Les albums

5493 albums triés par Date: du plus récent au moins récent et filtrés par Musique symphonique
17,48 €
12,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 juillet 2015 | Deutsche Grammophon

Hi-Res
2,49 €

Musique symphonique - Paru le 29 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 27 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 26 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 26 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 25 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 24 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 24 juin 2015 | Classical Tunes

3,99 €

Musique symphonique - Paru le 22 juin 2015 | Classical Tunes

2,49 €

Musique symphonique - Paru le 17 juin 2015 | Classical Tunes

1,69 €

Musique symphonique - Paru le 16 juin 2015 | Classical Emotions Music

14,99 €
9,99 €

Musique symphonique - Paru le 16 juin 2015 | Alpha

Hi-Res Livret
L’appellation « deuxième concerto pour violon » de Bartók est un peu déroutante ; le « premier » est en réalité une œuvre de jeunesse, qui ne fut jamais jouée du vivant du compositeur et qu’il ne semble pas avoir tenu en suffisante estime pour l’inclure dans son propre catalogue. Ce n’est qu’en 1959 que le manuscrit refit surface, repoussant le « vrai » concerto au rang de numéro deux. C’est ce numéro deux et, selon bien des musicologues l’unique vrai concerto pour violon de Bartók, que nous offre Tedi Papavrami et Emmanuel Krivine à la tête de l’excellent Orchestre Philharmonique de Luxembourg. En seconde partie de programme, c’est l’unique véritable symphonie de Bartók, même s’il l’a lui-même appelée « Concerto pour orchestre ». C’est normal, si l’on veut, puisque tour à tour chaque groupe instrumental est considéré comme soliste, comme dans une sorte de concerto grosso où tout le monde serait concertino à sa manière. « Le climat général de l’œuvre évoque — à l’exception de la badinerie du deuxième mouvement — le passage progressif de l’austérité du premier mouvement et du chant funèbre du troisième mouvement à l’affirmation de la vie du dernier mouvement, » écrivait Bartók en 1944. Krivine tour à tour badine, chante la mort et affirme, avec l’exquise musicalité qu’on lui sait. © SM/Qobuz
11,99 €

Musique symphonique - Paru le 15 juin 2015 | INA Mémoire vive

Distinctions Recommandé par Répertoire
Stravinski : Concerto pour orch. - Dallapiccola : Six chants d'Alcée pour sop. - Satie : 3 morceaux en forme de poire (orch. Désormière) - Boulez : Le Soleil des eaux pour sop., tén., bar., chœur - Bartok : Divertimento / Irène Joachim, sop. ... - Orchestre National de la RTF, dir. R. Désormière
5,99 €

Musique symphonique - Paru le 15 juin 2015 | Classical Emotions Music

Le genre

Musique symphonique dans le magazine