Anaïs Divergente

Divergente

Anaïs

Hi-Res 24 bits – 48.00 kHz

Paru le 22 septembre 2017 chez Reft

Artiste principal : Anaïs

Genre : Chanson française

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 12 pistes Durée totale : 00:42:48

  1. 1 Schizophrenia

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  2. 2 J'ai retrouvé mon mojo

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  3. 3 Why Are You so Mean

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  4. 4 Dis-moi (feat. Lisa Rieffel)

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  5. 5 And I Hold My Lamp

    Anaïs, Performer - Manuel Larrouy, Composer Copyright : 2017 Reft

  6. 6 Bain Moussant - Bubble Bath

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  7. 7 My Mind Goes Blank

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  8. 8 You Came and You Lied

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  9. 9 Smoking Like a Bastard

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  10. 10 Je n' boirai plus jamais

    Anaïs, Performer - Anaïs Croze, Composer Copyright : 2017 Reft

  11. 11 I Couldn't Love You (feat. Nathaniel Fregoso)

    Anaïs, Performer - Nathaniel Fregoso, Composer Copyright : 2017 Reft

  12. 12 Losing My Mind

    Anaïs, Performer - Stephen Sondheim, Composer Copyright : 2017 Reft

À propos

Après l’autoproduit Hellno Kitty sorti en 2014, Anaïs revient avec Divergente, creusant ainsi encore un peu plus le sillon de son indépendance. Du single J’ai retrouvé mon mojo à Losing My Mind, la chanteuse rallume la chaudière de son Cheap Show avec, en français et en anglais, la formule qui a fait le succès de ses débuts. Celle qui s’accroche à peindre le quotidien d’une femme contemporaine triviale. Sans prétention. Aussi hétérogène que peut signifier divergent, ses douze titres abattent les cartes d’une pop décomplexée spaghetti au vague parfum rock façon eighties par ici, folk sixties par là, mais également des ballades intimistes salutaires avec And I Hold My Lamp ou Je ne boirais plus jamais. Le tout sans jamais délayer leur cohésion d’ensemble. Rien ne déconne finalement dans ce nouvel album, tout se pare d’une logique implacable. Là est le lot de ceux qui ne se prennent jamais trop au sérieux. © BS/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 48.00 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Anaïs dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Chanson française dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles