Alexander Walker, Musica Viva Chamber Orchestra, Denis Myasnikov Arnold Griller: Orchestral Music, Vol. 1 – Works for Chamber Orchestra

Arnold Griller: Orchestral Music, Vol. 1 – Works for Chamber Orchestra

Alexander Walker, Musica Viva Chamber Orchestra, Denis Myasnikov

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 6 octobre 2017 chez Toccata Classics

Artiste principal : Musica Viva Chamber Orchestra

Genre : Classique

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 5 pistes Durée totale : 01:22:59

    Ensemble Seventeen (Arnold Griller)
  1. 1 Ensemble Seventeen

    Musica Viva Chamber Orchestra, Orchestra, MainArtist - Alexander Walker, Conductor - Arnold Griller, Composer Copyright : (C) 2017 Toccata Classics (P) 2017 Toccata Classics

  2. Concerto for Clarinet & String Orchestra
  3. 2 I. Dawn

    Musica Viva Chamber Orchestra, Orchestra - Alexander Walker, Conductor - Arnold Griller, Composer - Denis Myasnikov, Artist, MainArtist Copyright : (C) 2017 Toccata Classics (P) 2017 Toccata Classics

  4. 3 II. Spring

    Musica Viva Chamber Orchestra, Orchestra - Alexander Walker, Conductor - Arnold Griller, Composer - Denis Myasnikov, Artist, MainArtist Copyright : (C) 2017 Toccata Classics (P) 2017 Toccata Classics

  5. 4 III. Into the Night

    Musica Viva Chamber Orchestra, Orchestra - Alexander Walker, Conductor - Arnold Griller, Composer - Denis Myasnikov, Artist, MainArtist Copyright : (C) 2017 Toccata Classics (P) 2017 Toccata Classics

  6. Distant Villages
  7. 5 Distant Villages

    Musica Viva Chamber Orchestra, Orchestra, MainArtist - Alexander Walker, Conductor - Arnold Griller, Composer Copyright : (C) 2017 Toccata Classics (P) 2017 Toccata Classics

À propos

Le compositeur Arnold Griller (* 1937) vécut à Londres puis en Californie, et dans les deux cas il put côtoyer les plus célèbres musiciens de son temps, en particulier par le truchement de son mère, membre du célèbre Quatuor Griller. Malgré ces excellents auspices, la considérable production de Griller semble encore très peu connue. Ce premier volume d’œuvres orchestrales présente trois ouvrages majeures, une musique hautement individuelle, toujours contrastée entre des moments de fureur et d’énergie, d’autres d’un certain humour (qui n’est pas sans évoquer Jean Françaix), d’autres de profonde émotion. Parmi les influences majeurs, citons bien sûr son maître Milhaud, mais aussi Stravinsky et tout ce monde de l’Entre-deux-guerres et de l’immédiat après-guerre – tout sauf l’avant-garde des années 70, disons. Les trois œuvres présentées : Ensemble Seventeen, Distant Villa et le Concerto pour clarinette et cordes, semblent toutes plus ou moins se développer autour de l’idée de concerto. Ensemble Seventeen de 2001 pourrait évoquer, du moins sur le plan formel, le Concerto pour orchestre de Bartók, dans l’usage très virtuose des combinaisons instrumentales. Le magnifique Concerto pour clarinette et cordes, de 2014, porte les surtitres Aube, Printemps et Dans la nuit, sans plus de précision, sans doute des conceptions philosophiques ou personnelles du compositeur… Quant à la partition de Distant Villages, conçu comme un « Concerto pour altos, violoncelles, claviers et percussion à hauteur définie », elle offre à Griller l’occasion de démontrer sa grand maîtrise du contrepoint, des tonalités, des couleurs instrumentales : une fois les cordes seules entrées, dans un foisonnement d’idées sonores, le clavecin puis les percussions (xylophone, célesta, marimba et glockenspiel) viennent iriser le discours de mille facettes instrumentales de grande originalité. Oui, vraiment, Arnold Griller mérite largement que l’on se penche sur sa musique ; il est vrai que le personnage est discret au point de n’avoir ni site d’Internet, ni même à ce jour une page sur une quelconque encyclopédie participative, mais on attend quand même avec impatience le deuxième volume de ses œuvres. © SM/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Toccata Classics

    S'il y a une seule expression pour qualifier l'entreprise lancée par Delta Music en 1982, c'est bien la curiosité. La liberté d'expression artistique, la découverte de nouveaux répertoires, la défense d'interprètes rares ou sous-utilisés furent toujours la ligne directrice de cette maison autrichienne, aujourd'hui installée à Vienne et dirigée par Johannes Kernmayer.     Tous les types de répertoires, toutes les époques ont nourri le catalogue de cette maison inclassable : des merveilleux disques du Concerto Köln qui nous emmenaient alors à la découverte, et souvent pour la première fois, de Kraus, Durante, Arriaga, ou les célèbres disques Telemann du Rheinische...

Voir la page Toccata Classics Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

  • QIBUZ  /  Lundi 16 octobre 2017 QIBUZ / Lundi 16 octobre 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
  • QIBUZ / Lundi 9 octobre 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles