Paru le 7 février 2012 chez Naxos
Artiste principal : JoAnn Falletta
Genre : Classique
Inclus 1 Livret numérique
Plus d'informations
Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 5,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 5 pistes - Durée totale : 00:58:22
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Piano Concerto in F Major (George Gershwin)
  1. 1 Piano Concerto in F Major: I. Allegro moderato - Cantabile - Poco meno scherzando Orion Weiss, piano - Buffalo Philharmonic Orchestra - JoAnn Falletta, conductor - Copyright : 2012 Naxos
  2. 2 Piano Concerto in F Major: II. Andante con moto Orion Weiss, piano - Buffalo Philharmonic Orchestra - JoAnn Falletta, conductor - Copyright : 2012 Naxos
  3. 3 Piano Concerto in F Major: III. Allegro con brio Orion Weiss, piano - Buffalo Philharmonic Orchestra - JoAnn Falletta, conductor - Copyright : 2012 Naxos
  4. Second Rhapsody
  5. 4 Second Rhapsody Orion Weiss, piano - Buffalo Philharmonic Orchestra - JoAnn Falletta, conductor - Copyright : 2012 Naxos
  6. I Got Rhythm Variations
  7. 5 I Got Rhythm Variations Orion Weiss, piano - Buffalo Philharmonic Orchestra - JoAnn Falletta, conductor - Copyright : 2012 Naxos

À propos

Le jeune pianiste américain Orion Weiss, l'un des tout meilleurs de sa génération, présente le Concerto en Fa et la Rhapsodie n°2 pour piano et orchestre de Gerswhin, en compagnie du Buffalo Philharmonic sous la direction de JoAnn Falletta, l'une des artistes majeures de la firme Naxos. En complément de programme, l'orchestre joue I Got Rhythm, tiré du musical Girl Crazy et dernière partition achevée de Gerswhin. Ce spectaculaire enregistrement est également disponible en version Blu-Ray Audio haute-définition sonore.
Inclus 1 Livret numérique
Détails de l'enregistrement original: 58:39 - DDD - Enregistré du 17 au 20 novembre 2010 au Kleinhans Concert Hall, Buffalo, New York - Notes en anglais

George Gershwin (1898-1937)

Concerto in F (1925)
Rhapsodie n° 2 (1931)
I Got Rhythm Variations (1934)

Orion Weiss, piano
Buffalo Philharmonic Orchestra
Direction JoAnn Falletta

Ce n’est pas un secret que la célébrissime Rhapsody in Blue, qui propulsa le tout jeune Gershwin au firmament des compositeurs de son temps, ne fut pas orchestrée par lui-même mais par Ferde Grofé. Par contre, pour le Concerto, Gershwin s’attela lui-même à en établir l’orchestration complète, après avoir pris quelques cours – entre autre avec Schönberg ! – et potassé maint traité d’orchestration. Le résultat est tout à fait spectaculaire… il faut dire que, par sécurité, le compositeur avait engagé à ses frais un orchestre complet pour roder l’ouvrage en présence de Damrosch, ce qui lui permit d’apporter quelques modifications. Mais combien de compositeurs « normaux » ont-ils largement remanié leurs œuvres après la création, voire même des années plus tard !

    La Seconde rhapsodie de 1931, également, est à 100% de la plume de Gershwin, même si quatorze ans après sa mort, quelqu’un s’amusa à la réorchestrer, et c’est cette version qui fut longtemps donnée à l’exclusion de l’originale. C’est bien l’œuvre dans sa vérité historique qui est ici proposée. Enfin, l’enregistrement s’achève avec les bien trop rares Variations sur I got Rhythm de 1934, sa dernière œuvre entièrement achevée de sa main, orchestration comprise. Il y explore toujours plus les accents de la musique contemporaine, tout en ne renonçant jamais à l’accent jazzy qui a fait sa gloire. Une pièce de toute beauté.

    Au piano, Orion Weiss, un disciple d’Emmanuel Ax, qui peut s’enorgueillir d’avoir déjà joué en solo avec les orchestres de Chicago, Boston, Cleveland, Philadelphie, Los Angeles et San Francisco ; il n’est pas encore très connu de ce côté de l’Atlantique, mais cela ne saurait tarder.

    Ce spectaculaire enregistrement est également disponible en version Blu-Ray Audio haute-définition sonore.



À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

George Gershwin dans le magazine

Le label

Naxos
Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économi...
À lire dans le magazine
  • Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English)
    Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English) Le grand chef d’orchestre américain Leonard Slatkin présente sa seconde saison à la tête de l’Orchestre National de Lyon avec lequel il publie, chez Naxos, une impressionnante Symphonie fantastique...
  • Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast
    Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast Le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, fête cette année les 25 ans de son label. Un quart de siècle que ce visionnaire commente le temps d’un podcast, lors de son passage à Paris, en évoquant la phy...

Le genre

Classique dans le magazine
  • Christopher Hogwood est mort
    Christopher Hogwood est mort Acteur majeur de la scène baroque depuis plus de quatre décennies, le grand chef d’orchestre, claveciniste et musicologue anglais, fondateur de l’Academy of Ancient Music, s’est éteint à l’âge de 7...
  • Lorraine Vaillancourt : interview Qobuz
    Lorraine Vaillancourt : interview Qobuz Rencontre avec la chef du Nouvel Ensemble Moderne (NEM) de Montréal, à la baguette d’un nouvel album consacré à la musique de Zad Moultaka qui parait chez L’Empreinte Digitale.

Actualités