Compositeurs similaires

Les albums

6,99 €

Musique de chambre - Paru le 25 mars 2013 | Hyperion

Livret
Trios avec piano n° 1 en ut mineur Op. 38 et n° 2 en sol majeur Op. 128 - Sonate pour violoncelle et piano en mi mineur Op. 113 / The Moscow Rachmaninov Trio
9,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2011 | Collins Classics

9,99 €

Classique - Paru le 4 octobre 2011 | Russian Compact Disc

9,99 €

Classique - Paru le 2 août 2011 | Symposium

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 16 juin 2011 | Collegium

9,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2011 | K&K Verlagsanstalt

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2011 | K&K Verlagsanstalt

Studio Masters Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
6,99 €

Classique - Paru le 1 février 2011 | Hyperion

Livret
Holst Singers - Stephen Layton, direction
9,99 €

Classique - Paru le 4 janvier 2011 | Symposium

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Proprius

9,99 €

Classique - Paru le 13 avril 2010 | Capriccio

11,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 19 novembre 2009 | Russian Compact Disc

Airs d'opéras de Tchaïkovski, Rubinstein, Rimski-Korsakov, Dargomijski, Gretchaninov, Arenski, Moniuszko, Donizetti, Gounod, Thomas, Massenet, Cui, Ivanov, Borodine / Leonid Sobinov, ténor - Orchestres et chefs divers Considérez que le ténor russe Leonid Sobinov était âgé de 22 ans à la mort de Tchaïkovski. Hélas, ils ne semblent pas s'être connus puisque Sobinov n'abandonna définitivement la carrière de juriste pour celle de chanteur que vers 1899, après quatre ans de succès sur les scènes moscovites. Dès 1901, on pouvait l'applaudir à Milan, Monte-Carlo, Londres, Berlin et Paris : sa voix en or, extraordinairement claire et puissante, impeccablement focalisée, pure de tout mauvais goût, de toute diphtongue pirate à l'italienne (sa diction était irréprochable), de toute glissade dangereuse, embrassait un vaste répertoire, des Russes à l'opéra français. Du grand art. Il semble qu'il pouvait se targuer d'une prononciation exceptionnelle dans toutes les langues qu'il chantait ; possible, mais le présent CD se limite au russe, y compris pour Gounod et Massenet.     Les enregistrements s'étalent de 1901 à 1911, voici donc un bon petit siècle. La qualité sonore ne manquera pas d'étonner les plus exigeants amateurs de vieilles cires ; est-ce un effet de la voix limpide de Sobinov ?