Cet album est disponible en qualité "Qobuz Studio Masters" : meilleure que le CD ! - Télécharger l'album
Découvrez le son tel qu'il figure dans l'enregistrement original, à la sortie de la console de l'ingénieur du son. Voir tous les albums en Studio Masters
Caractéristiques techniques :
24 bits / 96.00 kHz - Stereo
Qobuz Référence vise à clarifier la discographie souvent embrouillée d'un artiste dont une partie est tombée dans le "domaine public", et orienter votre choix pour vous éviter compilations ou rééditions de mauvaise qualité. Certains Qobuz Référence peuvent être des rééditions du domaine public à l'intérêt évident, d'autres sélectionnés pour la qualité de leur travail éditorial ou leur rareté. En savoir plus sur Qobuz Référence..
Voir tous les Qobuz Référence
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 14 pistes - Durée totale : 01:17:44
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
  1. 1 Chinese Lullaby Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  2. 2 Ananda Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice - Rémy Décrouy, guitar & samples - Lalla Ded, composer
  3. 3 Xanadu Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  4. 4 Tic Tac Toe Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  5. 5 Tangojuice Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  6. 6 Beneath an evening sky Perrine Mansuy, piano - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice - Rémy Décrouy, guitar & samples - Ralph Towner, composer
  7. 7 Les 4 vents Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  8. 8 Listen to mong (rhythm a ning) Perrine Mansuy, piano - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice - Rémy Décrouy, guitar & samples - Jon Hendricks, composer - Thelonious Monk, composer
  9. 9 Wandering dreams Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  10. 10 Secret tree Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  11. 11 Smile Perrine Mansuy, piano - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice - Rémy Décrouy, guitar & samples - John Turner, composer - Geoffrey Parsons, composer
  12. 12 Impro Mother Tongue Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  13. 13 The Love Birds (Bonus Qobuz) Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples
  14. 14 Le Petit Prince (Bonus Qobuz) Perrine Mansuy, piano & composer - Jean-Luc Difraya, percussions & voice - Marion Rampal, voice & composer - Rémy Décrouy, guitar & samples

À propos

Pour que l’espace se crée et l’atmosphère s’amplifie, Perrine Mansuy fait du jazz autrement. Mais n’est-ce que du jazz ? Dans son jeu, ses mélodies et ses échanges avec ses partenaires musiciens, la pianiste se pose ou saute, caresse ou gifle. Et pour que ses Vertigo Songs ne se figent jamais, elle les offre à la voix toujours surprenante de Marion Rampal. Une voix osée. Espiègle, féline ou juste belle. Un sample ici et une guitare là, grâce à Rémy Décrouy. Des percussions un peu plus loin, avec Jean-Luc Difraya. Au final, ce magnifique assemblage atypique offre un jazz résolument contemporain. Une aventure musicale totale.
1. Chinese Lullaby
2. Ananda
3. Xanadu (Kane and the three fates)
4. Tic Tac Toe
5. Tangojuice
6. Beneath an evening sky
7. Les 4 vents
8. Listen to mong (rhythm a ning)
9. Wandering dreams
10. Secret tree
11. Smile
12. Impro Mother Tongue

Bonus
The Love Birds
Le Petit Prince

Jean-Luc Difraya, percussions
Perrine Mansuy, piano & compositions
Marion Rampal, chant
Rémy Décrouy, guitare & samples

« Si le jeu de piano de Perrine Mansuy s’inscrit, et c’est normal, dans une filiation repérable (je ne citerai pas de noms mais rappelerai seulement que, points de départ, “Kind of blue” de Miles Davis et “Standards 1 &2” de Keith Jarrett ont influencé son itinéraire) il affirme de plus en plus son indépendance et sa mise au service d’un authentique projet musical dont la finalité est bien l’édification sensible d’un monde parallèle où cohabitent avec bonheur certains éléments de plus en plus absents de notre environnement quotidien. Comme une sorte de “jardin extraordinaire” à la Trénet, lieu de tous les possibles et du champ libre ouvert à l’imagination. Un endroit où rêver, musarder et conserver (retrouver) son âme d’enfant. Et rire aussi car, si l’émotion est souvent forte, l’humour et la fantaisie ne sont pas absents de plus d’une des interprétations proposées (“Tango juice”). Le traitement, espiègle, du “Rhythm-a-ning” de Thelonious Monk se révéle, en ce sens, d’une rare (im)pertinence mais, oh combien, vrai et juste en regard des images connues du personnage (cf. Le film “Straight, no chaser” de Charlotte Zwerin et Bruce Ricker). Modèles et sources d’inspiration sont ici parfaitement digérés au seul bénéfice d’une musique neuve, fraîche, touchante et d’une infinie tendresse (“Smile”). Dont la moindre des vertus n’est pas de s’autoriser l’expression de plaisirs délicieux, de sentiments subtils et d’émotions sincères. Comme une généreuse offrande dont il serait regrettable, pour nous auditeurs, de s’interdire de la partager.», Jean-Paul Ricard - Président de l’AJMI

« For although Perrine Mansuy’s playing of the piano fits into an obvious filiation (I will not mention any names but I can only recall that she was first influenced by Miles Davis’s “Kind of blue” and Keith Jarrett’s “Standards 1 & 2”), and it is normal, it keeps asserting its independence into the service of a genuine musical scheme aiming at building a parallel world inhabited by elements that are slowly disappearing from our everyday environment. Like a kind of Trenetlike “extraordinary garden”, like a clear field open to imagination and where all is possible. A place for dreaming, idling and keeping (rediscovering) our childhood soul. And for laughing too, for strong as emotion may be, humour and fancy can well be found in many a track (“Tango juice”). The mischievous way she deals with Thelonious Monk’s “Rhythm-a-ning” appears extraordinarily (im)pertinent but also genuine and accurate, considering the images we keep of the person (cf. Charlotte Zwerin and Bruce Ricker’s movie “Straight, no chaser”). The models and sources of inspiration are here perfectly assimilated for the sole benefit of a new music, fresh, touching and extremely tender (“Smile”). And the least of its virtues is not to indulge in expressing delightful pleasures, subtle feelings and sincere emotions. It would be a pity for us listeners not to share such a generous offering », Jean-Paul Ricard - Président de l’AJMI

BIOGRAPHIE / Perrine Mansuy
Après avoir obtenu le premier prix de la classe de jazz de Philippe Renault, au Conservatoire de Marseille, ainsi que le prix du Département, Perrine Mansuy enregistre un premier album en Trio "autour de la lune", où elle interprète ses compositions personnelles, qui sera réédité par les Ateliers Sawano, au Japon. Elle forme peu après le Quartet Maneggio, qui remporte en 2000 le troisième prix orchestre du Concours de Jazz àla Défense. Après une longue collaboration musicale avec la chanteuse Valérie Perez, le duo enregistre son premier album« Verso » (www.studiopavillon.com). Leur passage est remarqué au Festival de Crest (2ème Prix du Concours Vocal). Le duo devient le trio "Délubies" en 2004 avec Jean-luc Difraya aux percussions et enregistre l'album « Le voyage d'Alba ». En 2006, elle enregistre avec François Cordas, sous le nom “Le Duo”, deux albums sur la musique de Jacques Brel et de Charles Aznavour (Le Duo plays Jacques Brel, Le Duo plays Charles Aznavour. Douglas records / Spirale AD13 – 2006 ). C'est aux côtés d'Eric Surménian et de Joe Quitzké à la batterie que Perrine Mansuy enregistre un nouvel album très personnel, en trio "Mandragore & noyau de pêche, produit par le label Ajmiseries en 2007.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

L'artiste principal

Perrine Mansuy dans le magazine

Le label

Laborie Jazz
Après avoir repris la direction de l'Ensemble Baroque de Limoges en 1991, Christophe Coin et son orchestre se sont forgé, par leur rayonnement et leur excellence, une reconnaissance internationale qui leur ouvre les portes du Domaine de La Borie (manoir du XVIIe siècle entouré d'un parc paysager ...
À lire dans le magazine

Le genre

Jazz dans le magazine
  • La Minute Qobuz #41
    La Minute Qobuz #41 Cette semaine, La Minute Qobuz qui fait sa rentrée présente toute l’actualité musicale : 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Asa, Alice Sara Ott & Francesco Tristano, J Mascis, Mina Agossi, Ben l'...
  • Abbey Lincoln, il était une femme…
    Abbey Lincoln, il était une femme… L’ambassadrice d’un jazz contestataire poignant s’éteint à 80 ans…