AU SOMMAIRE

NUMÉRO 58 - DECEMBRE 2016

En couverture

2016, le menu-maxi best of

Dossier

77 prophéties pour 2017

Enquête

De quoi le jazz est-il la marque ?

Sans oublier des articles consacrés à Gui Duvignau, Kadhja Bonet, Gabriel Garzon-Montano, Sharon Jones, Guy Darol, Steve Lehman, Horace Parlan, Lee Fields et à bien d'autres.

Les albums

9,99 €

Jazz - Paru le 17 mars 2017 | Gaya Music Production

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 3 mars 2017 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Thomas de Pourquery et ses hommes de main de Supersonic comptent parmi les plus excitants empêcheurs de tourner en rond de ces dernières années. Après s’être attaqué à la montagne Sun Ra le temps d’un disque cataclysmique paru en 2014, le gang du saxophoniste-chanteur refait surface avec ces Sons Of Love. Un deuxième album de Supersonic qui n’était pourtant pas une évidence pour Pourquery. « Après avoir vécu une si belle histoire avec le Supersonic et le premier album, je n’envisageais pas retourner en studio en enregistrer un second. Je ne me voyais ni écrire de la musique pour ce groupe qui est né avec les chefs-d’œuvre de Sun Ra (je me disais « Qui suis-je, moi Thomas, pour passer après ce génie?! »), ni faire un Play Sun Ra Volume II… Je me suis presque résolu à cette idée que l’histoire s’arrêterait là… Jusqu’à cette nuit de février 2016 pendant laquelle je fis ce rêve incroyable… J'étais une toute petite souris volante et me trouvais au milieu de Supersonic qui jouait dans un immense hangar. Je pouvais voler et aller partout, presque toucher les clefs du saxophone, me lover sur une cymbale, et puis tout d'un coup sauter sur les cordes du piano, c'était fou ! Mais ce qui était encore plus fou, c'était le son et l’énergie de ce que j’entendais. J'étais stupéfait, littéralement transporté et pouvant pour la première fois entendre mes tant aimés Edward, Laurent, Fabrice, Frederick et Arnaud avec une oreille extérieure. J'avais bien conscience auparavant que mon groupe avait une énergie et une alchimie qui lui étaient propres, mais dans ce rêve, l'ADN de Supersonic est devenu une sensation physique, il s'est inscrit dans ma chair. A mon réveil, une porte s’était ouverte, grande ouverte, cela m’est apparu comme une évidence, il ne suffisait que d’écrire des prétextes, ou plutôt des pré-textes, des terrains de jeu pour mes cinq camarades, dans lesquels nous inventerions le texte, la narration, les discussions et la matière tous ensemble . Il ne me fallait dessiner que le cadre. La problématique remplie d’égo du compositeur devant « sa vie, son œuvre » et sa page blanche avait miraculeusement disparu ! Le mois suivant, béat, j’ai travaillé jour et nuit, pour écrire toutes ces idées, les transes et les mélodies qui arrivaient comme par magie ; habité seulement par l’envie de faire vibrer et sonner le groupe, comme nous l’avons fait avec tant de bonheur ces trois dernières années, en concerts à travers le monde. C’est ainsi qu’est né le tome II de l’histoire de Supersonic, oiseau parti du nid divin de Sun Ra et qui maintenant prend son envol : il s’appelle Sons Of Love. » A l’arrivée, le tango entre cet héritage de Sun Ra et le jazz singulier et protéiforme de Thomas de Pourquery accouche d’une musique hors norme qui doit tant au jazz qu’au rock, à Mingus qu’à Monndog. Cosmique et fou. © MD/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 3 mars 2017 | Drugstore Malone

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
15,39 €
10,99 €

Jazz - Paru le 24 février 2017 | world village

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Galvaudé et parfois même creux, le terme musique du monde prend tout son sens avec ce superbe album que signent Omar Sosa et Seckou Keita. Avec la complicité d’autres musiciens venus des quatre coins du monde (Gustavo Ovalles, Mieko Miyazaki, Wu Tong, Mosin Khan Kawa, E’Joung-Ju et Dominique Huchet), le pianiste cubain et le joueur de kora sénégalais façonnent un disque innovant où la liberté et l’improvisation sont les clefs d’une musique spirituelle au possible. Sereine et emprise d’une douce exaltation, elle résonne aussi comme un antidote face au tumulte du monde. Avec une telle approche, les éventuelles cloisons séparant le jazz, la musique africaine comme la cubaine ne sont plus que poussière. Reste à se laisser porter et bercer par des compositions ensorceleuses dans lesquelles on croise aussi bien de la cornemuse qu’une flûte traditionnelle chinoise, un koto, une guitare, un Fender Rhodes ou du djembe ! Magique. © MD/Qobuz
13,49 €

Jazz - Paru le 17 février 2017 | Yellowbird Records

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Pas évident de faire entrer un poulet dans une bouteille… Papanosh a pourtant réussi l’exploit d’y arriver ! Avec A Chicken In A Bottle, le collectif rouennais fait tout un tas d’autres tours de magie. Comme de tendre des ponts entre l’esprit des grandes formations de Charles Mingus et celui des Lounge Lizards de John Lurie avec une petite escale au passage chez John Zorn. Un jazz qui se pense et se joue à plusieurs – à beaucoup même si possible – et n’oublie jamais de transmettre à ses auditeurs une certaine forme de pensée savante festive, un amour du partage et de la communication tous azimuts. Ce disque cuivré virevolte, embarque le bop sur des chemins de traverse, chatouille le free pour qu’il ne se prenne jamais au sérieux et surtout, oui surtout, garde le cap sur le thème de chacune de ses neuf compositions. Sébastien Palis, Thibault Cellier, Jérémie Piazza, Raphaël Quenehen et Quentin Ghomari vivifient l’héritage de leurs illustres maîtres cités plus haut avec originalité. Une belle claque. © MZ/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz vocal - Paru le 3 février 2017 | Sunset Records

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Avec We Free Queens, la grande prêtresse de l'orgue Hammond s’est entourée de la génération montante des jazzwomen de l’hexagone : le saxophonistes Sophie Alour et Lisa Cat-Berro et la batteuse Julie Saury. Avec ce Lady Quartet, Rhoda Scott a convié quelques invités de marque : Anne Pacéo à la batterie, Géraldine Laurent au saxo et Julien Alour à la trompette. Non ce dernier n'est pas un intrus car, pour reprendre la délicieuse expression de Rhoda Scott elle-même, « nous ne sommes pas sextaires. » Toujours aussi élégante, généreuse, simple et enthousiaste à 78 ans passés, Rhoda Scott signe ici un superbe disque au swing teinté de blues, tantôt léger, tantôt percussif. Celle qui a joué avec les plus grands (Ray Charles, George Benson, Count Basie, Ella Fitzgerald) enroule le groove de son Hammond autour de tout ce qu’elle touche, qu’il s’agisse d’une chanson de Charles Trenet (Que reste-t-il de nos amours ?) ou une composition de Wayne Shorter (One By One). © CM/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz - Paru le 20 janvier 2017 | Accords Croisés

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Les chemins de traverse, les itinéraires bis, les terres vierges… Quel que soit le sobriquet donné à cet album, Yacine Boulares, Vincent Segal et Nasheet Waits signent ici une œuvre hors-norme mais surtout magnifique. Trois fortes personnalités réunies autour du stambeli, ce rite de possession musico-thérapeutique implanté en Tunisie par des populations venues d'Afrique subsaharienne et qui mêle musique, danses et chants durant lequel certains participants entrent en transe et incarnent des entités surnaturelles… Le saxophoniste franco-tunisien, le violoncelliste français et le batteur new-yorkais Nasheet Waits relient les continents et les sons, les rythmes et les mélodies, pour faire de ce Abu Sadiya un superbe alliage entre jazz, musique improvisée, Afrique sub-saharienne, Afrique du Nord et rythmes du stambeli. Avec cette création originale, le trio explore et sublime ce mythe fondateur à l’origine de la naissance d’une musique traditionnelle tunisienne parfois réprimée, et rendent un hommage touchant à ce patrimoine musical. On ne peut que se laisser porter par ce voyage tant spirituel que mélodique. Un grand disque. © MD/Qobuz
9,99 €

Musiques du monde - Paru le 20 janvier 2017 | Real World Records

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
5,99 €

Classique - Paru le 17 janvier 2017 | Shhpuma

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
13,99 €

Jazz - Paru le 13 janvier 2017 | ECM

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Pour son troisième album sous pavillon ECM, Colin Vallon prouve qu’il a réellement trouvé sa place dans l’univers surpeuplé des trios piano/basse/batterie. En compagnie de Patrice Moret et de Julian Sartorius, le pianiste lausannois propose ici son disque le plus émouvant. On trouve évidemment tout au long des onze thèmes de cette Danse les fondamentaux auxquels le trio helvète a toujours habitué ses aficionados (entente parfaite, virtuosité en retenue, improvisations subtiles, économie intelligente des notes), mais il y a cette fois en prime une poésie de l’émotion et du sensible réellement neuve. Un disque plein de grâce pour cet héritier de Keith Jarrett qui sait avancer par-delà la pesante influence de son illustre aîné… © MD/Qobuz
20,00 €
13,99 €

