Les albums

18,19 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mars 2017 | Universal Music

Distinctions Best New Reissue
11,99 €
10,39 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 mars 2017 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions Pitchfork: Best New Music
11,99 €
10,39 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 mars 2017 | Nonesuch

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Eté 2008, il pleut des babas. Toujours et encore. Pourtant, ceux-là viennent de Seattle, fief pluvieux justement, mais surtout électrique, peu enclin aux feux de camps et harmonies vocales luxuriantes. Et des harmonies vocales luxuriantes, les Fleet Foxes en ont un stock complet ! Aucun souci métaphysique pour ces jeunes chevelus de jouer des coudes afin de s’immiscer entre Crosby Stills Nash & Young et les Beach Boys. Ce Fleet Foxes des Fleet Foxes a beau chlinguer le folk d’un temps révolu – un folk juste baroque comme il faut pour laisser entrevoir un don pour la composition bien au-dessus de la moyenne – qu’on adopte immédiatement l’époustouflante beauté de son écriture. Dans son halo de réverb’ mystique, ce premier bel essai associe réellement le bien-être physique que peut procurer une production de Brian Wilson et la subtilité de chansons à tiroirs harmoniques comme David Crosby en enregistra sur son dément If I Could Only Remember My Name. A se demander d’ailleurs si une chanson comme Hear Them Stirring n’est pas un inédit du morse poilu… Mais même s’il est louche de jouer avec ses valeurs 70’s quand on dépasse juste les vingt piges, la bande de Robin Pecknold offre une telle honnêteté dans sa démarche et des architectures mélodiques tellement parfaites qu’on ne peut que se laisser pousser les cheveux sur le champ et marcher pieds nus jusqu’à la fin de ses jours… © MZ
14,99 €
9,99 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 24 février 2017 | Brainfeeder

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Stephen Bruner alias Thundercat est à l’image de la pochette de ce Drunk. Allumé et génial. Le bassiste qui sévit à son compte mais aussi pour Kendrick Lamar, Flying Lotus et Kamasi Washington signe une nouvelle orgie de goove pluriel, de soul rêveuse assez racée flirtant avec le jazz fusion et le funk léger. Pour Brainfeeder, le label de Flying Lotus justement, Thundercat a conçu ce troisième album solo avec cette vraie-fausse nonchalance qui lui est propre. Et comme le bonhomme fascine par son génie, il n’a qu’à siffler pour attirer des invités aussi prestigieux que Pharrell, Kendrick Lamar, Wiz Khalifa, Flying Lotus et Kamasi Washington – des amis plus que des confrères – mais aussi deux légendes comme Kenny Loggins et Michael McDonald des Doobie Brothers. © MZ/Qobuz
6,99 €

Metal - Paru le 24 février 2017 | Southern Lord

Distinctions Pitchfork: Best New Music
13,49 €
8,99 €

Electro - Paru le 17 février 2017 | RVNG Intl.

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
14,99 €
11,99 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 3 février 2017 | Young Turks Recordings

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
En posant sa voix dans chaque recoin du premier album éponyme de SBTRKT paru en 2011, Sampha Sisay s’était imposé comme un espoir de la soul britannique contemporaine. Une belle singularité d’un chant touchant, fissuré et mélancolique doté d’un léger falsetto qui visait au cœur sur ses deux premiers EP, Sundanza en juin 2010 et Dual en juillet 2013. Le Londonien se retrouvait vite courtisé par toutes les épées de la soul, du R&B et du rap : Drake (Too Much et The Motion), Kanye West (Saint Pablo), Jessie Ware ( What You Won't Do for Love et Valentine), Frank Ocean (Alabama), Solange (Don’t Touch My Hair), etc. De quoi saliver à l’annonce d’un (enfin !) premier véritable album qui parait en février 2017. Un disque très introspectif dans lequel Sampha a immiscé de nombreux éléments biographiques (la perte de ses parents) livrés sur un tapis méditatif des plus raffiné. On voyage à travers Process comme on nagerait dans une mer tiède et réconfortante. Une soul électro rappelant parfois James Blake voire Anthony & The Johnsons qui touche au sublime dans ses ballades ((No One Knows Me) Like The Piano) et ses passages les plus épurés (What Shouldn't I Be?). Magnifique. © MZ/Qobuz
11,99 €

Electro - Paru le 3 février 2017 | Young Turks Recordings

Distinctions Pitchfork: Best New Music
En posant sa voix dans chaque recoin du premier album éponyme de SBTRKT paru en 2011, Sampha Sisay s’était imposé comme un espoir de la soul britannique contemporaine. Une belle singularité d’un chant touchant, fissuré et mélancolique doté d’un léger falsetto qui visait au cœur sur ses deux premiers EP, Sundanza en juin 2010 et Dual en juillet 2013. Le Londonien se retrouvait vite courtisé par toutes les épées de la soul, du R&B et du rap : Drake (Too Much et The Motion), Kanye West (Saint Pablo), Jessie Ware ( What You Won't Do for Love et Valentine), Frank Ocean (Alabama), Solange (Don’t Touch My Hair), etc. De quoi saliver à l’annonce d’un (enfin !) premier véritable album qui parait en février 2017. Un disque très introspectif dans lequel Sampha a immiscé de nombreux éléments biographiques (la perte de ses parents) livrés sur un tapis méditatif des plus raffiné. On voyage à travers Process comme on nagerait dans une mer tiède et réconfortante. Une soul électro rappelant parfois James Blake voire Anthony & The Johnsons qui touche au sublime dans ses ballades ((No One Knows Me) Like The Piano) et ses passages les plus épurés (What Shouldn't I Be?). Magnifique. © MZ/Qobuz
9,99 €

Rap - Paru le 27 janvier 2017 | Because Music

Distinctions Pitchfork: Best New Music
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 janvier 2017 | Dischord Records

Distinctions Pitchfork: Best New Music
14,39 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 janvier 2017 | Young Turks Recordings

Distinctions Pitchfork: Best New Music
Paru en 2009, le premier album de The XX restera sans doute comme l’un des disques les plus influents des années 2000. L’alliage entre post-punk, dream pop, dubstep, new wave, électro et R&B était alors inédit. Mais surtout, Jamie Smith, Oliver Sim et Romy Madley Croft accouchaient de véritables chansons aux refrains solides… Le trio britannique le plus passionnant de la scène électro-pop n’avait pas donné de ses nouvelles depuis 2012 ; même si Jamie Smith avait publié en 2015, sous le nom de Jamie xx, un sublime album solo orienté dancefloor, In Colour, sur lequel il avait notamment invité… Romy et Oliver ! Les premières seconde d’I See You qui parait en janvier 2017 donnent le ton. The XX appuie davantage sur sa facette purement pop. Refrains léchés (Replica), groove soyeux (On Hold), séquences planantes (Test Me) et voix fortement mises en avant (Dangerous), ce troisième album studio offre un climat moins sombre que ses prédécesseurs. Mais le groupe ne remet pas pour autant en question la singularité de son univers et ne vend jamais son âme au diable. Comme lorsque sur le single On Hold, il s’amuse à sampler I Can't Go for That (No Can Do) d’Hall & Oates, sa musique intègre une forme de luminosité inédite. Un grand disque ouvert vers l’extérieur qui montre surtout que The XX a su évoluer et, plus simplement, grandir. © MD/Qobuz
14,99 €
11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 janvier 2017 | Young Turks Recordings

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Paru en 2009, le premier album de The XX restera sans doute comme l’un des disques les plus influents des années 2000. L’alliage entre post-punk, dream pop, dubstep, new wave, électro et R&B était alors inédit. Mais surtout, Jamie Smith, Oliver Sim et Romy Madley Croft accouchaient de véritables chansons aux refrains solides… Le trio britannique le plus passionnant de la scène électro-pop n’avait pas donné de ses nouvelles depuis 2012 ; même si Jamie Smith avait publié en 2015, sous le nom de Jamie xx, un sublime album solo orienté dancefloor, In Colour, sur lequel il avait notamment invité… Romy et Oliver ! Les premières seconde d’I See You qui parait en janvier 2017 donnent le ton. The XX appuie davantage sur sa facette purement pop. Refrains léchés (Replica), groove soyeux (On Hold), séquences planantes (Test Me) et voix fortement mises en avant (Dangerous), ce troisième album studio offre un climat moins sombre que ses prédécesseurs. Mais le groupe ne remet pas pour autant en question la singularité de son univers et ne vend jamais son âme au diable. Comme lorsque sur le single On Hold, il s’amuse à sampler I Can't Go for That (No Can Do) d’Hall & Oates, sa musique intègre une forme de luminosité inédite. Un grand disque ouvert vers l’extérieur qui montre surtout que The XX a su évoluer et, plus simplement, grandir. © MD/Qobuz
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 janvier 2017 | Basin Rock

Distinctions Pitchfork: Best New Music
9,99 €

Rap - Paru le 26 décembre 2016 | Run The Jewels, Inc.

Livret Distinctions Pitchfork: Best New Music
Jamais deux sans trois ! Deux ans après le surpuissant tome 2 de leur projet Run The Jewels, El-P et Killer Mike glissent sous le sapin le volume 3 de leur rap à tiroirs, bariolé de soul futuriste, de fragments d’électro funky, d’humour ravageur, de punchlines politisées et de sonorités plus ovni les unes que les autres. On comprend vite que le tandem cuisine la même recette (comme dirait l’autre, pourquoi changer une équipe qui gagne) et certains titres de Run The Jewels 3 auraient aisément pu figurer sur l’un des deux précédents albums. Embellie par des featurings signés Danny Brown, Tunde Adebimpe de TV On The Radio, Joi, Boots, Trina et du saxophoniste Kamasi Washington, l’affaire reste tout de même bien au-dessus de la moyenne de la production rap actuelle. Le savoir-faire d’El-P et Killer Mike permet de ne jamais perdre le fil d’un disque politiquement intelligemment engagé. Car Run The Jewels met une fois de plus le doigt sur les plaies de l’Amérique et appuie très fort. Reste à espérer que si les deux rappeurs envisageaient un quatrième épisode à leur saga, ils s’inspirent de Thursday In The Danger Room sur lequel le saxophone de Kamasi Washington apporte un vent de fraicheur assez salvateur et permet d’entrevoir de nouveaux horizons. © MD/Qobuz
22,49 €
14,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 25 novembre 2016 | Strut

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music