Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Classique - À paraître le 7 avril 2017 | BIS

Hi-Res Livret
D’entrée de jeu, le compositeur Christian Lindberg avait décidé d’associer le clarinettiste Emil Jonason à toutes les phases de son processus d’écriture – des premiers embryons qui deviendraient les thèmes principaux du concerto, jusqu’aux détails les plus subtils des deux cadences solistes, qu’il conçut à la toute fin. Le titre de l’œuvre, Les Rêves fantasques de Monsieur Grönstedt, aurait été inspiré, à en croire Lindberg, par le nom d’un cognac suédois de la marque Grönstedt fondée dès 1846 d’une part, par le caractère du clarinettiste Emil Jonason d’autre part. Dans ces rêves mystérieux, on voit apparaître un personnage anodin qui se prépare pour un bal de printemps, ou qui croise une certaine Lisa vêtue de son manteau magique, entre autres fantaisies. Comme dans des rêves surréalistes, sans aucune continuité logique, la musique elle-même ne suit aucune orientation prévisible, mais se déroule comme un concerto « normal », quand bien même en cinq mouvements. En ce qui concerne l’autre œuvre de l’album, Les Rêves et prières d’Isaac l’Aveugle pour clarinette klezmer et quatuor à cordes, le compositeur Osvaldo Golojov indique qu’il a souhaité intégrer deux grandes sources d’inspiration : la clarinette klezmer et sa notation très sommaire, improvisatrice de nature, dérivée des grands maîtres du klezmer du début du XXe siècle ; et l’écriture rigoureuse du quatuor à cordes classique, le tout pour un croisement des genres permettant d’incorporer la clarinette klezmer dans le grand courant classique occidental. Et qui, demanderez-vous peut-être, est ou était Isaac l’Aveugle ? Tout simplement un rabin cabbalistique provençal au XIIIe siècle, qui affirma que toutes les choses et événements dans l’univers sont un produit des combinaisons des lettres de l’alphabet hébreu. CQFD ! © SM/Qobuz

Classique - À paraître le 31 mars 2017 | Warner Classics

Livret

Classique - À paraître le 31 mars 2017 | Warner Classics

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 27 mai 2016 | American Modern Recordings

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2016 | Polymnie

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 14 août 2015 | Cedille

Hi-Res
11,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | PentaTone

Livret
Plus de vingt compositeurs contemporains, dont quinze sont encore en vie, dix œuvres en première discographique mondiale : une véritable Tour de Babel du violoncelle solo, car Matt Haimowitz n’hésite pas à juxtaposer Luciano Berio et John Lennon, Ned Rorem et Jimi Hendrix, du blues avant-gardiste et Luigi Dallapiccola, des inconnus (du moins inconnus du public français) et Ligeti ou Carter, l’Amérique du Nord et la vieille Europe. Inclassable et génial violoncelliste qui refuse de se laisser enfermer dans les écoles et les courants, les modes et le musicalement correct ! Et comme dans la Tour de Babel, Haimowitz a réussi à unifier les divers langages autour de la parole de son unique violoncelle, de sorte que tout semble converger vers un seul et même but, l’émotion musicale sous toutes ses formes. À la différence notable de la Tour de Babel biblique, par contre, il ne se trouve aucune force qui réussira à brouiller, voire à fâcher, les divers courants. Non, personne n’ira affirmer que « toutes les musiques se valent » mais sous les doigts d’un seul et même interprète, tous les langages ont quelque chose à dire, dans un idiome commun. © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 24 février 2015 | Azica Records

Hi-Res
11,99 €

Classique - Paru le 12 décembre 2014 | SoundCircus

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 10 juin 2014 | Delos

Hi-Res Livret
35,09 €

Classique - Paru le 8 avril 2014 | Nonesuch

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 25 février 2014 | Groupe Analekta, Inc.

12,99 €

Classique - Paru le 10 janvier 2014 | Sony Classical

15,59 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music GmbH

Livret
20,98 €
15,59 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret