Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) Weinberg: Symphony No. 6 - Rhapsody on Moldavian Themes

Weinberg: Symphony No. 6 - Rhapsody on Moldavian Themes

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996)

24 Bits 24 bits – 96.00 kHz

Bonus : 1 Livret numérique

Paru le 3 avril 2012 chez Naxos

Artiste principal : Vladimir Lande

Genre : Classique > Musique symphonique

Distinctions : 5 de Diapason (juillet 2012) - La Clef du mois RESMUSICA (août 2013)

Choisissez votre téléchargement
Télécharger

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Qobuz Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 6 pistes Durée totale : 01:00:50

    Rapsodiya na Moldavskikh temakh (Rhapsody on Moldavian Themes), Op. 47, No. 1 (Mieczyslaw Weinberg)
  1. 1 Rapsodiya na Moldavskikh temakh (Rhapsody on Moldavian Themes), Op. 47, No. 1: Rhapsody on Moldavian Themes, Op. 47, No. 1

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

  2. Symphony No. 6, Op. 79
  3. 2 Symphony No. 6, Op. 79: I. Adagio sostenuto

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

  4. 3 Symphony No. 6, Op. 79: II. Allegretto

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

  5. 4 Symphony No. 6, Op. 79: III. Allegro molto

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

  6. 5 Symphony No. 6, Op. 79: IV. Largo

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

  7. 6 Symphony No. 6, Op. 79: V. Andantino

    Glinka Choral College Boys’ Choir - St Petersburg State Symphony Orchestra - Vladimir Lande, conductor Copyright : 2012 Naxos 2012 Naxos

À propos

Naxos va se partager avec Chandos l'enregistrement de l'intégrale des symphonies de Weinberg, l'un des plus grands compositeurs de la seconde moitié du vingtième siècle. Le label présente son premier volume, avec la Symphonie n°6 pour grand orchestre et choeur d'enfants, une oeuvre à la fois burlesque et cataclysmique. Vladimir Lande et l'Orchestre d'Etat de St Petersbourg vont enregistrer également les Symphonies 2, 11, 12, 15, 17, 18 et 19, et Antoni Wit se chargera des Symphonies 8 et 9 avec l'Orchestre de Varsovie.

24 Bits 24 bits – 96.00 kHz

Détails de l'enregistrement original:

61:02 - DDD - Enregistré en décembre 2010 à Saint-Pétersbourg - Notes en anglais

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996)

Rhapsodie sur des thèmes moldaves, op. 47 n° 1 (1949)
Symphonie n° 6, op. 79 (1963) *

* Chour des garçons du Collège Glinka
Orchestre Symphonique d'État de Saint-Pétersbourg
Direction Vladimir Lande

Remarqué par Chostakovitch dès sa Première symphonie, le compositeur polonais Mieczysław Weinberg fit toute sa carrière en URSS-Russie où il s'était réfugié dès 1939. Pendant les années 60, sa musique connut une gloire nationale de tout premier plan, puisqu'il fut joué par Rostropovitch, Oïstrakh, Kogan, Gilels, Kondrachine ou Barchaï ; mais cette gloire ne devait jamais réellement traverser les frontières des dictatures communistes et, à partir de la chute du Mur, il tomba dans l'oubli le plus total puis la misère jusqu'à sa mort en 1996. Triste sort qu'il n'a vraiment pas mérité, car ses ouvres n'ont pas à pâlir à côté de celles de bien des compositeurs plus célèbres de son temps, même s'il est vrai que son style devait obstinément se maintenir dans le langage soviétique de son temps. On commence lentement à le redécouvrir, et à s'apercevoir qu'il n'était pas un simple sous-Chosta : une vingtaine de symphonies, dix-sept quatuors, des opéras, de la musique de chambre, des mélodies, bref, il n'est pas de genre qu'il n'ait abordé avec le même bonheur.

    Sa Sixième symphonie, créée en 1963 par Kondrashin, comporte cinq mouvements et fait appel à un chour de garçons en plus de l'orchestre. Les textes énoncent tour à tour l'insouciance de la jeunesse, ou les drames qui peuvent survenir dans le cours de l'Histoire - n'oublions pas que toute la famille de Weinberg périt dans les camps de concentration nazis. Lui-même fut arrêté en 1953 pour crime de « nationalisme bourgeois juif », et seule l'intervention de Chostakovitch ainsi que la mort du criminel Staline quelques semaines plus tard purent lui rendre la liberté, si l'on peut appeler ainsi la vie en URSS à l'époque. Plus « léger » peut-être que son mentor et ami, Weinberg a su intégrer autant le fonds russe que les tournures juives traditionnelles dans sa musique, ainsi qu'on peut le découvrir dans cette symphonies. Par contre, ce sont les thèmes moldaves qu'il emprunte dans sa Rhapsodie moldave, ce qui n'a d'ailleurs rien d'étonnant. A (re)découvrir d'urgence, car Weinberg est vraiment un compositeur majeur de l'ère soviétique.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos

Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économiques, devenu en 25 années de travail acharné et de talent de son fondateur Klaus Heymann, le premier label classique mondial indépendant et le premier distributeur indépendant de musique classique mondial. La relation de Naxos avec le marché discographique français est étonnante. Elle a produit un ensemble exceptionnel de disques de musique française - et cette relation se p...

Voir la page Naxos Lire l'article

L'époque

Musique Moderne dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Musique symphonique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles
)