Paru le 4 octobre 2011 chez Naxos
Artiste principal : Farhad Badalbeyli
Genre : Classique
Inclus 1 Livret numérique
Plus d'informations
Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 5,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 9 pistes - Durée totale : 01:08:13
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Piano Concerto after Arabian Themes (Fikret Amirov)
  1. 1 Piano Concerto after Arabian Themes: I. Allegro Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  2. 2 Piano Concerto after Arabian Themes: II. Andante sostenuto Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  3. 3 Piano Concerto after Arabian Themes: III. Allegro giusto Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  4. Piano Concerto No. 4 (Vasif Adigezalov)
  5. 4 Piano Concerto No. 4: I. Allegro non troppo Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  6. 5 Piano Concerto No. 4: II. Andante Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  7. 6 Piano Concerto No. 4: III. Allegro non troppo Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  8. Gaytagi (version for piano and orchestra) (Tofig Guliyev)
  9. 7 Gaytagi (version for piano and orchestra) Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  10. The Sea (Farhad Badalbeyli)
  11. 8 The Sea Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos
  12. Shusha
  13. 9 Shusha Farhad Badalbeyli, piano - Murad Adigezalzade, piano - Joan Rogers, soprano - Royal Philharmonic Orchestra - Dmitry Yablonsky, conductor - Copyright : 2011 Naxos

À propos

Tous les compositeurs présents sur cet album combinent des éléments de la tradition d'Azerbaidjan avec des formes occidentales. Cela est caractéristique dans le Concerto n° 4 de Vasif Adigezlov, le Concerto de Fikret Amirov ou encore le Gaytagi de Tofig Guliyev. Le pianiste Farhad Badalbeyli, né en 1947, est accompagné ici par le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par le grand chef Dmitry Yablonsky.
Inclus 1 Livret numérique
Détails de l'enregistrement original: 68:52 - DDD - Enregistré en juillet 2010 au Cadogan Hall, Londres - Notes en anglais
Fikret Amirov (1922-1984) - Elmira Nazirova (née en 1928)
Concerto pour piano & orchestre d'après des thèmes arabes (1957) *

Vasif Adigezalov (1935–2006)
Concerto pour piano & orchestre n° 4 (1994) **

Tofig Guliyev (1917-2000)
Gaytagi, danse pour piano & orchestre (1958/1980) *

Farhad Badalbeyli (né en 1947)
La Mer pour piano & orchestre (1977) *

Farhad Badalbeyli (né en 1947)
Shusha (2003) ***

* Farhad Badalbeyli & ** Murad Adigezalzade, piano
*** Joan Rogers, soprano
Royal Philharmonic Orchestra
Direction Dmitry Yablonsky

L’auditeur conviendra aisément, à l’écoute de ces quatre concertos de compositeurs Azerbaïdjanais, écrits entre 1950 et 2000, que leurs inspirations principales se trouvent du côté de Rachmaninov et Rimsky-Korsakov, avec quelques touches jazzy à la Hollywood-Gershwin et des incursions chez Bartók pour l’emprunt aux tons populaires. Emprunts qui ne se limitent pas d’ailleurs à l’Azerbaïdjan, mais s’étendent jusqu’à la musique folklorique d’inspiration arabe, par exemple dans le Concerto sur des thèmes arabes d’Amirov – pour mémoire, les pièces d’Amirov surent trouver le chemin des plus grands interprètes, à commencer par Stokowski. Autre temps fort, le délicieux Gaytagi d’Adigezalov, une explosive miniature avec une petite surprise à la fin.

    Certes, personne n’ira affirmer que c’est là la musique la plus avant-gardiste de la seconde moitié du XXe siècle, mais ce n’est pas son propos. Il s’agit là, pour les compositeurs contemporains azerbaïdjanais, de faire honneur à leurs compatriotes en incluant une partie de leur folklore dans la musique « savante ». A ce titre, ces œuvres sont parfaitement réussies. Qui plus est, elles sont défendues par rien moins que le Royal Philharmonic, un orchestre rompu à la toutes les musiques, et auquel le style grandiose et solennel de ces œuvres sied comme un gant.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos
Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économi...
À lire dans le magazine
  • Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English)
    Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English) Le grand chef d’orchestre américain Leonard Slatkin présente sa seconde saison à la tête de l’Orchestre National de Lyon avec lequel il publie, chez Naxos, une impressionnante Symphonie fantastique...
  • Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast
    Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast Le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, fête cette année les 25 ans de son label. Un quart de siècle que ce visionnaire commente le temps d’un podcast, lors de son passage à Paris, en évoquant la phy...

Le genre

Classique dans le magazine
  • La Minute Qobuz #43
    La Minute Qobuz #43 Cette semaine, La Minute Qobuz présente toute l’actualité musicale : 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Alt-J, Lady Gaga & Tony Bennett, Sanseverino, Octave Minds, Marianne Faithfull et, pour la ...
  • From Sonia to Nina
    From Sonia to Nina L’hommage de Sonia Wieder-Atherton à Nina Simone…

Actualités