Jazz contemporain - Paru le 13 janvier 2017 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Pour son troisième album sous pavillon ECM, Colin Vallon prouve qu’il a réellement trouvé sa place dans l’univers surpeuplé des trios piano/basse/batterie. En compagnie de Patrice Moret et de Julian Sartorius, le pianiste lausannois propose ici son disque le plus émouvant. On trouve évidemment tout au long des onze thèmes de cette Danse les fondamentaux auxquels le trio helvète a toujours habitué ses aficionados (entente parfaite, virtuosité en retenue, improvisations subtiles, économie intelligente des notes), mais il y a cette fois en prime une poésie de l’émotion et du sensible réellement neuve. Un disque plein de grâce pour cet héritier de Keith Jarrett qui sait avancer par-delà la pesante influence de son illustre aîné… © MD/Qobuz
7,99 €

Jazz - Paru le 9 décembre 2016 | Jobic Le Masson

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
11,99 €
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 25 novembre 2016 | Les couleurs du son

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Ceux qui s’interrogent, toujours et encore, sur l’éventuel rôle militant dans la société de l’artiste en général et du musicien en particulier pourront goûter ce divin Almot Wala Almazala (en français, La mort plutôt que l'humiliation) pour faire avancer leur réflexion… Avec son ensemble Rhythms of Resistance (le nom est là aussi assez explicite), Naïssam Jalal refuse les étiquetages et prend le parti-pris de faire vaciller les frontières stylistiques en soulignant un peu plus la porosité entre les genres. La flûtiste franco-syrienne, portée par l’élan des révolutions arabes et des drames incommensurables que vivent ces régions, signe une superbe et poétique partition protéiforme où les rythmes d’Orient (Syrie) mais aussi d'Asie (Japon) et d’Afrique (Maroc, Éthiopie) flirtent avec ceux du jazz. Tantôt le climat est apaisé et contemplatif. Hanté même par une vraie forme de spiritualité. Et puis le vent de la révolte gronde soudain et ce gang cosmopolite et virtuose (Mehdi Chaib, Karsten Hochapfel, Matyas Szandai, Arnaud Dolmen et Francesco Pastacaldi) s’emballe avec génie sur les sentiers d’une transe coltranienne (le fantôme d’Eric Dolphy rode aussi parfois dans les parages). Même dans ses titres (Alep, Lente impatience: To Daniel Bensaïd, Où est le bouton pause de mon cerveau ? et surtout Almot Wala Almazala: Tribute to the Martyrs of Syrian Revolution), Naïssam Jalal et ses complices crient un peu plus leur révolte intérieure. Révolte qui s’extrait avec talent et originalité de ce superbe disque tout au long duquel sa flûte traversière est un enchantement permanent. © MZ/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Musiques du monde - Paru le 18 novembre 2016 | Accords Croisés

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 11 novembre 2016 | Sound Surveyor Music

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Avec The Stone Skipper, Shai Maestro et ses complices Jorge Roeder et Ziv Ravitz signent une pure merveille ! Se jouant des frontières de ce que l’on appelle communément le jazz, le trio du pianiste israélien n’hésite plus à s’aventurer sur des territoires autres, mariant les touches électroniques élégantes et l’apparition de voix en osmose avec son univers singulier. Depuis ses débuts en trio en 2011, la trajectoire musicale de ce bien nommé Maestro semble accompagner la recherche d’une humanité pleine et entière. Enregistré à Nilento au milieu de la campagne suédoise, The Stone Skipper, quatrième album de ce trio plus soudé que jamais, est construit comme un récit qui se déploie et s’appuie sur un motif musical central, fil rouge garant d’une unité scénaristique prégnante connectant les morceaux entre eux. « Cet album est, de loin, le plus personnel que nous ayons fait. Nous n’avons pas cherché à jouer les virtuoses sur nos instruments mais plutôt à se mettre au service de ce récit du mieux possible. » Un disque qui accueille quatre voix habitées et envoûtantes. Celles de Gretchen Parlato, Theo Bleckmann, Neli et Kalina Andreeva, comme quatre respirations, amples, qui ne prennent jamais le dessus sur le récit musical qui mélange instruments acoustiques et électroniques. A l’arrivée, avec un tel outil, Shai Maestro et ses complices viennent de franchir un nouveau cap, humain sans aucun doute, artistique assurément... © CM/Qobuz