Mike Oldfield Return To Ommadawn

Return To Ommadawn

Mike Oldfield

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Paru le 20 janvier 2017 chez Mercury

Artiste principal : Mike Oldfield

Genre : Pop/Rock > Rock

Cet album est uniquement disponible à l'achat en téléchargement : le détenteur des droits ne souhaite pas qu'il soit disponible en streaming. Vous pouvez télécharger cet album, ou écouter des extraits de 30 secondes, en MP3 320.

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 2 pistes Durée totale : 00:42:08

  1. 1 Return To Ommadawn, Pt. I
    00:21:11 Indisp. à l'unité Écoute indisp.

    Mike Oldfield, Author, Banjo, Bass, Composer, Engineer, Guitar, Keyboards, Main Artist, Mandolin, Organ & Harpsichord, Percussion, Piano, Producer - Nassau (1880), Studio - Paschal Byrne, Mastering Engineer - Universal Music Publishing Ltd

  2. 2 Return To Ommadawn, Pt. II
    00:20:57 Indisp. à l'unité Écoute indisp.

    Mike Oldfield, Author, Banjo, Bass, Composer, Engineer, Guitar, Keyboards, Main Artist, Mandolin, Organ & Harpsichord, Percussion, Piano, Producer - Nassau (1880), Studio - Paschal Byrne, Mastering Engineer - Universal Music Publishing Ltd

À propos

Pour son 26e album studio, Mike Oldfield se penche sur son passé. Et plus précisément sur Ommadawn qu’il enregistra en 1975. Le bien nommé Return To Ommadawn qu’il publie en décembre 2016 est donc une suite, pensée et conçue quatre décennies plus tard. Une œuvre dont l’idée lui a été soufflée par… ses propres fans ! Interrogeant ces derniers sur les réseaux sociaux, Oldfield fut surpris d’entendre grand nombre d’entre eux désireux qu’il revienne au style acoustique de ses trois premiers albums, citant Ommadawn comme leur favori ! Le résultat a donc été appréhendé comme un disque vinyle de deux faces. Composé de deux longues suites d’une vingtaine de minutes chacune, Return To Ommadawn livre l’intemporalité des grands disques. Mêlant guitare acoustique et électriques, séquences intimistes et plus grandiloquentes, il met surtout en exergue le grand mélodiste que reste Mike Oldfield. Un artiste qui fusionne, avec toujours autant de délicatesse, le rock progressif, la musique new age, la musique électronique et le folklore traditionnel. A 63 ans, le multi-instrumentiste britannique sait parfaitement entretenir sa légende. © CM/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Mercury

Mercury Records a été fondé en 1945 à Chicago (Illinois) par Irving Green, Berle Adams et Arthur Talmadge. Rapidement, l'enseigne deviendra un pôle majeur dans les répertoires jazz, blues, rock et classique, grâce à ses filiales Blue Rock, Cumberland, Emarcy, Fontana, Limelight, Philips, Smash et Wing et une politique de licences avec les labels indépendants qu'elle distribuait. Comme on le sait, Mercury devint l'un des grands labels mondiaux, capable de publier un très large éventail de genres musicaux : du jazz moderne (la plupart chez Emarcy) au classique en passant par les musiques de films et le rock psychédélique. En 1961, la société néerlandaise Philips - ...

Voir la page Mercury Lire l'article

Le genre

Rock dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Pop/Rock dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Ella 100 ans ! Ella 100 ans !

    Le 25 avril 1917 à Newport News en Virginie vit le jour Ella Jane Fitzgerald...

    Lire l'article
  • QIBUZ / Lundi 24 avril 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
Plus d'articles