1981, un an après la disparition du compositeur ; un chroniqueur suédois remarqua alors que « œuvre après œuvre, il a bataillé son chemin à travers ses difficultés personnelles ; tous les cauchemars qui le taraudaient, il les a projetés dans sa musique ; puis il écrit une symphonie, la Quatorzième, d’une grande juvénilité, qui jette tout par-dessus bord hormis la musique pure et la magnifique construction symphonique ». © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Signum Records

Hi-Res Distinctions 4 étoiles Classica
« [...] Si la version de l'Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Simon Rattle avec en soliste Sabine Meyer et Emmanuel Pahud (EMI, 2006) demeure insurpassable, la présente est à classer parmi les meilleures. Relief et couleurs, travail des masses sonores et des phrasés, lisibilité, rapport des solistes et de l'orchestre, servent avec justesse et énergie un discours profondément original ne supportant aucun effet gratuit. [...] la Suite Aladin, séduisante et endiablée, est servie somptueusement par le tempérament de Paavo Järvi et celui du Philharmonia, éclatants dans ces pages des Mille et une nuits.» (Classica, mai 2017 / Pascal Gresset)
4,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Platinum Masterpieces

3,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Platinum Masterpieces

7,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2017 | Griffin Records

20,00 €

Symphonies - Paru le 1 mars 2017 | Gustavo Dudamel

Hi-Res Livret
7,99 €

Musique symphonique - Paru le 24 février 2017 | Musical Concepts

Le genre

Musique symphonique dans le magazine