Les albums

2274 albums triés par Date: du plus récent au moins récent
14,99 €
9,99 €

Musique symphonique - À paraître le 4 mai 2015 | Mariinsky

Hi-Res Distinctions Choc de Classica
" Dans la Neuvième Symphonie, il est possible de comparer Gergiev à lui-même : Philips a publié un premier enregistrement de 2002. La nouvelle version l'emporte largement en termes de clarté, d'expression, d'esprit, de style, et rejoint Kondrachine, Jansons et Bernstein en tête de la discographie. En complément, on trouve le très sombre Concerto pour violon, Op.77. Les climats développés dans cet immense chef-d'œuvre sont d'une diversité et d'une ferveur sans égal." (Classica, mai 2015)
13,49 €
11,69 €

Musique symphonique - Paru le 24 avril 2015 | Erato - Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
14,99 €
9,99 €

Concertos pour instruments à vent - Paru le 24 mars 2015 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Avec quelque 3700 œuvres inscrites au catalogue TWV (Telemann Werke Verzeichniss), il n’est pas trop étonnant que la postérité ait pu voir en Telemann un compositeur-robinet-d’eau-tiède. Quelle erreur… Oui, tout n’est pas génial, certaines pièces font largement appel au recyclage (comme Bach, comme Haendel, comme tout le monde à cette époque de consommation frénétique de musique hyper-contemporaine), mais dans un tel corpus, il est encore possible de découvrir des brouettes de pièces superbes, originales et rarement – voire jamais – enregistrées. Voici donc un recueil d’œuvres écrites par Telemann pour la cour de Darmstadt, conservées à la bibliothèque de cette même ville dans les manuscrits soigneux de Graupner ou de son factotum, enregistrées par l’excellent ensemble Les Ambassadeurs menés par Alexis Kossenko. La prise de son, magnifique de profondeur et de clarté, témoigne de la superbe acoustique de ce lieu magique qu’est le temple protestant Saint-Marcel à Paris ; et rend pleinement justice aux somptueux cors de chasse, hautbois ou flûte solistes, ainsi qu’aux riches cordes de l’ensemble. A recommander ! © SM/Qobuz
10,99 €

Concertos pour instruments à vent - Paru le 9 mars 2015 | Klarthe

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
"Nicolas Baldeyrou, clarinette solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et professeur au Conservatoire National de Lyon, a entamé une prometteuse carrière de soliste grâce à un jeu dont on mesurera ici les qualités. [...] Le jeu est très fluide, la précision des différents paramètres extrême, la dynamique poussée jusque dans ses retranchements, le timbre chaleureux, clair et rond, le caractère de chaque pièce mis en valeur, mais le principal réside dans la vision et la tension d'ensemble, la pensée musicale"... (Classica, avril 2015 / Pascal Gresset)
13,49 €
11,69 €

Classique - Paru le 6 mars 2015 | Erato - Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Pianiste Maestro - Choc de Classica
Tout au long du fil poétique dont il entrelace ces pages de son jeu épuré au lyrisme retenu et au timbre somptueux, David Fray interroge l’intimité de Schubert en en révélant si bien le regard contemplatif, la lumière vive ou voilée, la souffrance résignée. Un album accompli et précieux, marqué, en plus, au sceau de l'amitié et de la tendresse, dans le duo avec son maître Jacques Rouvier. (© Qobuz) « [...] Ce culte du beau son collera-t-il à la "brucknérienne" Sonate en sol majeur ? La façon lumineuse, tendre, fondante presque, que Fray a de faire sonner la main droite, son art du cantabile, sa main gauche lointaine en terme de décibels, mais tellement présente organiquement, ne manqueront pas de surprendre, si l'on est habitué à des lectures plus immédiatement mystérieuses et interrogatives [...] Mais quelle pure beauté sonore respectueuse des nuances imprimées qui vont du ppp au fff dans un premier mouvement conduit par un pianiste maître de moyens physiques et spirituels impressionnants. [...] Du très très beau piano... [...] Jacques Rouvier rejoint son ancien élève pour deux pièces à quatre mains... interprétées avec un souci des équilibres et de la mise au pont que l'on ne connaît qu'aux duos constitués.» (Diapason, mars 2015 / Alain Lompech) « Jacques Rouvier est certainement la meilleure chose qui me soit arrivée artistiquement ainsi qu’humainement. Il m’a appris l’essentiel » confie David Fray. « Il nous offre un des longs parcours en Schubert les plus poétiques, les mieux tenus qu'on puisse espérer. [...] C'est à la fois étudié (le son, les estompes) et naturel, sûr d'où ça va, avec un ton et une évidence très bienvenus aujourd'hui. Avec Rouvier dans la Fantaisie en fa mineur, c'est autrement carré et allant, avec des plages de clair-obscur, estompes et illuminations qui dans cette unanimité à deux ont quelque chose de miraculeux. [...] Un « saisissant hommage au piano de Schubert ». (Classica, mars 2015 / André Tubeuf)
14,99 €
9,99 €

Piano solo - Paru le 3 mars 2015 | Grand Piano

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
22,49 €
14,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 mars 2015 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Malgré son titre, on ne peut vraiment pas accuser ce nouvel album de Savall de n’être guère épais : voilà une cinquantaine de pièces de mille origines chantant qui la guerre, qui la paix ; là où Savall est hautement original, c’est qu’il présente toutes les nations belligérantes de la Renaissance jusqu’à, à la louche, le milieu du XVIIIe siècle, de l’Espagne à l’Angleterre en passant par toutes les Allemagnes, l’Italie, l’Europe centrale sans oublier les forces orientales, en particulier l’Empire Ottoman – dont toutes les musiques ne sont pas anonymes, puisqu’il s’y trouve également Dervis Mehmet – et dont l’on pourra entendre une vraie « marche turque », la musique des janissaires qui a tant inspiré les musiciens européens dès les grandes incursions ottomanes (dont on rappelle qu’elles frôlèrent les portes de Vienne, par exemple en 1683). Savall se trouve ici à la tête d’une belle brochette d’ensembles : le Concert de Nations, Hyspèrion XXI, et la Chapelle royale de Catalogne – ce qui explique peut-être le nombre non négligeable de pièces à la gloire de la Catalogne. Un fort beau recueil d’une stupéfiante variété. © SM/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Piano solo - Paru le 2 mars 2015 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Qobuzissime
Rémi Geniet propose avec ce programme un portrait en raccourci de Bach au clavier et de son génial esprit de synthèse stylistique ; de la virtuosité des œuvres de jeunesse, comme la Toccata, jusqu’aux suites de danses (Partita et Suites anglaises), la vitalité à la fois mélodique, harmonique et contrapuntique de l’écriture, sa liberté aussi, ne peuvent que susciter respect et admiration. Le jeune pianiste se souvient avoir été, dès la petite enfance, particulièrement sensible à Bach. Porté par un instinct musical sans faille — style, phrasé, parfaite articulation et musicalité semblant couler de source — qui s'appuie sur un jeu clair, tour à tour puissant ou tout en finesse, il aborde le compositeur avec une sûreté sereine propre à la jeunesse mais toujours avec la sobriété des grands interprètes. « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années » ! Rémi Geniet est de celles-là, tant sa maturité, son intelligence musicale, son engagement, son aisance et sa maîtrise impressionnent. Geniet évite soigneusement de faire du Gould-bis, du Richter-bis, du qui-que-ce-soit-bis pour dérouler son propre langage, à la fois sensuel et rigoureux, pianistique mais point pseudo-romantique. Voilà un Bach tout autant net, précis, que parfaitement construit et juste dans sa pulsation, toujours conduit avec souplesse dans sa complexe globalité où se répondent en un dosage parfaitement équilibré les deux mains qui semblent ne faire qu’une. Si le compositeur intimide, ce très jeune talent en impose aussi, à sa manière. Accueillons-le dans le monde des futurs très grands ! © Qobuz ..." Une tête d'ange en couverture vous font imaginer un premier de la classe propret ? Ecoutez ! " (Diapason, avril 2015 / Gaëtan Naulleau)
11,99 €
7,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2015 | Solstice

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Yvonne Lefébure, piano - Pierre Bertin, récitant - Orchestre de chambre Fernand Oubradous
25,99 €
19,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 mars 2015 | Solstice

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Au début des années 70, la société rouennaise Téléson convainc Pierre Labric d’enregistrer un grand nombre de pièces du répertoire, au premier rang desquelles les symphonies de Vierne et de Widor ainsi que l’oeuvre de Demessieux – trois grands ensembles qu’elle cède à la Musical Heritage Society alors basée à New York. Celle-ci les édite sous forme de trois coffrets qui vont vite devenir introuvables. Après trente ans d'absence, Solstice réédite aujourd'hui ces Vierne magnifiques d'équilibre et de sonorités.
25,99 €
19,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2015 | Solstice

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Les pièces de jeunesse - Les Pièces en style libre - Les deux Messes - Le Triptyque - Les 3 Improvisations / Pierre Labric aux grandes orgues de Saint-Ouen de Rouen
9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mars 2015 | Myto Historical

Distinctions 10 de Classica-Répertoire
La Somnambule, 2 actes / Maria Callas (Amina), Cesare Valletti (Elvino), Giuseppe Modesti (Rodolfo), Gabriella Carturan (Teresa)... - Chœur & Orch. Scala de Milan, dir. Leonard Bernstein (Live, 5.3.1955) + Maria Callas dans "La Somnambule" à Milan en 1957
14,99 €

Opéra - Paru le 1 mars 2015 | Myto Historical

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Prenez un des plus grands opéra de Verdi, La Traviata, ajoutez-y la plus grande cantatrice, Maria Callas, et vous obtenez un indispensable discographique. Mais cet enregistrement reste avant tout un témoignage d'une grande voix, à sa meilleure période, car la qualité sonore de ce "live" de 1955 accuse son âge. Les Callasophiles en tout cas n'y verront pas d'obstacle eu regard à la valeur de cette prestation inestimable, tant par la remarquable distribution vocale que par l'inoubliable Maria qui flamboie ici par sa profondeur et sa puissance émotionnelle. Un grand moment musical que l'on rêverait de pouvoir entendre avec un meilleur son. GG
23,99 €

Piano solo - Paru le 1 mars 2015 | Solstice

Livret Distinctions Choc de Classica
« "C'est une musique qui sent bon" : rare et significatif éloge de Debussy pour un compositeur français qu'il est grand temps de réhabiliter [...] À la clarté de jeu s'ajoute un très beau toucher, fluide mais toujours précis. Une réalisation importante donc, et un excellent pianiste à découvrir » (Classica, mars 2015 / Jacques Bonnaure). Ajoutons que c'est à la pianiste française Françoise Thinat que l'on doit les tout premiers enregistrements (en 1992) de la musique de Déodat de Severac dont personne ne parlait jusque-là. Vinrent plus tard les presque intégrales par Aldo Ciccolini et plus récemment François-Michel Rignol.
20,00 €
13,99 €

Classique - Paru le 27 février 2015 | ECM New Series

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica