Les albums

838 albums triés par Date: du plus récent au moins récent
19,23 €
14,29 €

Classique - Paru le 17 mars 2017 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
14,29 €

Classique - Paru le 17 mars 2017 | Decca

Livret Distinctions 4F de Télérama
20,99 €
14,99 €

Classique - Paru le 28 février 2017 | Les Chemins du Baroque

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
15,39 €
10,39 €

Flamenco - Paru le 24 février 2017 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Retour aux sources ! Avec Memoria de los Sentidos, Vicente Amigo signe un superbe disque de flamenco pur. Ceux qui suivent le guitariste né à Guadalcanal près de Séville il y a tout juste 50 ans savent que ce virtuose a parfois emprunté des chemins assez divers, proche du jazz rock ici ou de la musique celtique là. Mais cette fois, ce digne héritier de Paco de Lucia se lance dans un essai célébrant la tradition de son genre fétiche. Aidé par des cantaores cinq étoiles (El Pele, Miguel Poveda, Potito, Pedro el Granaíno…), Amigo déroule des phrases habitées sans jamais abuser de sa virtuosité technique. Magnifique. © MD/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 24 février 2017 | world village

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Galvaudé et parfois même creux, le terme musique du monde prend tout son sens avec ce superbe album que signent Omar Sosa et Seckou Keita. Avec la complicité d’autres musiciens venus des quatre coins du monde (Gustavo Ovalles, Mieko Miyazaki, Wu Tong, Mosin Khan Kawa, E’Joung-Ju et Dominique Huchet), le pianiste cubain et le joueur de kora sénégalais façonnent un disque innovant où la liberté et l’improvisation sont les clefs d’une musique spirituelle au possible. Sereine et emprise d’une douce exaltation, elle résonne aussi comme un antidote face au tumulte du monde. Avec une telle approche, les éventuelles cloisons séparant le jazz, la musique africaine comme la cubaine ne sont plus que poussière. Reste à se laisser porter et bercer par des compositions ensorceleuses dans lesquelles on croise aussi bien de la cornemuse qu’une flûte traditionnelle chinoise, un koto, une guitare, un Fender Rhodes ou du djembe ! Magique. © MD/Qobuz
14,99 €
11,99 €

Chanson française - Paru le 24 février 2017 | tôt Ou tard

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Depuis une quinzaine d’années, il promène son beau minimalisme dans la chanson française avec des déhanchements bien à lui. Avec Un homme paru en 2013, Albin de la Simone entrait dans la quarantaine avec un sérieux rare, certes sans jamais renier la singularité voire l’humour qui faisaient jusqu’ici son charme depuis ses débuts, mais avec un ton plus adulte… Pour L’un de nous, cet héritier d’Alain Souchon et Mathieu Boogaerts offre des vignettes encore plus introspectives et encore plus centrées sur l’amour. Des vignettes où règne l’épure. Epure des mots, des sons, des mélodies et même de sa propre intimité. Car derrière ses chansons sans gras ni superflu, Albin de la Simone enregistre des disques de plus en plus intimes, juste vêtus d’un piano discret ou de cordes floutées. Du grand art. © MD/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Très gourmand ce Paul Lay qui entame l’année 2017 avec non pas un mais deux albums qu’il publie simultanément, Alcazar Memories et The Party qu'il présente ainsi : « J'ai élaboré ce répertoire comme une illustration sonore de scènes cinématographiques qui se déroulent lors d'une fête. De la joie, de la légèreté, de l’inattendu. L'exaltation de se retrouver. Chaque pièce caractérise un personnage, une situation, ou encore un échange de regards, une danse, et bien d’autres mouvements. Une fête, c’est également l’occasion d'observer le jeu des masques : l’ego de chacun, complexe, miroite différemment en fonction des situations, afin d’obtenir l’adhésion du groupe. Ces moments de rassemblement nous renvoient à notre identité propre, aux multiples facettes qui constituent notre personnalité, à notre image, nos fêlures, nos refoulements, nos projections, nos fantasmes, confrontant notre réalité à celle des autres. » À la suite de l’album Mikado paru en 2014, Paul Lay avait en fait souhaité approfondir son travail de composition avec Clemens Van Der Feen et Dré Pallemaerts. Une rythmique naturelle et puissante, subtile et délicate, toujours au service de l’émotion et de la sensation. Entendre ce trio est assez jubilatoire. La complicité proposée, la richesse des improvisations et la grande musicalité des thèmes joués, Lay signe ici son disque le plus impressionnant. © MD/Qobuz
16,79 €
11,99 €

Musique vocale profane - Paru le 17 février 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Enregistré à la Cité de la Musique dans le cadre de l’intégrale des madrigaux de Monteverdi réalisée en partenariat avec la Philharmonie de Paris et le Théâtre de Caen, le dernier volume de notre trilogie recèle sans aucun doute les plus célèbres joyaux d’un compositeur devenu maître de chapelle à Saint-Marc de Venise, puis prêtre. Au-delà des grands opéras qui nous sont parvenus de cette période, les derniers madrigaux explorent méthodiquement les multiples possibilités offertes par un continuo en plein développement et des voix solistes sollicitées comme jamais auparavant. A cet égard, le célébrissime Combat de Tancrède et de Clorinde achève cette aventure montéverdienne en apothéose !
16,49 €
10,99 €

Afrique - Paru le 10 février 2017 | Wedge

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Tinariwen est un peu le maître-étalon du blues touareg. Et chaque nouvel album le rappelle un peu plus. Le huitième, intitulé Elwan, est composé de douze titres évoquant l’Adrar des Ifoghas, leur désert chéri devenu zone de conflit. Au fil des chansons se dessine un pays désormais disparu qui a rendu l’exil nécessaire. Enregistré en Californie et au sud du Maroc, Elwan (qui signifie les éléphants) est une métaphore pour décrire ceux qui ont tout détruit sur leur passage. Tout ! La bienveillance, le respect et les traditions, laissant désormais place à un sentiment de tristesse et de désolation… Tinariwen fait aussi dialoguer deux générations car si les guitaristes Ibrahim, Abdallah et Hassane sont toujours bien là, les jeunes Eyadou (basse), El Aga (guitare), Sarid (percus) et Sadam viennent insuffler un vent de fraicheur. Le tout forme un puissant mélange, fort de guitares américaines complétant les guitares shumars pour un résultat funky et puissant pour lequel le gang touareg a convié quelques pointures du rock indé américain : Kurt Vile, Matt Sweeney et Mark Lanegan ! © MD/Qobuz
9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 février 2017 | City Slang

Distinctions 4F de Télérama
Les poseurs d’étiquettes ont eu du mal à s’attaquer à Ahmad Gallad, cerveau de Sinkane, lorsque celui-ci publia son premier album, Mars, début 2013. Connu du public indie pour avoir été le batteur de Caribou, Of Montreal et Yeasayer, le musicien d’origine soudanaise ayant émigré avec sa famille aux États-Unis alors qu’il n’avait que six ans, signait un disque totalement ovni, belle passerelle entre musique soudanaise et ce qui se faisait alors de mieux dans l'électro-indie made in Brooklyn. L’année suivante, l’âme de Mean Love, son deuxième album, était surtout soul. Une soul vintage et moderne reliant les continents et qui sonnait comme un Curtis Mayfield accompagné d’un groupe afro psyché nigérian le tout produit par LCD Soundsystem ! Ahmad Gallad réussissait le tour de force de piocher dans la musique africaine, dans la soul et les sons blaxpoitation et la musique brésilienne sans jamais tomber dans le pastiche. Parallèlement à ses travaux solo, le multi-instrumentiste s’est lancé dans le projet de l’Atomic Bomb Band, formation exclusivement consacrée à l’interprétation de la musique du maître de l’électro-funk nigérian William Onyeabor, au sein de laquelle on croisait David Byrne, Damon Albarn, des membres de Hot Chip, LCD Soundsystem, The Rapture, Jamie Lidell et les saxophonistes de jazz Pharoah Sanders et Charles Lloyd. Une expérience qui lui a donné le goût du travail collectif et l’a poussé à penser Life & Livin’ It en groupe. Les complices de base de Sinkane sont tous là (le bassiste Ish Montgomery, le batteur Jason Trammell et le guitariste Jonny Lam) ainsi que Jas Walton et Jordan MacLean du grand groupe afrobeat Antibalas pour les parties de cuivres. Surtout, ce troisième album possède une fraicheur et une joie intérieure supérieure à ses prédécesseurs. L’alchimie folle de Sinkane est toujours bien là, le grain de folie groovy en plus. © MZ/Qobuz
15,39 €
10,39 €

Chanson française - Paru le 27 janvier 2017 | A+LSO

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Sur son EP de quatre titres publiés en 2015, Flora Fishbach offrait les contours d’une voix singulière et plutôt prometteuse. Une voix tantôt douce comme un souffle, tantôt d’une âpre rugosité. Un chant sans âge et profond qui résonnait comme une incantation. Deux ans plus tard, son premier album est un coup de tonnerre. Un vrai de vrai. Surtout, un disque qui assume totalement ses partis-pris esthétiques. Sa forme de théâtralité et de dramaturgie jamais ridicules. Et ses tics 100% années 80. Et même si on pense ça-et-là à quelques grands anciens (Christophe sur Un beau langage, les Rita Mitsouko sur On me dit tu, Mylène Farmer sur Le Château), A ta merci est l’œuvre d’une artiste de son temps qui s’inscrit dans une certaine tradition française pour mieux en défricher les terres vierges et éclairer à nouveaux les recoins oubliées. Une vraie révélation ! © MD/Qobuz
9,99 €

Rock - Paru le 27 janvier 2017 | DECOR

Distinctions 4F de Télérama
8,99 €

Rock - Paru le 27 janvier 2017 | Season of mist

Distinctions 4F de Télérama
23,99 €

Asie - Paru le 20 janvier 2017 | Buda musique

Distinctions 4F de Télérama
19,49 €

Classique - Paru le 13 janvier 2017 | ECM New Series

Distinctions 4F de Télérama