Artistes similaires

Les albums

261 albums triés par Date: du plus récent au moins récent
6,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Sinetone PCA

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 8 janvier 2016 | Seattle Symphony Media

Hi-Res Livret
L’on ne peut que saluer l’arrivée sur la planète discographique de nouveaux enregistrements du plus grand compositeur états-unien, Charles Ives. Voici donc sa monumentale Quatrième Symphonie (1910 – 1920), une œuvre d’une telle complexité foisonnante qu’elle exige deux, voire trois chefs d’orchestre, pour diriger les divers corps séparés qui la composent ! Car Ives superpose diverses textures, tonalités, phrases et divers rythmes, sans se gêner pour faire appel aussi aux quarts de ton, pas seulement aux cordes mais jusques et y compris au piano (en fait deux pianos accordés au quart de ton l’un par rapport à l’autre). L’oreille de l’auditeur est bien évidemment sollicitée à l’extrême car il lui faut percevoir simultanément tous les phénomènes individuels – ou accepter que tout se mêle dans un invraisemblable charivari, comme une foule dans laquelle plusieurs personnes expriment des choses différentes, de sorte que l’on grappille de-ci, de là, ce que l’on préfère. L’Orchestre de Seattle poursuit avec deux des plus extraordinaires « miniatures » de Ives, à commencer par The Unanswered Question (1906) dans laquelle un tapis de cordes sert de base à la « question » que pose la trompette solo, toujours la même phrase énigmatique, avec la « réponse » toujours plus exaspérée d’un quatuor à vents qui ne comprend rien à rien… avant que le silence retourne après l’ultime question, le tapis de cordes continuant d’exprimer son désintérêt total pour ce qui se passe autour de lui. Un époustouflant chef-d’œuvre. Suit l’autre impérial chef-d’œuvre qu’est Central Park in the Dark (1906 – 1909) construit selon un modèle qu’affectionne Ives : un lent crescendo qui culmine sur une effarante hystérie collective, puis quelques secondes de conclusion inconclusive qui s’effiloche en pianissimo. L’album s’achève avec la bien plus classique Troisième Symphonie de 1908 – 1910 – classique dans le style de Ives, c’est-à-dire d’une modernité époustouflante. © SM/Qobuz
4,04 €

Classique - Paru le 20 novembre 2015 | Menuetto Classics

9,48 €

Ambiance - Paru le 6 novembre 2015 | Rhino

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2015 | Future Man Music

Hi-Res
12,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | Thorofon Records

8,09 €

Classique - Paru le 18 septembre 2015 | Menuetto Classics

8,99 €

Oratorios sacrés - Paru le 7 juillet 2015 | primTON

14,39 €
10,79 €

Jazz vocal - Paru le 3 juillet 2015 | Winter & Winter

Hi-Res Livret
21,99 €

Classique - Paru le 23 juin 2015 | Abrsm

12,99 €

Classique - Paru le 21 juin 2015 | Sony Classical

Livret
14,39 €
10,79 €

Classique - Paru le 12 juin 2015 | Winter & Winter

Hi-Res
7,92 €

Oratorios sacrés - Paru le 12 juin 2015 | Luger Music

5,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2015 | Naxos Special Projects