Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 5,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 13 pistes - Durée totale : 01:16:00
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Piano Concerto in E-Flat Major (John Ireland)
  1. 1 Piano Concerto in E-Flat Major: I. In tempo moderato Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  2. 2 Piano Concerto in E-Flat Major: II. Lento espressivo Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  3. 3 Piano Concerto in E-Flat Major: III. Allegretto giocoso Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  4. Legend
  5. 4 Legend Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  6. First Rhapsody in F-Sharp Minor
  7. 5 First Rhapsody in F-Sharp Minor Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  8. Pastoral
  9. 6 Pastoral Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  10. Indian Summer
  11. 7 Indian Summer Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  12. A Sea Idyll
  13. 8 A Sea Idyll: I. Poco andante Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  14. 9 A Sea Idyll: II. Allegro appassionato Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  15. 10 A Sea Idyll: III. Mesto Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  16. 3 Dances
  17. 11 3 Dances: No. 1. Gypsy Dance Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  18. 12 3 Dances: No. 2. Country Dance Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos
  19. 13 3 Dances: No. 3. Reapers' Dance Royal Liverpool Philharmonic Orchestra - John Wilson, Conductor - Copyright : 2011 Naxos

À propos

Le Concerto pour piano de John Ireland a été écrit pour sa protégée Helen perkin, et est empreint de l'agilité et de la vitalité de la pianiste, créatrice aussi de la pièce Legend, sombre et troublante comme le paysage de Harrow Hill qu'elle évoque. Les oeuvres pour piano seul que sont la très lisztienne Première Rhapsodie et la pièce Indian Summer figurent également au programme de cet album, sous les doigts du pianiste John Lenehan. Lenehan est un fin connaisseur de la musique pour piano d'Ireland, dont il a enregistré l'intégrale chez Naxos.
Détails de l'enregistrement original: 77:00 - DDD - Enregistré en mars 2007 et février/mars 2011 - Notes en anglais

John Ireland (1879-1962)

Concerto pour piano & orchestre en mi bémol majeur (1930)
Légende pour piano & orchestre (1933)
Première rhapsodie en fa dièse mineur pour piano (1906)
Pastoral pour piano (1896) *
Indian Summer pour piano (1932) *
A Sea Idyll pour piano (1900)
3 Danses pour piano (1913)
Gipsy Dance - Country Dance - Reapers’ Dance

* Premier enregistrement discographique

John Lenehan, piano
Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
Direction John Wilson

Ainsi que ne le laisse pas imaginer son nom, John Ireland est un compositeur anglais de pure souche. Né en Angleterre, il vécut toute sa vie en Angleterre et y est enterré. Si sa musique a accepté les influences continentales de Brahms, Debussy, Ravel, Bartók, elle n’en est pas moins essentiellement britannique. On a même été jusqu’à caractériser Ireland d’impressionniste anglais… Sa grande époque de gloire se situe entre, disons, 1910 et 1945, jusqu’à ce que l’un de ses élèves vienne prendre la place indiscutable de « plus grand compositeur britannique » : Benjamin Britten. A cette époque, Ireland était déjà un vieux maître et sans doute sa musique n’était-elle plus assez moderne, même dans un pays conservateur comme l’Angleterre. Il se retira donc dans un charmant village pour y goûter une retraite bien méritée.

    Son Concerto pour piano de 1930 fit, pendant longtemps, les délices de pianistes tels que Rubinstein, Curzon ou Lympany. On peut imaginer que Ireland y accepta l’influence de Prokofiev, mais en aucun cas celle de Ravel dont le propre Concerto n’avait pas encore été publié ; par contre, Gershwin pointe parfois le bout de son nez dans des tournures résolument jazzy. De la même époque, Legend pour piano et orchestre évoque la campagne anglaise, où se mêlent dans une inextricable brume les vestiges druidiques, les légendes médiévales (avec emprunt plus ou moins délibéré à Tristan et son cor anglais mélancolique !) et les fantômes néolithiques.

    Pour compléter le CD, le pianiste John Lenehan nous propose deux œuvres du début du siècle, encore empreintes du premier Debussy ou même de Grieg.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos
Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économi...
À lire dans le magazine
  • Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English)
    Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English) Le grand chef d’orchestre américain Leonard Slatkin présente sa seconde saison à la tête de l’Orchestre National de Lyon avec lequel il publie, chez Naxos, une impressionnante Symphonie fantastique...
  • Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast
    Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast Le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, fête cette année les 25 ans de son label. Un quart de siècle que ce visionnaire commente le temps d’un podcast, lors de son passage à Paris, en évoquant la phy...

Le genre

Classique dans le magazine

Actualités