Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Classique - Paru le 8 janvier 2016 | Enchiriadis

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 7 janvier 2016 | Lindoro

9,99 €

Classique - Paru le 29 octobre 2015 | Torculus records

9,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2015 | Ricercar

Livret
9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 2 février 2015 | Coro

Distinctions 4 étoiles Classica
« Très estimés par leurs contemporains, les deux compositeurs réunis sur ce disque comptent parmi les figures principales de la seconde moitié du XVIe siècle espagnol. [...] Le programme vise à présenter un large panorama des climats, des styles et des techniques qui investissent l'œuvre des deux compositeurs. [...] La réalisation séduit immédiatement par la clarté souveraine des phrasés. Etonnamment fluides, presque suaves, ils conservent cependant leur précision [...] S'adaptant à chacun de ces styles, l'ensemble défend de manière très convaincante l'œuvre des deux compositeurs relativement peu enregistrés, qui mériteraient de l'être bien davantage.» (Classica, novembre 2015 / Guillaume Bunel)
9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2015 | ARSIS Audio

Livret
14,29 €

Divers - Paru le 10 novembre 2014 | Universal Music GmbH

9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2014 | Rondeau

Livret
12,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2014 | Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2014 | Rose Records

9,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2014 | Rose Records

9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2014 | Bongiovanni

17,48 €
12,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Hi-Res Livret
Les paradoxes de l'Histoire font que c'est un artiste grec qui symbolise à lui seul la figure culturelle de Tolède. Cet album, consacré à la musique de l'ex capitale d'Espagne (jusqu'à ce que Philippe II lui préfère Madrid en 1561) au temps du Greco, fait la part belle à Morales, un des dignes représentants de la musique spirituelle de cette lointaine époque. L'austérité de la musique est garantie, contrastant avec la vie ostentatoire que le Greco menait à Tolède, dans les 24 pièces du palais qu'il louait au marquis de Villena. On raconte que le grand peintre payait des musiciens pour jouer durant les somptueux dîners qu'il donnait chez-lui. Ces musiciens anonymes étaient peut-être ceux qui jouaient les grandes polyphonies d'Alonso Lobo sous les voûtes de la cathédrale de Tolède. FH
9,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2013 | Arsis Aclass