Artistes similaires

Les albums

372 albums triés par Date : du plus récent au moins récent
8,99 €

Jazz - Paru le 13 juin 2017 | golden times

8,99 €

Musiques du monde - Paru le 11 juin 2017 | cappo digital

8,99 €

Musiques du monde - Paru le 4 juin 2017 | caps

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 19 mai 2017 | Orlando Records

Hi-Res Livret
9,99 €

Classique - Paru le 19 mai 2017 | Ars Produktion

Livret
7,99 €

Pop - Paru le 27 avril 2017 | Mon patrimoine musical

8,99 €

Jazz - Paru le 25 avril 2017 | classics & more

39,99 €
33,99 €

Classique - Paru le 21 avril 2017 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Au sein du paysage de la direction française au XXe siècle, Louis Frémaux demeure une personnalité un peu négligée. Sans doute la raison première est-elle son long mandat en tant que directeur musical d'un orchestre non français, le City of Birmingham Symphony Orchestra. Louis Frémaux était un artiste d'EMI Angleterre à l'époque du LP. C'est faire oeuvre de salut public que de remettre à la disposition de chaque mélomane l'intégralité de ses enregistrements EMI avec l'orchestre anglais. on y découvrira une grande variété de répertoires, et parfois des pages rares, et puis surtout un art très expressif, toujours sensible, et toujours "revigorant", comme le signale Richard Bratby dans son excellent texte de présentation du coffret. Un chef à rédécouvrir de toute urgence, et un conseil : commencez par la Troisième Symphonie de Saint-Saëns, le chef français y ose des phrasés d'une beauté à couper le souffle, et on l'avait singulièrement oublié. (c) PYL
33,99 €

Classique - Paru le 7 avril 2017 | Warner Classics

Livret
8,99 €

Jazz - Paru le 19 mars 2017 | fsp analog

4,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Halidon - Musical Dorica - I Virtuosi

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Jube Classic

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Piano solo - Paru le 24 février 2017 | HORTUS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Amaury Breyne a réuni huit partitions pour piano de compositeurs français, tous versés dans les "services de Santé". Les uns sont brancardier (La Presle) ou ambulanciers (Roussel, Ravel) sur les champs de bataille, anesthésiste au contact des corps mutilés et des hurlements de douleur (Ibert), les autres œuvrent comme infirmiers dans les hôpitaux de l'arrière (Huré, Séverac, Koechlin) ou y suivent leur convalescence (Roger-Ducasse, blessé à l'automme 1914) [...] Joyau du programme, les Variations sur un choral (1915) de Roger-Ducasse ressassent une mélodie confiante, quasi une prière, pour tromper la douleur et le temps qui passe — la douce palette du vieux Steinway (1906) et la sensibilité exacerbée de l'interprète y font merveille.» (Diapason, juin 2017 / François Laurent)
9,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Ondine

Livret
Earquake, voilà judicieux jeu de mots sur « ear » (l’oreille) et « earthquake », (tremblement de terre), que l’on pourrait s’amuser à transférer en français, à défaut de le traduire, par quelque chose comme « massacre du tympan ». Leif Segerstam s’est amusé à rassembler sur un album quelques-unes des pièces (ou des mouvements isolés d’œuvres en plusieurs sections) les plus invraisemblablement bruyantes qui soient pour orchestre. On y trouvera donc force cuivres et percussions, bien évidemment, avec un surcroît du tam-tam orchestral (de loin l’instrument le plus bruyant qui soit à l’orchestre), bois hurlants, cordes écorchées, parfois un chœur plongé dans une marmite de potion magique bouillante, voilà de quoi vous réveiller ! Afin de laisser à vos oreilles quelque répit, Segerstam a sournoisement introduit trois moments de grand calme, mais les amateurs de tympans crevés peuvent les biffer de leur liste de lecture. On s’étonnera presque de ne pas voir dans cette collection La Fonderie d’acier de Mossolov, tandis que Respighi y est représenté par La Reine de Saba là où l’on aurait pu imaginer la dernières section des Pins de Rome ou la première partie des Fêtes romaines, mais qu’importe ! Sachez en particulier que l’album s’achève sur une pièce destinée à faire voler en éclats vos enceintes : Hekla de l’Islandais Jon Leifs, qui décrit avec une férocité plus que convaincante les éruptions du volcan du même nom. Rien moins que vingt-deux percussionnistes y font leurs frénétiques exercices de poids et haltères, l’orgue se rajoute, ainsi qu’un chœur, les sirènes d’alarme (ici confiées à une sorte de synthétiseur ?). À ne surtout pas écouter sur l’autoroute, vous vous retrouveriez rapidement à 250 km/h d’excitation et les radars automatiques sont assez peu sensibles à la beauté de la musique... © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Urania Records

Livret