Karine Deshayes - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin Rossini : Airs

Rossini : Airs

Karine Deshayes - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 29 avril 2016 chez Aparté

Artiste principal : Karine Deshayes

Genre : Classique > Opéra > Extraits d'opéra

Distinctions : Choc de Classica (juin 2016) - 5 de Diapason (juin 2016)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 13 pistes Durée totale : 01:12:53

    La Donna del Lago (Gioachino Rossini)
  1. 1 Atto II, Scena Ultima: Tanti affeti in tal momento

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  2. Otello
  3. 2 Atto III, Scena 1: Assisa a piè d'un salice

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  4. 3 Atto III, Scena 2: Deh calma, o ciel

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  5. La Cenerentola
  6. 4 Atto II: Temporale

    Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  7. 5 Atto II, Scena 3: Nacqui all'affano

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  8. Nizza
  9. 6 Nizza

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  10. Semiramide
  11. 7 Atto I, Scena 9: Bel raggio lusinghier

    Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  12. L'âme délaissée
  13. 8 L'âme délaissée

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  14. Giovanna d'Arco
  15. 9 Giovanna d'Arco

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  16. Il Barbiere di Siviglia
  17. 10 Atto II: Temporale

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  18. 11 Atto I, Scena 5: Una voce poco fa

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  19. 12 Atto II, Scena 3: Contro un cor

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

  20. Canzonetta spagnuola
  21. 13 Canzonetta spagnuola

    Karine Deshayes, Soprano - Les Forces Majeures - Raphaël Merlin, Conductor - Gioachino Rossini, Composer Copyright : Little Tribeca-Les Forces Majeures 2016

À propos

À la différence de tant de disques d’airs d’opéras qui se concentrent sur l’aspect vocalisant et virtuose – histoire de jeter de la poudre aux yeux –, cet enregistrement signé Karine Deshayes met l’accent sur des airs méditatifs, recueillis, tranquilles, amoureux ou désespérés selon le cas, chez Rossini. Et ces airs sont légion ! De la Cenerentola à Otello en passant par Semiramide et Le Barbier de Séville, l’éventail est large. On entendra aussi quelques mélodies initialement conçues avec accompagnement de piano, ici dans une légère orchestration très rossinienne. La pièce de résistance de l’enregistrement est quand même Giovanna d’Arco, une cantate de quelque seize minutes, dans l’orchestration d’après la version pour piano qu’en a réalisé Salvatore Sciarrino en 1990 à la demande de Teresa Berganza. Un véritable mini-opéra pour une seule voix ! C’est le Rossini le plus ample, le plus lyrique que voilà, sans doute aussi le plus moderne : on est en 1832 et le maestro s’est déjà retiré de l’avant-scène depuis quelques années, mais l’ouvrage est destiné à Olympe Pélissier… qui deviendra Madame Rossini par la suite, une fois qu’elle en aura fini avec sa liaison avec Balzac. Découvrez ce Rossini plus rare, plus intime sans doute, et sans doute bien plus riche musicalement que les choses plus virtuoses ! © SM/Qobuz

« Aucune Française, depuis Martine Dupuy, n’a entretenu une telle intimité avec Rossini. Appuyés sur un parfait contrôle du souffle, l’art du cantabile et l’agilité de la colorature servent toujours l’expression. Certes, dans cette voix charnue et moirée, le bas médium et le grave restent relativement modestes quand il faudrait pencher vers le contralto : Karine Deshayes ressortit plutôt au mezzo soprano, à l’aigu aisé et rond. Elle ne triche jamais, là où certaines abuseraient du registre de poitrine pour ressembler à Marylin Horne ou Ewa Podles. Elle préserve ainsi l’égalité de la tessiture et la beauté des couleurs, fondements de l’esthétique bel cantiste. On lui pardonnera donc cette faiblesse, tant elle est musicienne [...] La cantate Giovanna d’Arco, à travers l’orchestration habile de Salvatore Sciarrino, nous rappelle que la mezzo, au-delà du chant, a le sens du pathétique. [...] Les jeunes musiciens des Forces Majeures sont à l’unisson de la voix par le refus de l’outrance et la variété de couleurs [...] » (Diapason, juin 2016 / Didier Van Moere)

« Ce récital de la mezzo-soprano Karine Deshayes cultive le plaisir du chant dans un programme fort bien conçu qui dévoile les différentes facettes du compositeur. [...] Comme dans tout ce qu’elle fait, Karine Deshayes est ici le contraire d’une diva égotiste : la musique est plaisir partagé et sa complicité avec Raphaël Merlin est totale. [...] C’est parce qu’elle ne joue par la carte de l’épate qu’elle conquiert. Tout ici sonne vrai et juste. Et comme, évidemment, la technique est suprême, nous sommes comblés.» (Classica, juin 2016 / Sylvain Fort)

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Karine Deshayes dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Aparté

En 1989, Nicolas Bartholomée créait Musica Numeris - dont il est maintenant détaché -, une société dédiée à l'enregistrement et la postproduction de musique classique, qui a réalisé des centaines de disques et est devenue, à la fin des années 90, l'un des producteurs exécutifs les plus prolixes, au service d'un nombre important d'éditeurs phonographiques. En 1999, il fonde Ambroisie - aujourd'hui propriété de Naïve -, un label qu'il a animé pendant dix ans avec enthousiasme, en s'impliquant dans le lancement de jeunes talents, puis en 2008 il recrée un studio d'enregistrements, Little Tribeca, et un nouveau label, Aparté. Elaborer des liens forts et stratégiques av...

Voir la page Aparté Lire l'article

L'époque

Musique Romantique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Extraits d'opéra dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles