La Discothèque Idéale Qobuz sélectionne des albums originaux non compilés pour en respecter la saveur et le geste artistique, qui ont marqué l'histoire du disque ou qui constituent des enregistrements essentiels de chaque genre musical. En téléchargeant ces albums, ou en les écoutant avec votre abonnement, vous choisirez le meilleur de l'histoire du disque.

Les albums

Jazz - À paraître le 15 septembre 2097 | Columbia

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Quincy Jones le dit sans détour : « Toots is one of the greatest musicians of our time. On his instrument he ranks with the best that jazz has ever produced. He goes for the heart and makes you cry. We have worked together more times than I can count and he always keeps me coming back for more… ». Qu’ajouter à cela ? Jean « Toots » Thielemans est né à Bruxelles, en Belgique, accordéoniste, harmoniciste, siffleur, guitariste, il fut un disciple de Django Reinhardt avant d’être fortement influencé par Charlie Parker. On l’entendra auprès des plus grands : de George Shearing, Ella Fitzgerald, Quincy Jones, Bill Evans, Jaco Pastorius, Natalie Cole, Pat Metheny, Paul Simon à Billy Joel… Cette compilation devrait vous ravir, vous introduisant à l’art unique de l’harmoniciste préféré de Stevie Wonder !

Jazz - Paru le 17 juin 2014 | Telarc

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence

Jazz - Paru le 7 juin 2014 | Jazz Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ce "Jazz Goes Dancing" est l'un des premiers disques du Dave Pell Octet. Réédité par l'excellent producteur espagnol Jordi Pujol (Fresh Sound label), cet enregistrement présente l'un des héros oubliés de la West Coast des années 50. Au programme, une douzaine de chansons signées Harry Warren. La musique est légère, subtile et dansante et présente de jolis soli des membres attitrés de cet orchestre : Jack Sheldon à la trompette, Bob Enevoldsen au trombone à pistons, Dave Pell lui-même au sax ténor, Med Flory au baryton, Paul Moer à la guitare, Tom Tedesco à la contrebasse et Mel Lewis à la batterie. Les arrangements sont signés Marty Paich, Bill Holman, Shorty Rogers, Med Flory ou John Williams et servent de superbes titres tels : "You're My Everything," "Forty-Second Street," "Lulu's Back In Town" ou "I'll String Along With You." JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 2 juin 2014 | Concord Music Group, Inc.

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
"Don't Go to Strangers" est le premier album de la chanteuse Etta Jones pour le label Prestige. Enregistré en 1960 en une seule séance, le 21 Juin, le disque fera sensation comme s'il émanait d'une nouvelle chanteuse. Ce qui n'était pas le cas d'Etta Jones qui avait édité des disques sous son nom dès 1944, dont une dizaine pour RCA en 1946 et un album pour King Records en 1957. "Don't Go to Strangers" est rapidement devenu disque d'or, atteignant le Top 40 et s'inscrira numéro cinq des charts de R & B . Dans ce 33 tours, on trouve d'excellentes interprétations de "If I Had You" et "All the Way". Etta Jones teinte son chant de blues et de gospel, son phrasé est aéré, son swing imparable. Elle se ré-approprie totalement "Yes Sir, That's My Baby", quel talent ! Apparemment, il n'y eut pas d'autres pistes gravées durant cette session fructueuse puisque aucun bonus n'a refait surface. Cet album est un petit bijou. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 2 juin 2014 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
La chanteuse Cassandra Wilson s'est diversement exprimée sur les terrains du free funk, de la M-Base ou de la chanson façon "Betty Carter chante les standards du jazz" et s'est orienté plus récemment vers un répertoire à tendance folk à la manière d'une Nina Simone. Sur New Moon Daughter, elle aborde un répertoire qui va de U2 a Son House, de Hoagy Carmichael à Hank Williams ("I'm So Lonesome I Could Cry"). Cet album set sans route le seul à présenter côte à côte des chansons aussi différentes que "Last Train to Clarksville" et "Strange Fruit." L'album remporta un grand succès à sa sortie, d'autant que la voix de la grande Cassandra Wilson semble détachée, presque distante. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour découvrir la chaleur sous le détachement. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 2 juin 2014 | Blue Note Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Black Byrd est le 21ème album de ce trompettiste, héros du label Blue Note, fortement identifié hard bop tendance gospel. Ses albums : A New Perspective en 1963 puis I'm Tryin' to Get Home un an plus tard ne font aucun doute sur son intérêt sur ce style fondateur. Soliste réputé, emblématique des années hard bop, on l'entend auprès des Jazz Messengers d'Art Blakey, mais aussi Max Roach, John Coltrane, Sonny Rollins et Thelonious Monk. En 1960, Donald Byrd recrute Herbie Hancock, qui est alors un jeune pianiste au talent prometteur, dans le quintet qu'il a formé en 1958 avec le saxophoniste Pepper Adams. Né Donaldson Toussaint L'Ouverture Byrd II, Donald Byrd s'éloigne, dans les années 1970, du mouvement hard bop et se tourne vers le jazz-rock fusion, le jazz-funk, le soul-jazz et le rhythm and blues. Il produit alors ce Black Byrd, avec les Mizell Brothers. Vendu à plus d'un million d'exemplaires, il demeure longtemps le disque le plus populaire du label Blue Note Records. En 1973, il montera même, avec ses étudiants de l'université Howard où il enseigne, le groupe The Blackbyrds , en référence au titre de cet album. Black Byrd est un disque pivot pour ce trompettiste qui avait étudié l’arrangement avec Nadia Boulanger. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 2 juin 2014 | Concord Music Group, Inc.

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
John Coltrane, sous son nom, connut trois labels : Prestige, Atlantic puis Impulse! Ce disque appartient à son premier label, celui qui l'hébergeait fin des années 50 pour lui faire enregistrer des disques alors que le saxophoniste était encore le sideman de Miles Davis. Il n'avait pas de groupe régulier et enregistrait avec les excellentes rythmiques fournies par Prestige, ici, le trio du pianiste Red Garland avec Paul Chambers à la contrebasse et Jimmy Cobb à la batterie plus le trompettiste Wilbur Harden. Réalisé en 1962, ce Standards est en réalité un assemblage de sessions enregistrées par l'ingénieur du son Rudy Van Gelder quatre ans plus tôt, en 1958, ainsi destiné à présenter sans l'aval ou le consentement de son auteur un nouvel album de Coltrane et ainsi surfer sur la vague du succès du saxophoniste parti ailleurs. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 2 juin 2014 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avant qu'il ne signe, en 1955, pour Columbia son légendaire quintet avec John Coltrane, Miles Davis fut un leader et chef d'orchestre réputé mais sans groupe régulier. Engagé un temps chez Blue Note, il présenta des formations diverses et variées au gré de son inspiration. Pour ce Vol. 1, on le trouve avec différents musiciens, toujours de premières catégories (Kenny Clarke, Art Blakey, Jackie McLean, Jay Jay Johnson, …) au service d'un répertoire hétéroclite emprunté à Bud Powell, Dizzy Gillespie, Jimmy Heath, Irving Berlin, … Ces sessions captées entre 1952 et 1954 sortirent sur Blue Note en 1956, regroupées sous cette appellation de "Vol. 1" pour profiter du succès de Miles Davis, tout fraichement élu meilleur trompettiste par les lecteurs de la revue Down Beat. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 21 avril 2014 | Blue Note Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
A l'origine, une bande de très bons musiciens réunis autour du pianiste Horace Silver, les Jazz Messengers ne prirent leur envol international que lorsque le batteur Art Blakey engagea Benny Golson comme directeur artistique. Le saxophoniste prit la tache à coeur, composa sur mesure pour son chef d'orchestre (Blues March) et orchestra pour ce quintet constitué de jeunes loups : Bobby Timmons au piano, Lee Morgan à la trompette, Jimmy Merritt à la contrebasse. Au final, Benny Golson ne resta que six mois dans cet orchestre mais marqua à tout jamais le destin de ce quintet hors-normes. En France, Frank Ténot et Daniel Filipacchi empruntèrent Blues March pour en faire l'indicatif de leur émission Pour ceux qui aiment le jazz. Le reste n'est qu'histoire.

Jazz - Paru le 21 avril 2014 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuzissime - Qualité Studio Masters Garantie
Sideman réputé, les producteurs du label Blue Note, Alfred Lion et Francis Wolff, sous les conseils avisés de leur directeur artistique, le saxophoniste Ike Quebec, proposèrent au pianiste Herbie Hancock d'enregistrer un premier album sous son propre nom. Ce fut ce Takin' Off (en français "décollage") qui, pour un coup d'essai, fut un coup de maître. Le jeune compositeur s'entoure alors des artistes qui le font jouer régulièrement, Freddie Hubbard à la trompette, Dexter Gordon au saxophone, et impose d'ores et déjà la marque d'un artiste contemporain. Seul demande des producteurs, écrire un titre enjoué, avec un rythme "à la mode", dansant. Herbie écrivit Watermelon Man. Le morceau allait connaître un énorme succès et devenir un standard. Mais ce n'est pas cette version qui séduit le grand public mais celle donnée, l'année suivante, 1963, par le percussionniste cubain Mongo Santamaria. Reste que c'est ce disque qui attira l'attention de Miles Davis sur ce pianiste de 22 ans, quand il cherchait à constituer un nouveau quintet. La suite appartient à l'histoire. JMP©Qobuz

Jazz - Paru le 21 avril 2014 | Blue Note Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
Les producteurs du label Blue Note ont été fidèles à leurs artistes qui le leurs ont bien rendu. Dexter Gordon n'aura pas été le plus sage de leurs rejetons mais l'un des plus constants. Le saxophoniste a connu, grâce à ce label et à l'ambiance de créativité qui y régnait, une renaissance (voire une deuxième vie) suite à des anées sombres passées en partie en prison, marquée par des enregistrements remarquables dont ce Go est un Must. Prise de son, casting (Sonny Clark au piano, Butch Warren à la contrebasse, Billy Higgins à la batterie) , répertoire (des standards rares et un original : Cheese Cake), choix de la pochette, tout participe à faire de ce disque un hit incontournable à conserver précieusement dans sa discothèque idéale et à sortir pour des amis comme un sort un grand cru lors d'un repas entre des amis qui vous sont chers.

Jazz - Paru le 21 avril 2014 | Blue Note Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
Parmi les artistes qui marquèrent de leurs empreintes le label Blue Note, Hank Mobley fut l'un des plus réguliers. Be bopper, bluesy, churchy, à l'image des goûts artistiques de la marque, le saxophoniste enfila une série fort réussie d'albums dont aucun ne remporta un succès suffisant pour passer à la postérité. Reste des disques excellents, classieux, dont ce Soul Station pourrait aujourd'hui se distinguer comme l'archétype. Excellent, un modèle toujours actuel pour la nouvelle génération qui se cherche des "pères".

Jazz - Paru le 21 avril 2014 | Blue Note Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
Si le vibraphone connu ses lettres de noblesse dans le jazz par le génie de Lionel Hampton qui le découvrit, Milt Jackson qui l'imposa comme l'un des instruments du be-bop, c'est sans aucun doute Bobby Hutcherson qui prolongea son aura dans les années 60. Total Eclipse fut enregistré en 1968 pour le label Blue Note qui cherchait à cette époque à ouvrir son label aux nouveaux sons du jazz. Cet enregistrement est aussi le premier avec le saxophoniste Harold Land, avec lequel Bobby Hutcherson enregistrera régulièrement en cette fin des années 60. Quatre des cinq morceaux sont des compositions du leader, à l'exception de Matrix, composition du pianiste de la séance : Chick Corea.

Jazz - Paru le 31 mars 2014 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qualité Studio Masters Garantie
La troisième des trois sessions enregistrées par le guitariste Grant Green en co-leader avec l’organiste Larry Young et le batteur de John Coltrane, Elvin Jones, s'intitule I Want To Hold Your Hand et continue dans cette voie quasi « easy listening » des séances précédentes. Le choix du répertoire est "consensuel", à l'image de la chanson titre qui est issue du répertoire des Beatles. Mais sous des dehors légers, ce disque est un authentique disque de jazz avec l’excellent saxophoniste Hank Mobley qui corse bien l’affaire. Il remplace avantageusement le vibraphoniste Bobby Hutcherson présent sur les autres séances. Le disque a traversé le temps avec bonheur et demeure un classique que l’on retrouve toujours avec plaisir. A conserver dans sa discothèque idéale pour des moments de décontraction entre amis. Pas de sirop de ce côté-ci du soft.

Jazz - Paru le 24 mars 2014 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'association entre la trompette de Donald Byrd, le leader, et le saxophone baryton de Pepper Adams, a donné de grands disques (pour le label Blue Note en particulier). Une sonorité qui a renouvelé le quintet de jazz trompette / saxophone (souvent alto ou ténor) en front line. Ce The Chant, enfin réédité, est un de leur tout meilleur, mais n'est pas le plus connu. Une invitation à le (re)découvrir.