Daniel Behle Schubert: Arias & Overtures

Schubert: Arias & Overtures

Daniel Behle

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 26 mai 2017 chez deutsche harmonia mundi

Artiste principal : Daniel Behle

Genre : Classique

Distinctions : 5 Sterne Fono Forum Klassik (août 2017) - 5 de Diapason (juillet 2017)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 15 pistes Durée totale : 01:00:18

  1. 1 Die Zauberharfe, D. 644: Ouvertüre

    L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer, Main Artist - Franz Schubert, Composer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  2. 2 Die Zauberharfe, D. 644: Was belebt die schöne Welt?

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  3. 3 Die Zauberharfe, D. 644: Ouvertüre zum dritten Akt

    L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer, Main Artist - Franz Schubert, Composer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  4. 4 Claudine von Villa Bella, D. 239: Es erhebt sich eine Stimme

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  5. 5 Die Freunde von Salamanka, D. 326: Aus Blumen deuten die Damen gern

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  6. 6 Die Freunde von Salamanka, D. 326: Es murmeln die Quellen, es leuchtet der Stern

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  7. 7 Adrast, D. 137: Ein schlafend Kind... In diesem waldumschloss'nen und abgeleg'nen Raum

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  8. 8 Adrast, D. 137: Meine Seele, die dich liebt

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  9. 9 Lazarus, D. 689: Wenn ich ihm nachgerungen habe

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  10. 10 Alfonso und Estrella, D. 732: Ouvertüre

    L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer, Main Artist - Franz Schubert, Composer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  11. 11 Alfonso und Estrella, D. 732: Schon, wenn es beginnt zu tagen, wird in mir die Sehnsucht wach

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  12. 12 Alfonso und Estrella, D. 732: Wenn ich dich Holde sehe

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  13. 13 Fierabras, D. 796: Der Abend sinkt auf stiller Flur

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  14. 14 Fierabras, D. 796: Was quälst du mich, oh Missgeschick!... In tief bewegter Brust

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

  15. 15 Das Zauberglöckchen, D. 723: Der Tag entflieht, der Abend glüht

    Daniel Behle, Main Artist, Tenor - Franz Schubert, Composer - L'Orfeo Barockorchester, Associated Performer - Michi Gaigg, Conductor - Andreas Werner, Engineer

À propos

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les ouvrages scéniques de Schubert ne sont pas souvent donnés et rarement enregistrés. Saluons donc cette arrivée d’un album consacré à ses ouvertures et airs de concert, provenant de quelques-uns de ses opéras mais aussi de musiques de scène pour des pièces de théâtre avec une partie de mélodrame. Lorsque Schubert compose ses œuvres pour la scène au début du XIXe siècle, le théâtre musical allemand commence tout juste à s’écarter des modèles italien et français pour développer sa propre identité. Rossini est alors la coqueluche de toute l’Europe, mais beaucoup d’artistes allemands estiment que ses opéras ne sont plus que des spectacles vides de sens, simples prétextes à d’époustouflantes mais musicalement ô combien creuses démonstrations d’agilité vocale. Pour l’avant-garde de la première génération romantique, l’objectif est de reconduire le genre de l’opéra à ses origines dans la tragédie grecque. Au lieu de se livrer à des acrobaties qui ralentissent le déroulement de l’action et distraient l’attention de l’auditeur, la musique doit fusionner avec le texte en un drame chanté. Ces idées nourrissent l’esprit du jeune Franz Schubert, dont les musiques pour la scène visent avant tout à une représentation vivante du drame. La plupart des airs qu’il compose naissent donc directement de l’action théâtrale. Dans Die Zauberharfe (La Harpe enchantée), la romance de Palmerin apporte une réponse à la question fondamentale, « Qui anime ce beau monde ? » ; et comme l’une ne va pas sans l’autre, la question est chantée avant que ne commence l’air proprement dit. Dans le récitatif « Ein schlafend Kind », Adrast est tellement bouleversé par l’innocence de l’enfance que son trop-plein d’émotions s’épanche en un air extatique. Fierrabras chante l’arioso « In tiefbewegter Brust » au beau milieu du premier finale de l’opéra, juste avant un rebondissement dramatique de l’action dans lequel il est lui-même impliqué. Schubert, plus tard célèbre pour ses « divines longueurs », s’attache à écrire des préludes et postludes très courts à ses airs, afin de ne pas interrompre le cours de l’action. Le ténor Daniel Behle, un habitué des opéras de Vienne, Hambourg, Munich, Londres, de Bayreuth, de la Staatskapelle de Dresde, des Wiener Symphoniker, du Gewandhausorchester Leipzig et de tant d’autres, est ici accompagné par L’Orfeo Barockorchester qui joue, avec ardeur, sur instruments du temps de Schubert. Des raretés à ne pas rater. © SM/Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

Le compositeur principal

Franz Schubert dans le magazine

  • L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express

    Depuis huit saisons, l’Opéra de Dijon a entamé son voyage européen, proposant chaque année une programmation permettant au public de découvrir les musiques et les interprètes de diverses régions du...

    Lire l'article
  • Chambrisme en Seine et Marne

    Le 11e rendez-vous de printemps des Rencontres Musicales ProQuartet se tiendra au Théâtre de Fontainebleau et dans les églises des villages du Sud de la Seine et Marne, du 13 mai au 19 juin.

    Lire l'article
Plus d'articles

Le label

deutsche harmonia mundi

DEUTSCHE HARMONIA MUNDI a été fondé en 1958, par Rudolf Ruby, en Allemagne. Comme ERATO en France, ce label est un des pionniers en matière de musique baroque et s'est attaché dès ses débuts l'ensemble Collegium Aureum dirigé par son premier violon Franzjosef Maier. C'était un des premiers orchestres jouant sur instruments originaux et qui a, peu à peu, radicalement changé l'écoute de cette musique. Ruby a passé des accords de distribution avec Harmonia Mundi France pour pouvoir distribuer ses produits dans notre pays. Le catalogue DHM est aujourd'hui d'une grande richesse et comporte les artistes parmi les plus essentiels du mouvement baroqueux de l'Europe du nord,...

Voir la page deutsche harmonia mundi Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles